Dans les hautes herbes, de Stephen King et Joe Hill

Publié le par Marguerite Rothe

Dans les hautes herbes  (In the tall grass), est une nouvelle parue en deux parties à un mois d'intervalle dans le magazine Esquire pendant l'été 2012. Écrite à quatre mains par Stephen King et son fils Joe Hill, elle est parfaitement horrifique. Franchement.

Chez les King, les théâtres de leurs histoires sont ordinaires. De même que leurs personnages. Sauf qu'avec eux, le banal finit toujours par basculer dans le cauchemardesque.

C'est ce qui se passe avec la nouvelle Dans les hautes herbes. Nous avons un duo frère-sœur, dont l'entente quasi fusionnelle donne à penser qu'ils sont jumeaux. Ce qui n'est pas le cas. Le voyage de plusieurs jours qui leur fait traverser le pays de part en part en voiture, se déroule sans embûches. C'est le printemps, et les journées sont belles. On a tous connu ça. Sauf qu'avec les King père et fils, ça vire autrement.

     C'est parce qu'ils ont coupé la clim' et la radio, qu'ils peuvent l'entendre. L'appel. Celui que lance un enfant depuis le champ qui longe la route. Un appel dans lequel s'entend la détresse. Cal et Becky décident de s'arrêter et d'aller voir ce qui se passe. Ils ne remarquent pas particulièrement l'aspect désolé de l'aire de repos, ni le piteux état des bâtiments alentours.  Pas plus que l'absence de circulation sur cette route 400 du Kansas. C'est la cambrousse. Un enfant a besoin d'aide. Le frère et la sœur descendent le talus et s'enfoncent dans le champ. L'herbe est haute. Diablement haute. Les cris se font plus pressants. Bientôt, Cal et Becky sont séparés, et se perdent de vue. S'entendent mais ne voient plus. Pas plus qu'ils ne peuvent voir l'enfant, qui ne cesse d'appeler...

     La prochaine fois que vous aurez envie de cueillir un bouquet de fleurs champêtres, vous ne pourrez pas vous empêcher de scruter la hauteur de l'herbe. Qui sait ce qu'il pourrait s'y passer...

Cette nouvelle n'a pas encore été traduite en français officiellement. Il existe cependant la version française d'un fan : Mikoto Eikichi. Google est votre ami...

Bien sûr, In the tall grass (en V.O., donc), est disponible au format électronique sur Amazon pour 0,99 euros. Quant à la version audio, elle est actuellement à 0,00 euros dans le cadre d'une offre d'essai avec Audible.

Mise à jour du 18 juin :

Le site screedaily nous apprend que la nouvelle In the tall grass va être adaptée pour le grand écran par Vincenzo Natali (le réalisateur de Cube (1997) et de Cypher (2002), entre autres). La production démarre en septembre dans la région de Toronto. J'ai hâte de voir comment Vincenzo Natali va traiter ce conte horriblement horrifique...

©Marguerite Rothe 2017

Stephen King et Joe Hill, autors of the short novel: In the tall grass, de la nouvelle : Dans les hautes herbes.
Stephen King et Joe Hill pour la promotion de : In the tall grass

_________________________________________________________________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :