Tempêtes, un thriller de Andrée A. Michaud

Publié le par Marguerite Rothe

Tempêtes, thriller fantastique d'Andrée A. Michaud aux éditions Rivages Noir

Après avoir lu avec bonheur Bondrée, puis Rivière Tremblante, je me faisais une joie de la future lecture que j’allais faire avec Tempêtes. Hélas, le comportement erratique, voire fou, de l’héroïne n’a pas su me convaincre. Et peut-être même cette femme m’a-t-elle effrayée. C’est l’effet que fait la folie. Admirablement bien écrite, mise en scène par Andrée A. Michaud, je dois dire que le peu que j’ai lu de cette histoire de femme en perdition, je l’ai trouvé remarquable, mais réellement trop déstabilisant.

Je suis vraiment navrée d’avoir dû refermer Tempêtes sans aller jusqu’au bout. Peut-être n’était-ce pas le bon moment pour moi ? Ou tout simplement, parce qu’on ne peut aimer systématiquement tout ce qu'écrit un auteur (et de la littérature en général).

©Marguerite Rothe

Cold Mountain, c’est le nom que j’ai immédiatement donné à cette montagne de laquelle se dégage une impénétrable froideur. […] J’y suis arrivée à la mi-mars, quelques heures avant la tempête qui allait bloquer les routes et isoler les rares habitants du Massif pour ce qui m’a paru un siècle. Prisonnière d’une maison de plus en plus hostile et ne connaissant personne dans la région, j’attendrais avec une anxiété grandissante l’arrivée des redoux d’avril, allant d’une fenêtre à l’autre, tapant en vain sur les touches d’un téléphone muet et prenant la mesure de mon isolement et de l’effroi qui peut en résulter quand des visages surgis de la tempête viennent frapper à votre porte.

Tempêtes, Andrée A. Michaud

Quatrième de couverture

Sur les deux versants du Massif bleu, la nature se déchaîne. D’un côté, Marie Saintonge. Isolée au cœur de la forêt, dans une maison secouée par le blizzard, elle doit faire face à l’hostilité des lieux, aux voix sourdes de la peur et aux ombres inquiétantes qui viennent tour à tour frapper à sa porte. De l’autre côté, Ric Dubois. Confronté lui aussi à la fureur de la montagne lorsque les orages de juillet éclatent, il doit lutter pour sauver sa peau pendant que les morts suspectes se multiplient autour de lui. Spectres et forces telluriques s’unissent pour une danse macabre dans Tempêtes, le roman le plus noir, le plus fort d’Andrée A. Michaud.

Éditeur : ÉDITIONS PAYOT & RIVAGES (8 janvier 2020) · Collection : Rivages Noir ·  Broché : 333 pages ·  ISBN-10 : 2743649437 ·  Prix : 20 €

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :