Série inspecteur Joe Faraday, de Graham Hurley

Publié le par Marguerite Rothe

série policière Inspecteur Faraday, de Graham Hurley, aux édition Folio policier

Les « pavés » et les séries littéraires font mes délices de lectrice. Retrouver des personnages et suivre leurs aventures d'une histoire à l'autre me comble d'aise. L'inspecteur Faraday, créé par Graham Hurley, et Gordianus dit «Le Limier» de Steven Saylor, sont mes préférés.

Si vous en avez assez des flics dépressifs ou alcoolos ou pathologiquement grincheux – voire affublés de ces trois calamités à la fois –, alors l'inspecteur Joe Faraday va vous plaire. Enfin un flic qui fait son boulot, et qui ne perd pas son temps à se mater le nombril et se pleurer dessus parce qu'il n'aime pas comment le bon Dieu l'a servi. Les enquêtes de Faraday sont classiques dans leur forme. Mais ce qui les différencie de la grosse cavalerie, c'est la profondeur d'analyse de nos sociétés modernes. Parce que bien évidemment, si l'action se déroule spécifiquement à Portsmouth en Angleterre, on peut très bien transposer la criminalité de cette ville portuaire à n'importe quelle cité occidentale. La désagrégation du monde se faisant sentir un peu partout, et toujours de plus en plus durement sur la planète. Ceci pour dire que les histoires de Graham Hurley sont sombres, dures, sans concession avec la réalité. Mais la personnalité du personnage de Joe Faraday vient temporiser tout cela. Car outre une belle dimension de flic (pugnace, efficace, clair dans ses actions et sans a priori), Graham Hurley a su insuffler à son personnage une jolie dose d'humanité ; fort et sensible, car l'homme a ses failles, comme tout un chacun. De l'autre côté de la Manche, Graham Hurley est considéré comme le spécialiste du roman police procédural  (ou roman de procédure policière, sous-genre des fictions policières qui détaille le côté administratif de la police au cours d'une enquête.)

Vous pouvez très bien lire la série des Faraday dans le désordre, mais vous louperiez la progression et l'évolution de de Faraday, ainsi que celle des personnages récurrents de la série : collègues et chefs de travail, et même celle de la crapule Mackenzie. En tout cas, c'est avec Disparu en mer – le premier de la série , que le lecteur a l'occasion de découvrir le passé de l'inspecteur Faraday, de savoir ce qui est arrivé à sa femme, et comment il s'est retrouvé veuf avec un tout petit enfant à charge. De l'endroit où il a choisit de vivre – une ancienne maison de marinier du XIXe siècle, parce que depuis ses fenêtres d'où il a une superbe vue sur l'étendue marine, il peut observer à loisirs les oiseaux, sa passion –, de la surdité de Joe Junior, dit J.J., son fils unique, qui, au moment où se déroule l'action de Disparu en mer, est  âgé de 22 ans et quitte le nid familial.

« Est-ce qu'il s'est passé quelque chose dont tu voudrais me parler ? - Oui. - Peut-être que tu préfères parler à une policière ? - Non. - Alors de quoi s'agit-il ?" Elle jeta un regard autour d'elle. Tout le monde la fixait. Tout le monde écoutait. Elle ferma les yeux un bref instant, respira un grand coup, puis sortit la photo de l'enveloppe et la posa sur le comptoir. « C'est mon papa, dit-elle tout bas. On n'arrive pas à le retrouver. » Jo Faraday, inspecteur tenace de la brigade criminelle de Portsmouth, aurait bien aimé oublier un instant la folie de son métier pour observer les oiseaux dans la baie, se consacrer à son fils né sourd et muet qui s'éloigne peu à peu... Il aurait aimé... Mais comment décevoir la confiance d'une fillette de huit ans ? Comment la laisser en plan alors que l'affaire sent le meurtre à plein nez ?»

Disparu en mer (extrait)

Graham Hurley est né en novembre 1946 à Clacton-on-Sea dans le comté d'Essex, et a vécu plus de trente ans à Portsmouth. Aussi, lorsqu’en 2000 il écrit Disparu en mer et crée l'inspecteur Joe Faraday, c'est tout naturellement qu'il situe son enquête à « Pompey »* Graham Hurley est reconnu parmi ses pairs comme étant un grand auteur de romans policiers de procédure.

*Pompey étant le surnom de la ville de Portsmouth.

©Marguerite Rothe 2017


Série inspecteur Faraday

  1. Disparu en mer : ePub et Papier.
  2. Coups sur coups : Uniquement format papier.
  3. Les Anges brisés de Somerstown : Uniquement format papier.
  4. La Nuit du naufrage : Uniquement format papier.
  5. Les Quais de la blanche : Uniquement format papier.
  6. Du sang et du miel : ePub et Papier.
  7. Sur la mauvaise pente : ePub et Papier.
  8. L’Autre Côté de l’ombre : Uniquement format papier.
  9. Une si jolie mort : ePub et Papier.
  10. Le paradis n'est pas pour nous : ePub et Papier.
  11. L'Incendie : ePub et Papier.
  12. Happy Days : ePub et Papier

La sortie de la traduction française de Happy days – le dernier titre de la série (snif... ) –, est prévue pour le 20 septembre 2017.

Le site de Graham Hurley : ici

___________________________________________________________________
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :