Camps d'ISOLATION au Canada, l'agenda mondialiste progresse à pas de géant !

Publié le par Marguerite Rothe

"Urgence sanitaire", "prévention", "efforts sur la sécurité" "sécurité publique"... C'est comme si leurs bouches menteuses nous susurraient, tout en nous regardant droit dans les yeux : « Nous vous aimons. » C'est le premier article que je trouve qui témoigne clairement du phénomène concernant la mise en place de camps concentrationnaires en Occident. En bas de page, je vous joins le PDF (que j'ai pu trouver en français) de l'appel d'offres du gouvernement canadien pour ces camps.

Concomitamment, le pouvoir canadien se prépare à une épreuve de force avec les populations. 

La lecture de l'article que je vous joins est ép(r)ouvante. Cauchemardesque. Comment allons-nous pouvoir nous sortir d'un tel merdier ? Et tous ces gens, qui continuent de dormir ! Des adultes qui croient dur comme fer à la supercherie du Covid, tout comme les petits enfants croient au père Noël. Avec ce nouveau confinement qui intervient ici, en France, on a de bonnes raisons d'avoir peur et de se faire du souci. Mais il faut garder à l'esprit que nous sommes en pleine tempête, et qu'il faut garder confiance (la foi, pour les croyants), car le mauvais temps ne dure pas toujours.

Autre réflexion : en lisant cet article, j'ai eu la démonstration claire et nette de ce qu'ils appellent The Great Reset. Si personne n'arrête les psychopathes qui sont aux manettes, ce bouleversement sera pire qu'une guerre de feu et de sang. L'heure est grave, et ces préparatifs en disent long sur ce qui se trame dans notre dos. Nous sommes prêts.  #WherWeGoOneWeGoAll #UnPourTousTousPourUn

©Marguerite Rothe

Le Canada devient tyrannique ! • Deuxième confinement "total" • Camps d'"isolation" pour les réfractaires

 

« J'ai reçu ceci d'un membre élu du gouvernement canadien qui est horrifié par les plans du bureau du Premier ministre (PMO) pour nos voisins du nord... C'est un cauchemar qui se déroule !

"Je tiens à vous fournir des informations très importantes. Je suis membre d'un comité du Parti libéral du Canada. Je fais partie de plusieurs groupes de comités, mais les informations que je fournis proviennent du comité de planification stratégique (qui est dirigé par le PMO).

Je dois commencer par dire que je ne suis pas heureux de faire cela, mais je dois le faire. En tant que Canadien et surtout en tant que parent qui souhaite un meilleur avenir non seulement pour mes enfants mais aussi pour d'autres enfants.

L'autre raison pour laquelle je fais cela est qu'environ 30 % des membres du comité ne sont pas satisfaits de la direction que prendra le Canada, mais nos opinions ont été ignorées et ils prévoient d'aller de l'avant vers leurs objectifs.

Ils ont également indiqué très clairement que rien n'arrêtera les résultats prévus.

La feuille de route et l'objectif ont été définis par le PMO sont les suivants :

  • Introduire progressivement des restrictions de verrouillage secondaire sur une base continue, en commençant par les grandes zones métropolitaines et en s'étendant vers l'extérieur. Prévu d'ici novembre 2020.
  • Accélérer l'acquisition (ou la construction) d'installations d'isolement dans chaque province et territoire. Attendu d'ici décembre 2020.
  • Les nouveaux cas quotidiens de COVID-19 dépasseront la capacité de dépistage, y compris l'augmentation des décès liés au COVID suivant les mêmes courbes de croissance. Attendu d'ici la fin novembre 2020.
  • Verrouillage secondaire complet et total (beaucoup plus strict que les restrictions des première et deuxième phases mobiles). Prévu d'ici fin décembre 2020 - début janvier 2021
  • Réforme et élargissement du programme de chômage pour le transformer en programme de revenu de base universel. Prévu pour le premier trimestre 2021.
  • Mutation COVID-19 et/ou co-infection par un virus secondaire (appelée COVID-21), conduisant à une troisième vague avec un taux de mortalité et un taux d'infection beaucoup plus élevés. Prévue d'ici février 2021.
  • Les nouveaux cas quotidiens d'hospitalisation pour COVID-21 et les décès liés à COVID-19 et COVID-21 dépasseront la capacité des établissements de soins médicaux. Prévu T1 - T2 2021.
  • Des restrictions renforcées en matière de confinement (appelées troisième confinement) seront mises en œuvre. Des restrictions complètes sur les déplacements seront imposées (y compris entre les provinces et les villes). Prévu T2 2021.
  • Transition des particuliers vers le programme de revenu de base universel. Prévu pour le milieu du deuxième trimestre 2021.
  • Prévision de ruptures dans la chaîne d'approvisionnement, de pénuries de stocks, d'une grande instabilité économique. Prévue fin du deuxième trimestre 2021.
  • Déploiement de personnel militaire dans les principales zones métropolitaines ainsi que sur toutes les grandes routes pour établir des points de contrôle des déplacements. Restriction des déplacements et des mouvements. Fournir un soutien logistique à la région. Prévu pour le troisième trimestre 2021.

En plus de la feuille de route fournie, le comité de planification stratégique a été chargé de concevoir un moyen efficace d'aider les Canadiens à faire face à un effort économique sans précédent. Un moyen qui changerait le visage du Canada et modifierait à jamais la vie des Canadiens.

On nous a dit que pour compenser ce qui était essentiellement un effondrement économique à l'échelle internationale, le gouvernement fédéral allait offrir aux Canadiens un allègement total de la dette.
Voici comment cela fonctionne : le gouvernement fédéral offrira d'éliminer toutes les dettes personnelles (hypothèques, prêts, cartes de crédit, etc.) que le FMI fournira au Canada dans le cadre de ce qui sera connu sous le nom de programme de rééchelonnement de la dette mondiale.
En échange de l'acceptation de cette annulation totale de la dette, l'individu perdrait à jamais la propriété de tous ses biens et actifs.

L'individu devra également accepter de participer au programme de vaccination COVID-19 et COVID-21, ce qui lui permettra de voyager et de vivre sans restriction, même en étant totalement enfermé [!](grâce à l'utilisation d'une pièce d'identité avec photo appelée "HealthPass" du Canada).

Les membres du comité ont demandé qui deviendrait le propriétaire des biens et actifs confisqués dans ce scénario et ce qui arriverait aux prêteurs ou aux institutions financières, on nous a simplement répondu "le programme de rééchelonnement de la dette mondiale s'occupera de tous les détails".

Plusieurs membres de la commission ont également demandé ce qu'il adviendrait des personnes qui refuseraient de participer au programme de remise de la dette mondiale, au HealthPass ou au programme de vaccination, et la réponse que nous avons obtenue a été très troublante. On nous a essentiellement dit qu'il était de notre devoir de veiller à ce que nous élaborions un plan pour que cela ne se produise jamais. On nous a dit qu'il était dans l'intérêt de chacun de participer.

Lorsque plusieurs membres de la commission ont fait pression sans relâche pour obtenir une réponse, on nous a dit que ceux qui refusaient vivraient d'abord sous les restrictions de verrouillage indéfiniment.

Et que sur une courte période de temps, alors que de plus en plus de Canadiens passaient au programme d'annulation de la dette, ceux qui refusaient de participer seraient considérés comme un risque pour la sécurité publique et seraient relogés dans des installations d'isolement. Une fois dans ces établissements, ils auraient deux options : soit participer au programme de remise de la dette et être libérés, soit rester indéfiniment dans l'établissement d'isolement sous la classification d'un risque grave pour la santé publique et voir tous leurs biens saisis.

Comme vous pouvez l'imaginer, après avoir entendu tout cela, la discussion s'est transformée en une discussion très animée et a pris une ampleur que je n'avais jamais vue auparavant.
En fin de compte, le BPM a laissé entendre que l'ensemble de l'ordre du jour irait de l'avant, peu importe qui est d'accord ou non.

Qu'il ne s'agira pas seulement du Canada, mais qu'en fait, toutes les nations auront des feuilles de route et des programmes similaires. Que nous devons profiter des situations qui se présentent à nous pour promouvoir un changement à plus grande échelle pour le bien de tous. Les membres qui s'y sont opposés et ceux qui ont soulevé les questions clés qui découleraient d'une telle chose ont été complètement ignorés. Nos opinions et nos préoccupations ont été ignorées. On nous a simplement dit de le faire.
Tout ce que je sais, c'est que je n'aime pas ça et je pense que cela va placer les Canadiens dans un avenir sombre".

LES CAMPS D'INTERNEMENT ?

Ce courriel que m'a envoyé un membre VERIFIÉ du Parlement canadien correspond tout à fait à ce qui a été dit le 8 octobre, lors des débats télévisés au Parlement. Un membre du Parlement demande ici si "les habitants de l'Ontario devraient se préparer à des camps d'internement ?"  On lui a répondu "oui", mais de manière vague et ambiguë : en fait, le gouvernement canadien a lancé des appels d'offres à l'industrie, sur la construction de camps dans chaque province et territoire du pays. 

Remarque de Hal Turner : C'est de la tyrannie pure et simple. Les Canadiens feraient bien de s'armer eux-mêmes et de se préparer à se débarrasser de tout tyran qui tenterait de le faire. Concentrez d'abord vos recherches sur les tyrans LOCAUX. Une fois que votre liberté est partie, elle est partie pour toujours. » (Traduit avec DeepL)

Source : ici (anglais)

Un appel d'offres tout ce qu'il y a de plus clair.

Le député Randy Hillier (Ontario) pose clairement la question de savoir où et combien et pour qui sont prévus ces camps ? Il attend encore une réponse.

Traduction automatique en Français : Clic activation icône sous-titres | Clic Paramètres / Sous-titres / Traduire automatiquement / Français.

Commentaire de la vidéo du député Randy Hillier (trad. à la suite)

"The Premier has been actively dodging my questions since July. Today was just another example of the new status quo in Queen’s Park, no response. After this exchange I’m not even sure if the Premier and his Cabinet know what's going on regarding the Federal government considering the expansion of isolation/quarantine facilities from coast to coast. The language in the RFI is overly broad and ambiguous, and we ought to have clarification on the purpose of these isolation/quarantine facilities. I asked clear and precise questions about the Federal government's tendering for “isolation/quarantine camps” in Ontario. Where will they be, how many will there be, and how many people will be housed? The Government House Leader suggests these are for “international travellers”, however the RFP says “public health and other related federal requirements associated with the COVID-19 pandemic response.” My question on the purpose was cut short and once again the government refused to give an answer. Why won't they answer? It seems to me they aren't even aware of these proposals." (traduit avec DeepL)

TRADUCTION

« Le Premier ministre évite activement mes questions depuis juillet. Aujourd'hui n'était qu'un exemple de plus du nouveau statu quo à Queen's Park, sans réponse. Après cet échange, je ne suis même pas sûr que le Premier ministre et son cabinet soient au courant de ce qui se passe au sein du gouvernement fédéral en ce qui concerne l'expansion des installations d'isolement et de quarantaine d'un océan à l'autre. Le langage utilisé dans la RFI est trop large et ambigu, et nous devrions avoir des éclaircissements sur le but de ces installations d'isolement et de quarantaine. J'ai posé des questions claires et précises sur l'appel d'offres du gouvernement fédéral pour les "camps d'isolation/de quarantaine" en Ontario. Où seront-ils, combien y en aura-t-il et combien de personnes y seront hébergées ? Le leader parlementaire du gouvernement suggère qu'ils sont destinés aux "voyageurs internationaux", mais la demande de propositions indique "les exigences de santé publique et autres exigences fédérales connexes associées à la réponse à la pandémie COVID-19". Ma question sur l'objectif a été écourtée et une fois de plus le gouvernement a refusé de donner une réponse. Pourquoi ne répond-il pas ? Il me semble qu'ils ne sont même pas au courant de ces propositions. »