Éloge de la lecture. La construction de soi, un essai de Michèle Petit

Publié le par Marguerite Rothe

De multiples expériences de lecture (entre autres), voilà ce que l'essai de Michèle Petit nous invite à découvrir. Combinant sciences sociales et psychanalyse, L'éloge de la lecture, s'il n'est pas difficile d'accès, n'est pas non plus "grand public" ; c'est donc à chacun(e) de voir. Pour ma part, certains chapitres m'ont intéressé et d'autres non. Mais c'est ma façon de lire. Question littérature, j'ai toujours fonctionné de cette façon ; je tape le plus haut possible, et ma foi, il en reste ce qu'il en reste : un mot, une phrase, l'esprit du livre. 

La construction de soi

Enfant solitaire, davantage pour cause de délaissement affectif que par goût, les livres ont été très tôt pour moi d'authentiques compagnons. Et la lecture un refuge. Je m'y plongeais comme on grimpe dans une cabane nichée dans un arbre. Ouvrir un livre, c'était comme pénétrer dans un lieu qui, bien qu'immuable dans son architecture, proposait chaque fois de nouveaux décors. Des endroits où les rencontres que je faisais m'apprenaient le monde. Les mondes. Je devrais parler au présent, parce que c'est encore le cas. La seule différence entre maintenant et l'enfance, c'est qu'aujourd'hui je ne rêve plus comme alors – ou, disons, mes blessures intérieures ont fini par cicatriser, et mon imaginaire n'a plus la même fonction ; c’est la « construction de soi », dont parle Michèle Petit. C'est le côté magique de la littérature. Je voyage toujours autant avec les auteurs que je lis ; et, que ce soient des randonnées au long cours ou de brèves lectures, chaque auteur que je lis me montre, m'enseigne, me fait réfléchir, rire, et parfois pleurer. Tout le bien que je pourrais dire sur la lecture, sur la littérature, est inépuisable.

©Marguerite Rothe


Ce que dit l'éditeur

L'éloge de la lecture est un essai de l'universitaire Michèle Petit.

À l'origine de cet ouvrage, il y a des voix d'hommes et de femmes d'origines culturelles et de milieux sociaux différents, et, en contrepoint, des souvenirs de lectures transcrits par des écrivains. En conjuguant sciences sociales et psychanalyse, il approfondit l'analyse de leurs expériences singulières et des résistances que l'écrit suscite.
Ces lecteurs racontent les biais insolites par lesquels les livres leur ont permis d'apprivoiser leurs peurs, de construire et de réparer leur monde intérieur, de trouver des réponses aux questions qui les hantent, d'apprendre ce que d'autres ont trouvé comme solutions à la difficulté d'être sur terre.
Car lire, c'est aussi un moyen pour résister aux processus d'exclusion ou d'oppression, pour reconquérir une position de sujet au lieu de n'être qu'objet du discours des autres. Comme Jorge Semprun qui retrouve espoir dans un texte de Gide, après qu'on l'eut congédié en se moquant de son accent de jeune Espagnol, débarqué à Paris : "La boulangère du Boulevard Saint-Michel me chassait de la communauté. André Gide m'y réintégrait subrepticement. Dans la lumière de cette prose qui m'était offerte, je franchissais clandestinement les frontières d'une terre d'asile probable."

Éditeur : Belin • Collection : NOUVEAUX MONDES • Parution : 04/10/2002 • Pages : 159 • Prix : 9,90 €
____________________________________________________

Bio express

Michèle Petit

Michèle Petit est anthropologue, ingénieur de recherches honoraire au LADYSS (Laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces), unité mixte de recherches pluri-disciplinaire de géographie et de sociologie rattachée au CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Après une étude sur la lecture en milieu rural, elle a coordonné une recherche sur le rôle des bibliothèques dans la lutte contre les processus d'exclusion et de relégation. Dans le prolongement de ces travaux, elle a approfondi l'analyse de la contribution de la lecture à la construction ou à la reconstruction de soi, particulièrement dans des temps de crise.

Elle a publié plusieurs ouvrages, dont :
Éloge de la lecture : la construction de soi, Belin 2002
Une enfance au pays des livres, Didier Jeunesse 2007
L'Art de lire ou comment résister à l'adversité, Belin 2008

 

Publié dans Essais

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :