Juin 2020 | Photos symboliques du mois, une compilation du Citoyen Vigilant

Publié le par Marguerite Rothe

Capture sur le site web de The Vigilant citizen

Depuis plusieurs années maintenant, le site web The Vigilant citizen compile les messages de contamination mentale diffusés par la clique mondialiste dans les médias dominants.

Symboliques, ces messages sont martelés à longueur de temps et partout : télévision, cinéma, internet, presse, livres, réseaux sociaux, absolument partout. Et cela depuis des décennies, avec une accélération évidente ces 10 dernières années. Et, sans même que nous nous en rendions compte, chacun d'entre nous, adultes comme enfants, baignons dans la culture mortifère du satanisme. Oui, le mot est lâché. Mais ne partez pas ! Ou plutôt, avant de claquer la porte, mettez juste cette information dans un coin de votre tête. Le domaine du Mal demande une réflexion tranquille, libre de l'influence de la colère, émotion négative par excellence, et  immanquablement mauvaise conseillère.

Dans la seconde partie de cet article, je traite amplement du sujet.

On ne soulève pas le voile de la connaissance sans être effrayé. Les gens sains le sont toujours, lorsqu'ils découvrent ce qu'est réellement le satanisme. J'ai été effrayée. Et par certains côtés, je le suis encore. Cependant, je ne le suis plus au point de rester tétanisée. Aujourd'hui, j'ai peur pour mes semblables, pour ma famille, pour tous les gens bien que je connais, j'ai peur de voir le monde des gentils absorbé sans retour ; j'ai peur de comprendre qu'il n'y a rien ni personne qui pourra réveiller la multitude de cette sorte d'enchantement maléfique qui pèse sur l'Occident ainsi qu'une grande partie du monde.

Même pendant la pseudo pandémie, vous avez eu droit à votre dose de sémiologie assaisonnée d'une grosse pincée de Novlangue ; d'une part avec la pyramide de Khéops, bariolée pour l'occasion, et d'autre part, avec les paroles sibyllines d'un Macron qui, je vous le rappelle, s'est fait introniser "président" avec la pyramide du Louvre en fond pour tout décor. Symboles, vous dis-je...

« le jour d’après, quand nous aurons gagné, ce ne sera pas un retour au jour d’avant. »

E. Macron, le 16 mars 2020

Photo Khaled Desouki / AFP

« Sauvez des vies : restez chez vous ! »

Le plus tragique, c'est que nous avons été près de trois milliards à obtempérer à l'ordre d'une clique ultra-ultra-minoritaire. Pour notre défense : nous avons été bernés jusqu'au fondement avec une histoire de pandémie montée de toutes pièces.

Apprenez juste à regarder autrement ce qui vous entoure. Avec un regard critique. Alors, petit à petit, la colère et l'indignation viendront remplacer la peur. Là aussi, il faudra être vigilant, et ne pas se laisser submerger par les émotions. Il faudra au contraire apprendre à les canaliser pour les rendre positives. L'apprentissage est long, mais à chaque pas que l'on fait, il porte de jolis fruits de satisfaction. De réconfort.  Face au Mal, il faut rester calme et froid. Il n'y a que comme cela, qu'il ne peut pas nous atteindre.

©Marguerite Rothe

#sémiologie #symbologie

______________________________________________

PHOTOS SYMBOLIQUES DU MOIS • The Vigilant citizen

Clic-image pour accéder au site The Vigilant citizen

«Stacey Abrams a fait l'objet d'un article de couverture du Washington Post qui l'a propulsée à la vice-présidence. Le gros titre parle de son "passage rapide à l'avant-scène" malgré sa défaite aux élections. Peut-être que cela a quelque chose à voir avec la signification symbolique de l'utilisation du drapeau américain pour faire le signe de l'œil unique (soumission à l'élite).»

NB, cette traduction et les suivantes sont faites avec Deepl.

Clic-image pour accéder au site The Vigilant citizen

« Bien sûr, le signe du borgne a fait la "une" de tous les médias le mois dernier. Ici c'est la pop star Rosalía en couverture du magazine ELLE.»

Clic-image pour accéder au site The Vigilante citizen

«Couverture de ELLE Pologne. Un autre pays, le même magazine, le même signe de l'oeil unique.»

Burda, le magazine familial par excellence, publié dans 17 pays. Ici, en langue turque. Et le signe 666, pour que vous sachiez bien qui est le maître.

« Nicholas Winding Refn in The Guardian. Réalisateur de The Neon Demon, un film sur l'industrie de la mode. Sur cette photo, il vous dit pour qui il travaille. »

Suivre le lien ci-dessous pour découvrir l'article intégral (anglais) :

Les pires sont ceux à qui l'on donnerait le Bon Dieu sans confession. Ceux qui se présentent comme les bienfaiteurs de l'humanité. Ceux qui cachent soigneusement leurs intentions diaboliques, leur allégeance luciférienne.

Bien évidemment, les désigner, c'est s'exposer aux insultes, et se faire traiter de sombres crétins, ou de complotistes totalement demeurés.

OK. L'accusation inversatoire, on connaît, merci bien.

Un hasard aussi, le financement de Microsoft pour la recherche d'une crypto-monnaie ? Le truc où le jour il sera  adopté par les gouvernements, on pourra dire qu'on est cuits. (voir plus bas l'illustration ; vous noterez au passage le numéro de publication du projet).

À la contribution du Citoyen vigilant, je voudrais apporter la mienne, en images et vidéo (pour que vous puissiez juger sur pièce, par vous-même)

Melinda Gates, pontifiante, comme le médecin qu'elle n'est pas.

Pour visionner la vidéo, suivre l'un des deux liens ci-dessous (2, au cas où l'une d'entre elles serait censurée) :

Pas convaincus ?

Clic-image pour lire l'article (anglais)

 

TOUJOURS PAS CONVAINCUS ?

Crypto-monnaie, sous le signe la Bête

Clic-image pour accéder au site

 Sur le site, l'invention est décrite comme suit :

«L'activité du corps humain associée à une tâche fournie à un utilisateur peut être utilisée dans un processus de minage d'un système de cryptomonnaie. Un serveur peut fournir une tâche à un dispositif d'un utilisateur qui est couplé de manière à communiquer avec le serveur. Un capteur couplé de manière à communiquer avec un dispositif de l'utilisateur ou compris dans ce dernier peut détecter l'activité corporelle de l'utilisateur. Des données d'activité corporelle peuvent être générées sur la base de l'activité corporelle détectée de l'utilisateur. Le système de cryptomonnaie de la présente invention couplé de manière à communiquer avec le dispositif de l'utilisateur peut vérifier si les données d'activité corporelle satisfont une ou plusieurs conditions définies par le système de cryptomonnaie, et attribuer une cryptomonnaie à l'utilisateur dont les données d'activité corporelle sont vérifiées.»

Donc, avec votre nanopuce sous la peau, l'on saura exactement ce que vous avez fourni comme effort de travail et, surtout, si celui-ci correspond aux objectifs qui vous ont été assignés. C'est cool, non ? On imagine bien une machine détraquée qui déciderait de ne plus créditer votre boulot, ou encore, un maître qui programmerait ses hommes-objets pour les faire bosser jusqu'à épuisement, avec la seule possibilité, au bout du bout, d'avoir peut-être tout juste assez de quoi se payer un quignon de pain (aux OGM, s'entend) rassis. Tout est possible, tout est imaginable. Lire mon article sur le sujet : ici.

Tout cela est RÉEL. Il suffit de l'accepter, d'ouvrir son mental atrophié par le lavage de cerveau. Même sans parler de symbolique, les recherches sur la crypto-monnaie et les fonctions souhaitées par le commanditaire sont tout ce qu'il y a de plus concret.

©M.R.

Ils y réfléchissent : suppression de l'argent liquide.

Ils ont déjà tenté de supprimer l'argent liquide en Suède, mais leur coup de Jarnac a fait long feu.

 

Publié dans Société, Enquête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :