Rivière tremblante, d'Andrée A. Michaud

Publié le par Marguerite Rothe

Et voilà, j'ai récidivé. C'est dire si l'univers et la prose d'Andrée A. Michaud sont hautement addictifs. Ici, comme dans Bondrée, l'histoire tourne autour de vies d'enfants. De destins tragiques. De souvenirs. De questionnements impossibles résoudre.

Dans Rivière tremblante, Andrée A. Michaud évoque deux tragédies familiales. Leur point commun : la disparition. La vraie. Celle qui ressemble à un trou noir où s'enfonce l'esprit jusqu'à en perdre les pédales, parce l'invisibilité n'est pas la mort.  Seulement un voile de crêpe noir, dont l'opacité empêche de la regarder bien en face, une bonne fois pour toutes. Une absence incompréhensible, soudaine, involontaire, qui laisse l'esprit sidéré ; qui n'autorise pas le deuil, et condamne les vivants à un purgatoire terrestre ; de ces existences où la désolation recouvre tout, envahi tout. De ces vies où derrière chaque minute, surgit le museau effrayant et acéré du désespoir.

Comme personne, Andrée A. Michaud met le lecteur en suspens dans le récit. En attente. Respiration bloquée. Tant les questionnements des personnages font écho en lui. Le bousculent. Et quand ils le lâchent, en voilà d'autres qui surviennent. Elle fait du thriller immobile. L'action est interne. Intense. Rien de bouge au-dehors, tout se passe au-dedans. C'est fort. À travers sa prose, si tant est qu'il faille comparer cet auteur à quelqu'un (ce qui à mon sens ne veut rien dire), ce n'est pas Duras (pas du tout !) que je retrouve, mais plutôt Le Clézio (celui d'avant Désert). Elle a cette même profondeur, ce tourment intérieur, mais aussi cette luminosité certaine, qui impriment à ses écrits un souffle puissant. Et qui pourrait même être violent, si elle ne retenait pas sa plume ; de cela, j'en suis sûre.

©Marguerite Rothe, octobre 2019


Quatrième de couverture des Éditions Québec Amérique / Nomades

Rivière tremblante, thriller de Andrée Michaud, aux ééditions Québec-Amérique collection nomades. lecture francophone.
Visuel de l'édition canadienne
Rivière Tremblante, thriller d'Andrée Michaud. aux éditions actes sud, collection rivages noirs

Michael, douze ans, a mystérieusement disparu dans les bois de Rivière-aux-Trembles. Seule Marnie Duchamp, recroquevillée sous les sapins, a vu la forêt le happer. Trente ans plus tard, à des kilomètres de là, une fillette disparaît à son tour en sortant de l’école. Blessé à vif, le père, Bill Richard, décide de quitter la ville qui lui a ravi son enfant. Sa fuite le conduit jusqu’à Marnie Duchamp, avec qui il partagera son trouble destin. De tempêtes en orages, un autre enfant sera avalé par la rivière Tremblante, dont les flots engloutiront également Bill et Marnie, soupçonnés d’être à l’origine de ce drame.

 

 

Broché : 366 pages • Éditeur : Rivages (2018) • Collection : Rivages/Noir • Langue : Français • ISBN-13: 978-2743644833 • Prix de vente : 21 € • Littérature francophone.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :