Le complot mondialiste | l'Agenda 21-2030 en cours | 5G et Covid-19, y a-t-il une corrélation ?

Publié le par Marguerite Rothe

Je vous relaye aujourd'hui une vidéo assortie d'un dossier fortement documenté et sourcé évoquant le plan vaccinal mondial en cours, les recherches sur les virus et les brevets dont ils font l'objet, ainsi que la 5G et ses possibilités étendues. Cette démonstration, comme beaucoup d'autres, pointe sans ambiguïté le projet de dépopulation que les mondialistes poursuivent depuis longtemps. Autrefois à peine visible, ce projet se dévoile désormais dans toute son incroyable arrogance. Présentés différemment, les faits et les problèmes actuels rejoignent cependant, sur le fond, ceux tenus par David Icke, et que j'ai publié hier.

Vidéo en langue française

La 5G, puissante pour faire tout  plus vite, mais aussi pour tuer...

Des abeilles tombent foudroyées auprès de deux antennes 5G (Sierra Madre)

5G, ou Coronavirus ? L'on est en droit de se poser la question !

Ces chutes sont-elles la conséquence d'un manque d'oxygène ?

Appel international demandant l'arrêt du déploiement de la 5G sur terre et dans l'espace (extrait 1)

« Les organismes de réglementation ont délibérément exclu les preuves scientifiques d'effets nocifs. L'industrie et les gouvernements sont les seules parties prenantes au débat sur le développement de la 5G, tandis que les scientifiques spécialistes des champs électromagnétiques internationaux de renom qui ont documenté les effets biologiques sur les êtres humains, les mammifères, les insectes et les végétaux, ainsi que les effets alarmants sur la santé et l’environnement dans des milliers d’études publiées dans des revues dotées de comités de lecture ont été exclus. La raison qui explique le caractère inadéquat des lignes directrices actuelles applicables à la sécurité est que les conflits d’intérêt des organismes chargés d’établir les normes «en raison de leurs relations avec les compagnies de télécommunication ou d’électricité empêchent de parvenir à l’impartialité qui devrait régir l'établissement des normes d’exposition publique au rayonnement non ionisant» 91. Le professeur émérite Martin L. Pall décrit de manière détaillée les conflits d’intérêt, et il dresse la liste des études importantes qui ont été exclues, aux chapitres 1, 5 et6 de son examen de la littérature92. »

 Appel international demandant l'arrêt du déploiement de la 5G sur terre et dans l'espace (extrait 2)

« Pour assurer une protection contre les effets non thermiques, il faut prendre en compte la durée d'exposition. Or, la 5G exposera tout le monde à beaucoup plus de transmissions simultanément et continuellement, jour et nuit sans interruption. De nouvelles normes de sécurité s'imposent donc, lesquelles devraient être fondées sur l’exposition cumulative et, non seulement sur les niveaux de puissance cumulative, mais également sur la fréquence, la largeur de bande, la modulation, la forme d’onde, la largeur de l’impulsion et d’autres propriétés qui sont importantes sur le plan biologique. Les antennes doivent être installées exclusivement à des endroits bien précis et connus du public. Pour protéger les êtres humains,les antennes doivent être installées loin des quartiers d’habitation et des lieux de travail de la population et interdites dans les voies publiques ou autres où les gens se déplacent. Pour protéger la faune, leur installation doit être interdite dans les parcs ou autres sanctuaires de la vie sauvage et leur nombre strictement réduit dans les endroits reculés de la Terre. Pour protéger toutes les formes de vie, le nombre de satellites de communications commerciales doit être limité et leur installation interdite en basse et moyenne orbite.Tout balayage électronique actif doit être interdit sur Terre et dans l'espace. »

Appel international demandant l'arrêt du déploiement de la 5G sur terre et dans l'espace (extrait 3)

« Le Code de Nuremberg (1949 )s'applique aux expériences sur les êtres humains, ce qui inclut par conséquent le déploiement de la 5G lequel introduit un niveau d'exposition plus élevé et inédit au rayonnement de radiofréquence, dont l'innocuité n'a pas fait l'objet de test au préalable. Or, « le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel »(art. 1). L'exposition à la 5G sera involontaire. «L'expérience ne doit pas être tentée lorsqu'il y a une raison a priori de croire qu'elle entraînera la mort ou l'invalidité du sujet » (art. 5).»

(Toutes  les "déclarations", "résolutions", et autres "chartes", n'ont jamais servi à rien, sinon qu'à endormir le péquin. (c'est moi qui commente))

Appel international demandant l'arrêt du déploiement de la 5G sur Terre et dans l'espace

À lire intégralement, pour bien comprendre ce qui est train d'arriver. Par ailleurs, comment imaginer que nos gouvernements ne sont pas au courant de tout cela ? Eux, qui ne cessent de surveiller ce qui se dit et fait partout, et qui censurent à tout-va quand ce qui est dit ne va pas dans le sens de leur politique ?

Appel international demandant l'arrêt de la 5G | Cliquez sur le lien de votre langue maternelle pour accéder au document.

Appel aux gouvernements pour le retrait de la 5G (pétition à l'international) Suivre le lien ci-dessous.

 

Toujours et encore la même vilaine théorie du complot.

Et l'ordonnance nº 2020-320 du 25 mars 2020, relative à l’adaptation des délais et des procédures applicables à l’implantation ou la modification d’une installation de communications électroniques afin d’assurer le fonctionnement des services et des réseaux de communications électroniques, ça veut dire quoi ?

En clair, ça veut dire que désormais les compagnies de communication n'ont plus besoin de demander aucune autorisation à qui que ce soit pour installer leurs antennes là où elles le veulent.

Et ce sont ceux qui trouvent tout cela révoltant, que l'on traite de conspirationnistes ? La lecture de l'article ci-dessous est édifiant de duplicité et de complicité. Parce qu'ils s'imaginent que les populations vont se laisser génocider aussi facilement ? Il se pourrait bien, en effet, que le "great culling" soit en cours (Vidéo)

©Marguerite Rothe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :