Guerre de l'information | QryptiQ, par Catherine Bully pour Dissept.com (Les DéQodeurs)

Publié le par Marguerite Rothe

Pour ceux qui ont envie de continuer de découvrir le mouvement « Q ». Je vous relaye un article publié sur dissept.com, un site de qualité, que je vous invite à découvrir (en fait, c'est le site web de la chaîne YouTube : Les DéQodeurs)

________________________________________________

On dit que l’histoire est écrite par les vainqueurs, est-ce vrai pour l’actualité ?

Est-il possible que ceux qui écrivent le narratif des journaux d’information tordent la réalité, « fabriquent de l’information » comme dit Fogiel en parlant de BFMTV, passent sous silence les faits ou événements qui n’arrangent pas la main qui les nourrit ?

Avez-vous entendu parler d’un accord de paix entre Émirats Arabes Unis et Israël, obtenu grâce à Donald Trump il y a une quinzaine de jours ? Comment expliquer aussi peu de couverture médiatique ?

Trouvez-vous normal que le Président des États-Unis d’Amérique soit contraint de passer par une messagerie instantanée pour informer le peuple de son pays de ce qu’il fait, pense, ou dit, de peur que, s’il passe par des moyens plus traditionnels, ses propos ne soient grossièrement déformés dans la presse ?

La presse, celle qui écrase, qui n’a jamais mieux porté ce nom qu’en cette période troublée par le narratif prégnant, anxiogène et mortifère qui nous est imposé depuis mars dernier.

Concevez-vous alors qu’il s’agit bien d’une guerre d’information ?
Qu’il convient de lutter pied à pied contre la désinformation orchestrée par les agendas des puissants a qui appartiennent non seulement les mainstream média mais également les réseaux sociaux ?

En France, Macron vient de décider d’un plan d’aide 483 millions d’euros pour une dizaine de groupe « d’information » qui bénéficient déjà de 840 millions d’euros annuels de subventions. Non seulement la presse est aux ordres du gouvernement, ou de ceux qui gouvernent nos gouvernements, mais encore sont-ils achetés avec l’argent du contribuable.

Avez-vous pris la mesure réelle de la censure sélective qui est opérée ?

Ce n’est pas chose nouvelle, bien que ces derniers mois les proportions deviennent affolantes.

Rien d’étonnant alors qu’un groupe de partisans du grand nettoyage, militaires certainement, pros du service de renseignements de toute évidence et proches du président Trump en viennent à créer une plateforme d’information secondaire, destinée à informer ceux que cela intéresse des événements en cours, de l’état de la lutte contre la corruption menée par Trump depuis son entrée à la Maison Blanche. On susurre sur internet que Q correspondrait à un niveau d’accréditation secret défense du Département à l’Énergie Américain.

Si vous doutez du niveau de proximité des personnes derrière Q avec la Présidence Américaine, je vous invite à regarder cette vidéo du Général Flynn, ancien Directeur de la Defense Intelligence Agency, ancien Directeur adjoint du Renseignement National et Conseiller National à la Sécurité de Trump avant d’être piégé par H. Clinton et l’administration précédente, prêter le serment généralement prononcé par les membres du Congrès et terminer par Where we Go One We Go All, en réponse à un Drop publié la veille.

Selon Wikipédia, les messages de Q seraient diffusés uniquement en images pour empêcher les gens de faire leurs recherches. Une absurdité de plus, rendez-vous sur le site  et vous pourrez vous rendre compte par vous même de ce que Q poste.
Ce sont des messages certes cryptiques qui incitent tout au contraire le lecteur à faire ses recherches. Le site propose les « Drops » Gouttes en anglais en des dizaines de langues différentes.

Une chose est certaine c’est que Q pose plus de questions qu’il ne donne de réponses.

Ce matin je cherchais des exemples à apporter pour illustrer cet article, et je tombe sur une question de Novembre 2017 : « Qui est le mentor de [HRC] ? », du coup je suis allée demander à Google, comme la plupart d’entre nous. Voilà que je découvre la thèse de fin d’études d’Hillary Clinton sur Saul Alinsky et son travail sur l’approche d’intervention sur la communauté basée sur la théorie de la désorganisation sociale. Il semble que dans cette thèse, introuvable depuis qu’elle a été retirée par son auteur à son arrivée à la Maison Blanche ne soit pas du tout défavorable à l’extrémiste de gauche. Peut-être l’a-t-elle écrite avec George Soros ?

Les premiers messages tombent en octobre 2017, mais c’est seulement le 3 Novembre 2017 que les posts commencent à être signés Q.
Pour le béotien, quelqu’un censément avec un niveau d’accréditation haut, naviguant dans les eaux troubles de la Maison Blanche formule de manière cryptique des questions, attire notre attention sur un article de presse ou fait des prédictions.

Quelques exemples :

Qdrop 982 du 29 mars 2018,

Q poste un lien vers un article qui dénonce les manœuvres de Hillary Clinton et du FBI pour faire passer Trump pour la marionnette de Poutine qui le tiendrait avec des vidéos à caractère sexuel.

« La vérité » dit Q sans autres explications.

Aujourd’hui on sait depuis deux semaines qui était la « source » du rapport Steele dont tous les acteurs impliqués, du FBI à la CIA en passant par le Département de Justice reconnaissaient qu’il ne tenait sur rien et que le FBI a menti au Sénat.

Q a parlé à de nombreuses reprises de l’hypothétique collusion de Trump avec la Russie, le dernier Drop en date porte le numéro 4621, daté du 18 aout 2020

il laisse entendre que dans cette histoire, après la mise en accusation de ClineSmith, il reste 5 personnes qui seront mises en examen. On devrait savoir qui dans les semaines à venir, même si ceux d’entre nous qui suivent un peu l’actualité pourraient sans doute faire des pronostics.

Lire la suite et fin de l'article de Catherine Bully sur : Dissept.com

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :