One dollar baby 2020, une jeune Russe de seize ans obtient les droits d'adaptation pour la nouvelle : The women in the room

Publié le par Marguerite Rothe

Ce 8 février 2020, Diana, seize ans, vient de signer un contrat dans le cadre du programme One dollar baby mis en place depuis plusieurs années déjà par Stephen King. Le choix de la lauréate s'est porté sur la nouvelle : The woman in the room. Cette nouvelle a été publiée en France en 1980 dans le recueil Danse macabre sous le titre Chambre 312.

Diana Kostýrina est originaire de la ville de Tomsk, en Russie. Après deux prestations devant la caméra, elle s'est rendu compte qu'en fait, ce qui lui plaisait, c'était de filmer. En tant que réalisatrice elle a déjà six courts-métrages à son actif (des extraits sont visibles sur son compte Instagram).

D'ores et déjà, elle a prévenu son public : "La fin sera modifiée afin de rendre son œuvre plus optimiste." Elle a également déclaré qu'elle prévoyait de présenter son court métrage au festival international Dollar Baby Russia, qui se tiendra à l'automne 2020 dans la ville de Krasnodar, dans le sud-ouest du pays.

The "One dollar baby", c'est quoi ?

 

Le "Dollar baby"  est un arrangement contractuel où l'auteur Stephen King accorde l'autorisation aux étudiants et cinéastes en herbe d'adapter l'une de ses nouvelles pour $1. Un tel partenariat est une opportunité extraordinaire pour les jeunes réalisateurs. Frank Darabont  en est un des plus connus. Lui aussi, en 1983, avait porté son choix sur The woman in the roomCompte Facebook du One dollar baby.