La cabale du Covid-19, les preuves : détournement des chiffres, mortalité du confinement, faire chuter l'immunité collective | Alexis Cossette-Trudel

Publié le par Marguerite Rothe

Dans cette vidéo, Alexis Cossette-Trudel a compilé les informations les plus importantes qui se trouvent encore sur le Net, et qui prouvent sans conteste que l'épisode «Covid-19» est bien une machination de l'oligarchie mondiale pour amener les peuples à se soumettre à une nouvelle forme de leur tyrannie : la dictature de «l'urgence sanitaire» ; concept qui implique, à plus ou moins long terme, une vaccination obligatoire assortie d'un nanopuçage pour tout le monde. TOUT LE MONDE, ça veut dire dans la bouche de l'eugéniste Bill Gates : 7 milliards de personnes en bonne santé (extrait vidéo)

Les sujets traités sont : les vrais chiffres, des témoignages, les mensonges des fausses élites captés en vidéo, l'affaiblissement calculé de l'immunité collective avec l'introduction du concept de "distanciation sociale", mortalité du confinement, la possibilité de dissimuler les crimes grâce à la "couverture" du Covid (et, cerise sur le gâteau : pas d'autopsie !), les "autorisations" de tuer : le scandale des maisons de retraite et des Ehpad, etc. ; ça c'est passé, ça se passe ici, en France, mais également dans tout l'Occident.

La vaccination obligatoire serait pour cette cette clique malfaisante une manne financière hors norme. Du jamais vu. De l'argent qui tomberait sans fin dans leurs escarcelles, les virus étant innombrables et par essence mutagènes. Chaque individu se verrait alors dans l'obligation de suivre un programme de vaccination obligatoire. Faute de quoi, les récalcitrants seraient probablement interdits de déplacements, et de tout contact social. Cela, au nom de la sécurité sanitaire. Et ne croyez pas qu'ils ne le feraient pas. Quand on arrive à faire en sorte que presque trois milliards de personnes restent enfermées chez elles, on peut TOUT faire. Même le pire.

Informations à diffuser autant que possible, vidéo à faire suivre aussi. Nous ne sommes pas fous, ce qu'ils s'acharnent à faire croire à ceux qui dorment encore. Ne laissons pas ces bandits parvenir à leur fin, car si une chose pareille advenait, alors là, nous serions très, très, très mal barrés.

©Marguerite Rothe

La chaîne de Radio-Québec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :