L'énigme des Blancs-Manteaux, un roman policier historique de Jean-François Parot

Publié le par Marguerite Rothe

L'énigme des Blancs-Manteaux est le premier d'une belle série de quatorze romans écrits dans le genre policier historique dont les décors sont plantés dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. C'est la toute première aventure de Nicolas Le Floch, et elle commence en 1761.

Après avoir dévoré les vingt volumes qui narrent la vie et les aventures de frère Cadfael, un moine bénédictin gallois et ancien croisé vivant au XIIe siècle (personnage créé par Édith Pargeter alias Ellis Peters), j'ai complètement changé d'époque. Une belle surprise, à tout point de vue.

Nicolas Le Floch, le personnage principal du roman, un jeune homme aventureux, sympathique et doté d'un bel esprit de déduction, est d'emblée très attachant. Orphelin, élevé par le chanoine François Le Floch, son tuteur. Lorsque l'histoire commence, le lecteur assiste à son départ de sa Bretagne natale pour la capitale. Jeune homme intelligent, brillant, grâce aux relations de son parrain, le marquis de Ranreuil, il entre, dès son arrivée à Paris au service de Monsieur de Sartine, un homme dur et intraitable. Va-t-il être à la hauteur ? Saura-t-il se dépêtrer de la toile d'araignée dans laquelle son supérieur l'a propulsé en toute connaissance de cause, et surtout, en ne lui fournissant pas tous les éléments du casse-tête ?

Le rythme est soutenu, les crimes sont terribles, les rebondissements nombreux et tous parfaitement orchestrés. L'environnement du quotidien, comme les coutumes et les mœurs du siècle sont décrites avec soin, sans pesanteur. Et le lecteur apprend beaucoup tout en se distrayant.

Une prose élégante, surannée à dessein, une érudition d'ampleur certaine, l’œuvre de Jean-François Parot sont un délice littéraire. Ajoutons à cela une intrigue captivante, une recherche documentaire astronomique, et l'on obtient un roman qui, lorsqu'on l'ouvre, accapare notre attention pour ne plus la lâcher.

©Marguerite Rothe

Quatrième de couverture

Roman policier historique de jean-fraçois Parot, l'énigme des Blancs-Manteaux, aux éditions 10/18, collection Grands détectives

Paris, janvier 1761. Nicolas Le Floch, un jeune homme natif de Guérande, débarque dans la capitale, écarté de sa Bretagne par son tuteur. Après un passage au couvent des Carmes, le jeune Le Floch va apprendre le métier de policier sous la houlette de M. de Sartine, le lieutenant général de police de Louis XV, chargé des affaires spéciales.
Le Floch va devoir faire très vite ses preuves et apprendre le prix du silence et du secret.
Sa première enquête criminelle va le plonger dans le monde interlope de la corruption, du jeu, des intrigues crapuleuses et d'une conspiration contre la vie du roi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :