La tentation de tricher

Publié le par Marguerite Rothe

Étoiles mirobolantes

C'est en faisant des recherches pour la rédaction de mon article sur l'essai Du plagiat d'Hélène Maurel-Indart, que je suis arrivée sur les pages d'une enquête concernant la fraude avec KDP Select. « Après les étoiles en carton, me suis-je dit, voilà maintenant la multiplication miraculeuse des pages lues.» L'article ne m'a pas étonnée plus que ça.

D'abord, deux mots sur le système des ⭐⭐⭐⭐⭐. Après quelques déconvenues, j'ai vite compris (comme beaucoup) qu'il était un miroir aux alouettes supplémentaire. Comment empêcher un auteur, un vendeur, un prestataire de services, etc., aidé de quelques amis (ou même seul !), de s'octroyer flatteries et compliments dûment étoilés ? C'est impossible. Le médiocre, l'envieux, l'orgueilleux, le méchant, le vorace fait partie du décor. Il est incontournable. Aujourd’hui, Sainte Transparence est partout. Et la chasse aux étoiles ou la pêche aux « avis favorables » concerne la plupart des secteurs d'activités. Le syndrome de la «claire limpidité», la nouvelle quête du « bien savoir consommer », s'est incrusté dans tous les domaines de la société. Le fléau touche votre médecin, votre marchand de tapis, votre écrivain... Tout le monde y a droit. Sauf les hommes politiques, qui font n'importe quoi.

Fraude à tous les étages

Non, la fraude que j'ai découverte est en rapport avec les "pages lues".
Le principe : un auteur intègre son livre dans le programme KDP Select.  Cette inscription offre plusieurs possibilités à l'auteur de promouvoir son livre : Abonnement Kindle / Kindle Unlimited (KU) et Bibliothèque de prêt Kindle (KOLL). Et chaque fois qu'un abonné lit x pages de son livre via les programmes KU/KOLL, l'auteur est rémunéré par le Fond mondial KDP.
Le Fonds mondial KDP. Au mois de janvier 2020  il s'élevait à 25,8 millions €. 

C'est bô, non ?

Nous allons à nouveau distribuer des bonus « KDP Select All-Stars » aux auteurs et aux titres les plus lus aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne pour le mois de janvier. Pour octroyer ces bonus, nous nous baserons sur le total des pages normalisées de l’édition Kindle (KENP) lues au cours du mois. Nous récompenserons également les livres illustrés pour enfants, avec de nouveaux bonus, qui seront attribués aux 100 albums les plus lus aux États-Unis et aux 25 titres les plus lus au Royaume-Uni.

Cordialement,

L’équipe Kindle Direct Publishing

Pour ceux qui s'autoéditent, le programme KDP Select est donc un bon outil d'aide à l'autopromotion. Encore faudrait-il que tout un chacun joue le jeu de l'honnêteté et de la transparence. Et surtout, qu'Amazon montre la réelle volonté d'empêcher la triche. Ce qui semble ne pas être encore pour aujourd'hui ni même demain.

Et donc il y a des petits malins qui ont repéré les failles du système et qui en profitent. Mieux, qui se gavent tout en s'asseyant royalement sur les règles d'édition de KDP. Ils le font en offrant du contenu "bonus" qui n'a rien de pertinent avec le livre acheté, mais qui n'est là que pour hameçonner le client crédule (qui va être redirigé vers on ne sait où), ou encore, ils intègrent des hyper liens inutiles (pas pour eux, s'entend) dans leurs livres. Et surtout, ils conçoivent leurs ouvrages de manière à en gonfler artificiellement le nombre de pages lues.

La fraude concernerait aussi le blanchiment de l'argent sale.

Fraude en tous genres

La fraude aux commentaires faits par l'auteur lui-même, ou achetés à un prestataire est une réalité. Même les plus grands ont été pris la main dans le pot de confiture : R. J. Ellory  ici, Hugh Howey ici, Stephen Leather ici, et ainsi de suite, des plus célèbres aux plus obscurs.

Pour les produits non culturels : Les fraudeurs achètent des milliers de faux commentaires

L'univers des faux certifiés : sur Amazon.

Comment repérer les faux commentaires ? Il ne se trouve pas grand-chose (seulement quelques articles qui datent :  ici et ici ) pour aider les consommateurs. Une action bien molle, qui peut laisser songeur.

©Marguerite Rothe

 

Publié dans Société, Enquête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :