Un cri sous la glace, un thriller de Camilla Grebe

Publié le par Marguerite Rothe

Un cri sous la glace, un roman de Camilla Grebe aux éditions Calman Levy

J’ai découvert Camilla Grebe via la série télévisée Moscou Noir adaptée du roman : Le chef d’orchestre de Saint-Pétersbourg (premier opus d’une trilogie non traduite en français), dont elle-même et son comparse Paul Leander-Engström étaient les auteurs. À défaut de pouvoir lire ces trois livres, je me suis rabattue sur un titre différent, mais édité en français : Un cri sous la glace.

J’ai beaucoup aimé. D’abord, pour l’originalité de la fiction, mais aussi, et surtout, pour la psychologie très fine des caractères. Avec un A+ pour la construction du personnage d’Emma, que je trouve très, très réussie (selon mon goût). Avec Un cri sous la glace, l’auteur développe deux histoires en parallèle : celle d’Emma, qui a une relation secrète avec Jesper, le patron de la grande entreprise dans laquelle elle est employée. Elle doit l’épouser, mais ne doit rien dire. Jesper veut attendre pour annoncer la nouvelle. Quelques semaines s’écoulent, puis un jour Jesper disparaît. Et l’on retrouve chez lui le cadavre d’une femme décapitée. 🔹 L’autre histoire est celle d’un couple séparé de longue date qui se retrouve pour des raisons professionnelles. Lui est un flic en perte de vitesse dans sa vie personnelle, et elle, une profileuse brillante dans son domaine. Roman bien construit, bien écrit, on se laisse volontiers embarquer dans une histoire plutôt complexe. 🔹 Famille, amis, étrangers, au fond, connait-on jamais vraiment quiconque ? C’est le thème du polar de Camilla Grebe décliné sur deux tableaux. L’épigraphe du livre, un proverbe inuit : « Tu ignores qui est ton ami et qui est ton ennemi jusqu’à ce que la glace sous tes pieds se brise. », fait parfaitement sens lorsqu’on referme le livre. 🔹🔹🔹

"La scène rappelle une peinture de Jackson Pollock : On dirait que quelqu'un a versé de la peinture rouge sur le sol, s'est roulé dedans avant d'en projeter un peu partout." Un cri sous la glace, Camilla Grebe.

©Marguerite Rothe, février 2020

Quatrième de couverture

 

AVEZ-VOUS DÉJÀ PERDU LA TÊTE
PAR AMØUR ?

Un cri sous la glace, de Camilla Grebe, la nouvelle reine du polar suédois.

Emma, jeune Suédoise, cache un secret : son patron Jesper, qui dirige un empire de mode, lui a demandé sa main. Mais il ne veut surtout pas qu’elle ébruite la nouvelle. Deux mois plus tard, Jesper disparaît sans laisser de traces et l’on retrouve dans sa superbe maison le cadavre d’une femme, la tête tranchée. Personne ne parvient à l’identifier.

Dans un Stockholm envahi par la neige, un double récit étourdissant prend forme. Chaque personnage s’avère cacher des zones d’ombre. À qui donc se fier pour résoudre l’enquête ?

Traductrice : Anna Postel EAN : 9782702160213 • Prix de vente du format broché : 21.90 € • Prix de vente du format numérique 7,99 € • 448 pages • Paru en 2017

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :