Du 1er Sommet de la Terre à Stockholm en 1972, à aujourd'hui, on en est où ? | Rosa Koire chez Spiro Skouras (à ne pas manquer !)

Publié le par Marguerite Rothe

La grande arnaque du climat

Croire au changement climatique (tel qu'il nous est décrit actuellement), c'est comme croire au père Noël. C'est comme croire que ceux qui se sont emparés de la FED en 1913 se sont arrêtés en chemin. C'est comme continuer de croire qu'ils n'ont pas assassiné J. F. Kennedy. C'est comme croire qu'ils n'ont pas commandité le 9/11. C'est croire que leur vilain K•ovid (👁), sorti magiquement de leurs labos, va tous nous zigouiller ; surtout si on ne porte pas un MASK 😈 

« Le Plan » des zélites

Sous l'égide de l'ONU, la gestion des problématiques de l’environnement a commencé voilà déjà presque cinquante ans, avec le premier Sommet de la Terre, qui a eu lieu à Stockholm, en 1972. Le Sommet de Rio de Janeiro, en 1992, a lancé la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Un mensonge répété dix mille fois devient une vérité

Dans cinquante années supplémentaires, leurs mensonges seront vérité. Alors pour ces grands prédateurs, le temps sera venu de resserrer encore les chaînes de l'esclavage.

Des millions et des millions de gens seront contraints de vivre entassés, les uns sur les autres, dans des zones délimitées et infranchissables. Ce sont les zones de couleur bleue. Les zones de couleur jaunes seront hautement réglementées ; très peu y auront accès. Quant aux zones rouges, sont des zones qui seront interdites aux "humains", mais probablement pas aux zélites... Et cela se passera ainsi sur toute la planète.

Impossible ne ne pas inclure dans cet articulet le travail de l'activiste Rosa Koire, une experte de haut niveau sur l'Agenda 21 des Nations Unies. Elle est l'auteur du livre Behind the Green Mask : UN Agenda 21.

Dans la vidéo que je vous propose aujourd'hui, elle est l'invitée de Spiro Skouras, un très bon journaliste-citoyen d'investigation. Un entretien à ne pas manquer.

©Marguerite Rothe

Traduction automatique en Français : Clic activation icône sous-titres | Clic Paramètres / Sous-titres / Traduire automatiquement / Français.

« L’Agenda 21 : un plan des Nations Unies pour un contrôle global de la gestion des ressources de la planète. Sa mission : inventorier et contrôler toutes les terres, toutes les eaux, tous les minéraux, toutes les plantes, tous les animaux, toutes les constructions, tous les moyens de production, toutes les énergies, toute l'éducation, toutes les informations, et tous les êtres humains dans le monde. »

Rosa Koire

Traduction automatique en Français : Clic activation icône sous-titres | Clic Paramètres / Sous-titres / Traduire automatiquement / Français.

Présentation du documentaire qui suit :

« The Great Global Warming Swindle caused controversy in the UK when it premiered March 8, 2007 on British Channel 4. A documentary, by British television producer Martin Durkin, which argues against the virtually unchallenged consensus that global warming is man-made. A statement from the makers of this film asserts that the scientific theory of anthropogenic global warming could very well be "the biggest scam of modern times." According to Martin Durkin the chief cause of climate change is not human activity but changes in radiation from the sun. Some have called The Great Global Warming Swindle the definitive retort to Al Gore's An Inconvenient Truth. Using a comprehensive range of evidence it's claimed that warming over the past 300 years represents a natural recovery from a 'little ice age'. According to the program humans do have an effect on climate but it's infinitesimally small compared with the vast natural forces which are constantly pushing global temperatures this way and that. From melting glaciers and rising sea levels, The Great Global Warming Swindle debunks the myths, and exposes what may well prove to be the darkest chapter in the history of mankind. According to a group of leading scientists brought together by documentary maker Martin Durkin everything you've ever been told about global warming is probably untrue. Just as we've begun to take it for granted that climate change is a man-made phenomenon, Durkin's documentary slays the whole premise of global warming. "Global warming has become a story of huge political significance; environmental activists using scare tactics to further their cause; scientists adding credence to secure billions of dollars in research money; politicians after headlines and a media happy to play along. No-one dares speak against it for risk of being unpopular, losing funds and jeopardizing careers."»

Traduction de la présentation sur YT :

 « La grande escroquerie du réchauffement climatique a suscité la controverse au Royaume-Uni lors de sa présentation le 8 mars 2007 sur la chaîne britannique Channel 4. Un documentaire, réalisé par le producteur de télévision britannique Martin Durkin, qui s'oppose au consensus pratiquement incontesté selon lequel le réchauffement climatique est dû à l'homme. Une déclaration des réalisateurs de ce film affirme que la théorie scientifique du réchauffement climatique anthropique pourrait très bien être "la plus grande escroquerie des temps modernes". Selon Martin Durkin, la cause principale du changement climatique n'est pas l'activité humaine, mais les changements dans le rayonnement du soleil. Certains ont appelé "La grande escroquerie du réchauffement climatique" la réponse définitive à l'ouvrage d'Al Gore "Une vérité qui dérange". En s'appuyant sur une série de preuves, ils affirment que le réchauffement des 300 dernières années représente un rétablissement naturel après une "petite période glaciaire". Selon le programme, les humains ont un effet sur le climat, mais il est infiniment petit par rapport aux vastes forces naturelles qui poussent constamment les températures mondiales de telle ou telle façon. Avec la fonte des glaciers et l'élévation du niveau des mers, The Great Global Warming Swindle démystifie les mythes et expose ce qui pourrait bien s'avérer être le chapitre le plus sombre de l'histoire de l'humanité. Selon un groupe d'éminents scientifiques réunis par le réalisateur de documentaires Martin Durkin, tout ce qu'on vous a dit sur le réchauffement climatique est probablement faux. Tout comme nous avons commencé à considérer comme acquis que le changement climatique est un phénomène provoqué par l'homme, le documentaire de Durkin s'attaque à l'ensemble des prémisses du réchauffement de la planète. "Le réchauffement climatique est devenu une histoire d'une énorme importance politique ; les militants de l'environnement utilisent des tactiques d'intimidation pour faire avancer leur cause ; les scientifiques ajoutent de la crédibilité pour obtenir des milliards de dollars en fonds de recherche ; les politiciens après les gros titres et les médias sont heureux de jouer le jeu. Personne n'ose s'y opposer au risque d'être impopulaire, de perdre des fonds et de mettre sa carrière en péril". » Traduction Deepl.

Main contributors to the video:

1. Professor Tim Ball - Dept. of Climatology - University of Winnepeg, Canada

2. Professor Nir Shaviv - Institute of Physics - University of Jerusalem, Israel

3. Professor Ian Clark - Dept. of Earth Sciences - University of Ottawa, Canada

4. Dr. Piers Corbyn, Solar Physicist, Climate Forecaster, Weather Action, UK

5. Professor John Christy - Dept. of Atmospheric Science - University of Alabama, Huntsville - Lead Author, IPCC (NASA Medal - Exceptional Scientific Achievement)

6. Professor Philip Stott - Dept of Biogeography - University of London, UK

7. Al Gore - Former Presidental Candidate

8. Margaret Thatcher - Global-Warming Promoter

9. Professor Paul Reiter - IPCC & Pasteur Institute, Paris, France

10. Professor Richard Lindzen - IPCC & M.I.T.

11. Patrick Moore - Co-Founder - Greenpeace

12. Dr. Roy Spencer - Weather Satellite Team Leader - NASA

13. Professor Patrick Michaels - Department of Environmental Sciences - University of Virginia, US

14. Nigel Calder - Former Editor - New Scientist

15. James Shikwati - Economist & Author

16. Lord Lawson of Blaby - Secretary of Energy - UK Parliament Investigator, UK

17. Professor Syun-Ichi Akasofu - Director, International Arctic Research Centre

18. Professor Fredrick Singer - Former Director, US National Weather Service

19. Professor Carl Wunsch - Dept. of Oceanography - M.I.T., Harvard, University College, London, University of Cambridge, UK

20. Professor Eigil Friis-Christensen - Director, Danish National Space Centre

21. Dr. Roy Spencer - NASA Weather Satellite Team Leader

22. Paul Driessen - Author: Green Power, Black Death

Traduction automatique en Français : Clic activation icône sous-titres | Clic Paramètres / Sous-titres / Traduire automatiquement / Français.