#Masques | Études microbiologiques réalisées par une pharmacienne clinicienne sur un masque neuf, et d'autres, diversement usagés

Publié le par Marguerite Rothe

Une pharmacienne clinicienne espagnole, chef d'un laboratoire médical, a décidé de faire une expérience inédite motivée par le témoignage d'une amie, laquelle était tombée malade d'une rhino-pharyngite après avoir été exposée à l'utilisation du masque. Masque qui, rappelons-le, est censé de nous protéger et protéger les autres...

Marisa Garcia Alonso : COMPÉTENCES

#staphilocoque #grammnegatif #streptocoque #bacillespathogenes

______________________________________

La vidéo de cette pharmacienne se passe de tout commentaire.

Cela revient à comprendre que porter ces masques, à tort et à travers et trop longtemps, représente un danger potentiel pour la santé. Rappelons que ces masques ne sont pas stériles, et qu'en aucun cas, ils ne protège d'aucun virus. Il faut noter également que ce danger est redoublé pour les personnes qui sont immunodéficientes.

Information à partager en masse !

©Marguerite Rothe

Traduction automatique en Français : Clic activation icône sous-titres | Clic Paramètres / Sous-titres / Traduire automatiquement / Français.

Traduction et image à télécharger et à partager en masse. Aidez vos amis, voisins, parents à se réveiller !

Ce produit est un masque à boucle d'oreille. Ce produit n'est pas un respirateur et n'offre aucune protection contre le covid-19 (coronavirus) ou d'autres virus ou contaminants.
Le port d'un masque à boucle d'oreille ne réduit pas le risque de contracter une maladie ou une infection. L'utilisateur est seul responsable de la sélection de l'équipement de protection individuelle approprié pour le réglage et l'application. Le masque doit être changé immédiatement en cas de contamination.
Fabriqué dans un matériau souple. Usage général uniquement. Sans latex. 50 masques.