Horizons funèbres, un recueil de nouvelles de Michael Fenris

Publié le par Marguerite Rothe

Horizons funèbres, de Michael Fenris, aux éditions Évidences.

Un recueil de seize nouvelles entre drame, thriller, horreur et fantastique, ou seize façons de réécrire l’avenir (Évidences Éditions)

Je les ai toutes aimées, mais ma préférée c’est : Alula💖, une nouvelle écrite en hommage à Philip K. Dick. Une jolie perle. Michaël Fenris est un auteur édité et autoédité à découvrir ; ses incursions dans le fantastique comme dans la SF sont originales, bien emmenées, et très plaisantes à lire (voire à dévorer !)

______________________________________________________________

Alula (incipit)

« C’est la douleur qui me réveille. Une douleur horrible, qui me déchire le dos comme si on me coupait en deux, et progresse jusque dans mes bras. Mes mains se recroquevillent comme des serres, et je me mets à hurler. Sabor m’avait prévenu. Ce sont les premiers signes du “Grand Changement” »

*****

Un citation, qui fait écho à la nouvelle de M. Fenris...

 "Tu connaîtras la vérité, et par elle tu seras enchaîné" • La vérité avant-dernière, Ph. K. Dick

Qui est Michaël Fenris ?

Je suis originaire de Nancy où j’ai passé mes trente premières années, installé professionnellement comme médecin généraliste en région parisienne depuis 2002, marié et papa de 3 enfants. J’écris depuis l’âge de onze ans, plus ou moins régulièrement, surtout le soir ou la nuit, explorant divers univers. Mes sources d’inspiration sont multiples, de Hodgson à King, de Lovecraft à Connelly, sans oublier celui qui m’a réellement donné envie d’écrire, Henri Vernes le père de Bob Morane, avec lequel j’ai la chance de collaborer.

Évidences édition

Horizons funèbres, un recueil de nouvelles de Michael Fenris
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :