[#coronavirus] L'hydroxychloroquine et l'azithromycine comme traitement du COVID-19 • Pr Didier Raoult

Publié le par Marguerite Rothe

IHU Méditerranée-Infection | Résultats d'un essai clinique ouvert non-randomisé

Pourquoi Madame Agnès Buzyn (Ministre des Solidarités et de la Santé 17 mai 2017 - 16 février 2020) a-t-elle fait classer sur la liste II des substances vénéneuses l'hydroxychloroquine sous toutes ses formes ?

Mise à jour le 21 mars 2020

La chloroquine elle, n'est pas interdite mais délivrable uniquement sur ordonnance.

Il n'empêche qu'il est légitime de s'interroger sur la coïncidence temporelle de la mise l'écart d'un produit potentiellement intéressant, juste maintenant, pour lutter contre un virus sorti d'on ne sait où...

©Marguerite Rothe

Mise à jour du 21 mars 2020

 

Via le lien ci-dessous, toujours dans la même émission @24HPujadas du 20 mars 2020 sur LCI, un extrait des propos tenus par le professeur Christian Perronne sur la chloroquine.

Vidéo de LHDSR, vue sur Instagram. Merci à lui.

Dans une version un peu plus longue (1mn 17 secondes)

Après les vols de masques, de gels hydroalcooliques, c'est maintenant au tour des les médicaments.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :