Le conseil mondial de l'OMS dicte très officiellement la conduite sanitaire des pays signataires dont la France, par le Dr Gérard Delépine

Publié le par Marguerite Rothe

Je vous relaye ici un article remarquable, écrit par le docteur Gérard Delépine et publié par le journal France-Soir. À ma connaissance, c'est la première fois que sont relayées de telles informations sur un quotidien grand public. Du coup, on se sent moins seuls. Bravo et merci à eux tous !

Aujourd'hui, il est clair que la conspiration n'est pas du fait des peuples, mais bel et bien des élites, qui usent jusqu'à plus soif de l'accusation inversatoire. Technique qui est en train de se retourner contre eux.

Chers abonnés, comme toujours : relayez ! Relayez ! Relayez ! Notre force : c'est le nombre !

©Marguerite Rothe

« Tribune : Inspiré du « Décryptage de la Pandémie de Covid-19 : un exercice d’ingénierie sociale machiavélique » d’après Amar − Septembre 2020 sur le Saker francophone

Une des réflexions les plus fréquentes des internautes pour tenter de justifier les aberrations mortifères qui nous sont imposées par notre gouvernement est que les autres pays font comme nous et de citer le Canada [1], l’Australie ou la Nouvelle-Zélande ! Pourtant ces pays introduisent des méthodes totalitaires qui font frémir, et complètement dénuées, à l’évidence, de raison sanitaire sollicitant nos interrogations. Pourquoi ?

Les personnes normales, honnêtes, de bon sens ne peuvent pas croire que des puissances occultes dicteraient leur politique à notre chef d’état, aux italiens, espagnols ou belges qui imposent des lois liberticides ruinant leurs peuples et continuent malgré les échecs patents de leur politique sanitaire[2]. C’est vrai, ces puissances ne sont pas occultes, sinon occultées et le gouvernement mondial de la santé est une réalité que nous avons accepté et validé par des traités, cachés au peuple car non médiatisés.

Amar sur saker francophone qui nous inspire cette chronique nous donne les éléments d’information objectifs nécessaires pour comprendre enfin le comment et peut-être le pourquoi commente l’attitude de nos grands et honnêtes médecins :

« Monsieur Peronne fait radicalement fausse route comme d’ailleurs la plupart « des gens normaux » qui pensent que Boris Johnson s’est retrouvé à côté de la plaque ou encore qu’Agnès Buzyn et son Comité scientifique « se sont retrouvés dépassés ».

En réalité, les gouvernements de la planète n’ont commis aucune erreur même si c’est ce que l’on voudrait bien nous faire croire. Ils n’ont fait que suivre les consignes qui leur étaient données par le Conseil Mondial lequel est sous l’emprise totale des eugénistes et malthusiens tels que Bill Gates ou David Rockefeller ».

 

Le conseil mondial de l’OMS

 194 états dans le monde ont ratifié le Règlement Sanitaire International (RSI – 2005) de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Ce règlement prévoit :

« en cas de crise sanitaire majeure, tous les états membres s’engagent à respecter toutes les consignes émanent du Conseil Mondial et à faire en sorte que toutes ces consignes priment sur les lois et les codes juridiques des états ».

Et il semble bien que ce soit exactement ce qui s’est passé et continue plus ou moins à se passer car quelques états ont néanmoins résisté comme la Suède [3], les Pays-Bas et la Bielorussie. »

Lire la suite de l'article du Dr Delépine en suivant le lien ci-dessous :

Me rejoindre sur Lbry.tv ou Odysee (alternatives à YouTube) : 

 

https://lbry.tv/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :