La journaliste Kaitlan Collins enlève son masque dès l'arrêt des caméras... | Provocateur et jubilatoire !

Publié le par Marguerite Rothe

Pendant que certains en viennent aux mains...

Visiblement, cette demoiselle ne craint pas le virus, puisqu'elle saute littéralement sur le sans-masque, au risque de se faire contaminer^^

Et pour remettre un peu d'ordre dans le message de ce bon citoyen qui appelle à la délation, le sans-masque a été grossier après avoir été agressé physiquement par la furie masquée.

AIDEZ-NOUS À LE RETROUVER ! Lance le touiteur justicier.

Pourquoi ? Ils vont le pendre au premier réverbère venu ? Lui couper la tête et la brandir au bout d'une pique, comme en 1792, pour une cocarde attachée de travers ?

D'autres, pendant ce grand carnaval des hypocrites, enlèvent leurs masques.

Ici, on voit faire la journaliste Kaitlan Collins ; son geste est volontairement provocateur. D'autres, filmés à leur insu, nous donnent à observer toute la dimension de la farce. Dans cette vidéo ça se passe aux États-Unis, mais comme la pandémie est mondiale et que le port du masque l'est aussi, tout porte à croire que cela se passe partout. C'est juste qu'ici, on n'a pas encore les images.

SAVOUREZ !

Emprunt vidéo fait sur Radio-Québec. Pour voir l'extrait, aller sur mon compte Brighteon en suivant le lien ci-dessous :

Trump versus Le serpent

 Vidéo en entier de Radio-Québec. Le passage que j'ai emprunté est à : 41:04

En 2009, l'OMS a produit une autre «Fausse pandémie» avec le H1N1, faux chiffres, fausse alarme, médias complices, etc. Pour la crise du C0V1D, les mondialistes avaient placé leurs pions.

En espérant que se termine bientôt cette mascarade, où une minorité continue de vivre comme ils le souhaitent, pendant que la plus grande majorité est tyrannisée par des nouvelles règles aussi méchantes qu'idiotes.

Marre de cette ambiance délétère qui s'installe peu à peu dans ce pays. Je ne compte plus les appels à la délation que j'ai lus sur les réseaux sociaux, sur les fils de discussion, dans la presse, parfois même formulés par la gendarmerie...

Est-ce que les gens se rendent comptent qu'ils sont en train de nous dresser les uns contre les autres ?

©Marguerite Rothe

Sasha Melnychuk wearing a Collina Strada face mask

Que dire, de ces idiots utiles, masqués à la mode de chez eux ? Bienpensants involontairement malfaisants, ils représentent idéalement notre époque. Entre le paraître et l'inutile : le néant leur appartient.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :