Au bout de la route, l'enfer, un thriller de C. J. Box

Publié le par Marguerite Rothe

Au bout de la route, l'enfer, thriller de C.J. Box

On retrouve Cody Hoyt, le flic aux méthodes peu orthodoxes rencontré dans Piégés dans le Yellowstone. Sa façon de faire n'a pas changé, puisque dès le début du livre, le lecteur le voit commettre un délit : déposer une « preuve » chez un type qu'il soupçonne de comportements criminels pour le coincer. L'on retrouve également les sœurs Sullivan : Danielle, l'aînée, dix-huit ans, une bimbo je-m'en-foutiste et plus narcissique que Narcisse lui-même (sa voiture est immatriculée « PLNTDNL »), un acronyme qui correspond à « Planet Danielle » ; et Gracie, seize ans, calme et posée. La tête pensante du duo. Ce n'est pas indispensable, mais c'est franchement mieux si vous avez lu Piégés dans le Yellowstone. Cela permet de bien saisir la personnalité des deux héroïnes. Et aussi pourquoi elles vont se retrouver dans une telle merde. Dans Au bout de la route, l'enfer, l'agacement que provoque le capricieux personnage de Danielle va se transformer en détestation. À la fin du livre, et comme tout porte à croire qu'il y aura une suite, je me suis demandé ce que C. J. Box fera d'elle. 

Spoiler:
Indirectement, elle est responsable de la mort de Hoyt, qui va tout faire pour sauver les deux soeurs.

On comprend tout de suite que le voyage qu'elles entreprennent pour rejoindre leur père pour Thanksgiving  ne va pas bien se passer. Un problème moteur, qui aurait dû être réglé avant de partir et qui ne l'a pas été, le GPS offert par le père et balancé sur la banquette arrière par paresse, et enfin, l'obstination et l'arrogance de l'aînée qui vont conduire les deux filles à la catastrophe.

De tous les romans de Charles James Box (C. J. Box) que j'ai lu, Au bout de la route, l'enfer est le plus sombre et sans doute aussi le plus violent de tous. L'auteur ne fait aucune concession dans la trame de l'histoire qu'il s'est imposée, et à aucun moment il n'édulcore les comportements de ses personnages. Hoyt, malgré toutes ses qualités, n'arrive pas à surmonter ses démons, Danielle, plus que jamais, est insupportable, et le tueur est tout bonnement terrifiant. L'intrigue est savamment élaborée. Et le rythme, au fil des pages, de plus en plus haletant. J'ai beaucoup, beaucoup aimé. Espérons que la série qui va être créée d'après le livre sera à la hauteur (et visible en Europe !)

©Marguerite Rothe

Il était garé dans la dernière rangée de bahuts, son moteur diesel tournant au ralenti, tous phares éteints, sa chevelure luisante plaquée en arrière, une trousse à outils sur le plancher à sa droite, à portée de main. Il était en chasse mais n’éprouvait aucun besoin de se dénicher une proie. Les couleuvres viendraient à lui.

Au bout de la route, l'enfer • C. J. Box

Résumé

Danielle Sullivan et sa cadette Gracie - la bimbo chipie et la gentille sérieuse de Piégés dans le Yellowstone -, se volatilisent sur la route alors qu'elles roulaient en direction du Montana pour y retrouver Justin. Ne parvenant pas à les contacter, le garçon s'inquiète et appelle son père, Cody Hoyt. Mais Cody, qui vient de se faire virer de son job et s'est remis à boire après plusieurs mois d'abstinence, n'est pas en état de les rechercher. Son ancien équipier de la police, Cassie Dewell, le convainc cependant de l'accompagner jusqu'à l'endroit, sur l'autoroute, d'où elles ont envoyé leur dernier message. Ils découvrent en chemin que plusieurs disparitions étranges ont été signalées dans la région - parmi des prostituées, il est vrai. Pendant ce temps, King Lizard trace la route au volant de son bahut, en quête de nouvelles proies...

Au bout de la route, l'enfer, un thriller de C. J. BoxAu bout de la route, l'enfer, un thriller de C. J. Box

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :