Dictature sanitaire | Nouvelle-Zélande : des camps de concentration se mettent en place

Publié le par Marguerite Rothe

Photo d'illustration

Dans mon article du 14 août, j'évoquais la possibilité de mise en place de camps concentrationnaires pour ceux qui refuseraient les tests, le vaccin, le masque. Ç'avait l'air d'être une exagération, sauf qu'avec les dingues qui sont aux commandes, il faut comprendre qu'avec eux c'est au pire qu'il faut penser. Pas besoin d'une boule de cristal pour déduire que les « camps»  pour les réfractaires sont la prochaine étape. En experts manipulateurs de Novlangue, les autorités NZ appellent ces endroits des installations d'isolement.

Alexis Cossette-Trudel évoque également une vraie répression sanitaire en Allemagne (voir sa vidéo - un peu plus bas sur la page - elle est calée sur le passage en question) ; je voulais vous relayer l'article, mais je n'ai pas pu mettre la main dessus. En revanche, je suis tombée sur ce site (Allemagne) où la population d'Offenbach subit un lavage de cervelle d'une rare intensité. (Utilisez Deepl, pour la traduction)

©M. R.

#dictaturesanitaire

« Tous les nouveaux cas de Covid-19 en Nouvelle-Zélande doivent être gérés dans des installations d'isolement.
Ashley Bloomfield demande aux responsables de la santé de veiller à ce que toutes les personnes infectées soient placées en quarantaine.
Le directeur général de la santé, le Dr Ashley Bloomfield, a déclaré que cette initiative montre à quel point les nouveaux cas sont graves.
Elle intervient après que 13 nouveaux cas aient été confirmés dans la communauté aujourd'hui, tous à Auckland et liés aux quatre membres d'une famille du sud d'Auckland dont la présence du coronavirus a été confirmée en début de semaine.
Le Dr Bloomfield a déclaré que les cas sont traités comme un groupe.
Une personne dont le test s'est révélé positif a visité un établissement de soins pour personnes âgées dans le Waikato. La personne ne présentait pas de symptômes à ce moment-là, mais en a développé le lendemain.

"Il n'y a pas de blâme ou de honte à avoir le Covid-19", a déclaré le Dr Bloomfield. "Le virus est le problème, pas les gens, ils n'ont pas demandé à l'attraper... les gens sont la solution."

Un nouveau cas de Covid-19 a été enregistré en isolement contrôlé aujourd'hui, ce qui signifie qu'il y a eu un total de 14 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés en Nouvelle-Zélande aujourd'hui.

Suivez les mises à jour en direct de 1 NEWS avec Auckland pour le deuxième jour du confinement de niveau 3 de Covid-19, et le reste de la Nouvelle-Zélande pour le deuxième jour du niveau 2. »

Lire l'article en version originale en suivant le lien ci-dessous :

Publié dans Revue de Presse, Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :