Fabrication de masques sanitaires : le jour d'après, c'est toujours le jour d'avant ! (la preuve par l'image)

Publié le par Marguerite Rothe

Eh oui ! Ça se passe comme ça, en voyoucratie.

Macron, c'est la gafète du globalisme qui parle de guerre pour évoquer une épidémie. Macron, c'est le groom de l'hyperclasse mondialiste qui a dit le 16 mars 2020 : « le jour d’après, quand nous aurons gagné, ce ne sera pas un retour au jour d’avant. »

Eh ben non ! Le jour d'après, c'est toujours le jour d'avant. En pire. Cette courte vidéo, titrée originellement : Higijenski, nego šta! (bosniaque), en est la preuve formelle : conditions de travail pourries, travail des enfants, hygiène inexistante. Et ces voyous vous proposent de vous couvrir le visage avec ça ! Mais le pire du pire, dans toute cette merde, c'est de voir tous ceux qui ne réagissent pas. Si bien conditionnés, que leur masque, ils les portent même quand ils sont seuls dans leur bagnole. C'est un cauchemar.

Remercions celui qui a filmé et bien cadré la date, pour qu'il n'y ait aucun doute : on est en plein bourrage de crâne de la "pandémie" du coronavirus. Un canular, parmi tant et tant d'autres. Partagez, partagez, et partagez !

Ces masques n'ont rien de sanitaire, mais tout de la muselière !

©Marguerite Rothe

Pétition : Non au masque obligatoire

Même eux, ils vous le disent !

Traduction et image à télécharger et à partager en masse. Aidez vos amis, voisins, parents à se réveiller !

Ce produit est un masque à boucle d'oreille. Ce produit n'est pas un respirateur et n'offre aucune protection contre le covid-19 (coronavirus) ou d'autres virus ou contaminants.
Le port d'un masque à boucle d'oreille ne réduit pas le risque de contracter une maladie ou une infection. L'utilisateur est seul responsable de la sélection de l'équipement de protection individuelle approprié pour le réglage et l'application. Le masque doit être changé immédiatement en cas de contamination.
Fabriqué dans un matériau souple. Usage général uniquement. Sans latex. 50 masques.

_________________________________________

C'est clair : ce bazar ne sert strictement à rien, si ce n'est que rendre malade celui qui le porte trop longtemps. Outre la quantité de gaz carbonique que l'on respire lorsqu'on porte un masque plusieurs heures d'affilées, l'hypoxie et l'hypercapnie sont des problèmes réels qui existent. 

Donc, le truc ne sert strictement à RIEN. Ou plutôt si : à mettre du fric dans la poches des petits malins qui ont lancé une alerte « épidémie » (vite transformée en « pandémie ») pour semer la panique dans les esprits.

Comme s'il fallait encore faire confiance à l'OMS, un organisme totalement à la solde de Bille Gates, et dirigé par un homme à qui vous ne confieriez pas votre genou écorché pour la pose d'un simple pansement.

Articles liés au même sujet