#OctobreRouge | Curieusement, l'écho des scandales de Benghazi et des 30 000 emails d'Hillary Rodham Clinton ne franchit pas l'Atlantique.

Publié le par Marguerite Rothe

Obama & Biden

Comme si la narrative du Covid-19 ne suffisait plus, et qu'il fallait à toute force détourner l'attention de la population d'un événement de premier plan, l'assassinat de Monsieur Paty fait toutes les unes. Paix à son âme, le pauvre. Que n'a-t-il été entendu lorsqu'il était encore en vie ? Et que dire de tous ces hommes et femmes politiques qui, en attisant consciencieusement la colère des uns contre les autres, font le jeu du pouvoir occulte. Une entité maléfique, dont le seul but est d'allumer les feux d'une guerre civile. Mais comme toujours, le malheur est instrumentalisé afin que le peuple ne se rende pas compte de ce qui est en train d'arriver aux État-Unis. Des fois que ça lui donne des idées, au "populo".

Capture d'écran de la page Google Actus le 19 octobre 2020

 

Toujours sur Google Actu, page "International", voilà ce qu'on peut lire pour être "informé" :

 

Dans le journal Le Monde du 19 octobre : RIEN. 

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/10/19/presidentielle-americaine-j-15-les-deplacements-de-donald-trump-devoilent-ses-options-de-victoire_6056539_3210.html

Plus bas, toujours sur la même page, une information d'une totale insignifiance, propre à nourrir le zombie du 21e siècle :

https://www.ladepeche.fr/2020/10/18/etats-unis-quand-donald-trump-se-trompe-et-qualifie-emmanuel-macron-de-premier-ministre-9147658.php

Sans déconner. Voilà où on en est. Deux gigantesques scandales viennent d'exploser outre-Atlantique, et la  presse hexagonale prompte à accuser de complotisme quiconque se permet d'émettre un avis sur telle ou telle question qui aurait le mauvais goût de ne pas être à l'ordre du jour (mondialiste), reste silencieuse. Voilà ce qu'est aujourd'hui la France. Une entité gouvernée elle aussi par des puissances occultes. Les mêmes qui étaient à l'oeuvre aux États-Unis, jusqu'à ce qu'un Donald Trump, non affilié à aucune société secrète, ne vienne  tout bouleverser.

Mais peu importe. Les premiers dominos sont tombés, le reste va suivre. Patience. L'agent Q nous promettait un Octobre Rouge. En ce qui me concerne, je ne suis pas déçue. Ce qui se passe est géant. Du jamais vu. De l'extraordinaire. Se pourrait-il vraiment que nous arrivions à nous débarrasser du parasite qu'est l'État profond, une bête immonde, qui se peut nommer aussi : Marais, Kabbale, Illuminati ? Je le crois. 

©Marguerite Rothe

 

Ne manquez pas d'aller mettre des pouces positifs sur les vidéos de ces YouTubeurs, qui nous permettent d'être informés en temps réel.

L'énorme scandale aux États-Unis, dont l'écho ne parvient pas jusqu'à nous

Traduction automatique en Français : Clic activation icône sous-titres | Clic Paramètres / Sous-titres / Traduire automatiquement / Français.

BOOM !

Alan Parrot

« Alan Parrot est sorti de Left Field pour devenir la Surprise du jour d'octobre. Qui est cette personne vêtue d'un costume turkmène, qui connaît bien les méthodes de la CIA, et qui a dénoncé les agissements malhonnêtes d'Hillary, d'Obama et de Biden ?
Parrot, qui est un fervent sikh depuis des décennies, a grandi dans le Maine. Il est parti en Iran pour poursuivre son rêve de devenir fauconnier. Il a réussi à se faire engager par le Shah d'Iran. Il a également travaillé pour les familles royales d'Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis. La fauconnerie est une technique de chasse ancienne dont la popularité en tant que sport a explosé dans le monde entier au cours des dernières décennies et l'avènement de la fixation d'émetteurs GPS sur les oiseaux de fauconnerie a augmenté leur durée de vie moyenne.

La fauconnerie est un symbole de statut majeur au Moyen-Orient et les meilleurs rapaces peuvent atteindre des prix de plus d'un million de dollars chacun. Les ambassadeurs saoudiens demandent aux faucons Gyr de Suède et du Danemark en échange de meilleurs taux de change sur le pétrole. Oussama Ben Laden était un fauconnier passionné et il était connu pour participer aux camps annuels en Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis alors qu'il était recherché dans le monde entier pour meurtre de masse.
Parrot a fait la connaissance d'un chef de guerre iranien qui fournissait des faucons pour ces parties de chasse et qui a déclaré avoir rencontré Ben Laden six fois en Iran entre 2003 et 2008. Il a décrit Ben Laden comme étant en bonne santé et si détendu qu'"il voyage avec seulement quatre gardes du corps".

Depuis plus de dix ans, Parrot tente d'alerter le gouvernement américain sur la localisation de Ben Laden, en lui envoyant les données GPS des faucons que Ben Laden pilotait. "Ils ont pu le localiser dans une zone d'un kilomètre carré en utilisant ces signaux uniques", a-t-il déclaré. Il n'a jamais été contacté pour un suivi. Il dit avoir envoyé "des cassettes, des lettres recommandées, tout à Clinton".

Dans la bande annonce du film de 2010, "Feathered Cocaine", qui a été réalisé sur l'histoire de Parrot, il dit : "Je fournissais et entraînais les faucons sans lesquels ces camps ne pourraient pas exister. Je m'intéresse aux faucons ; j'ai été aspiré dans un tourbillon d'intrigues impliquant le terrorisme contre ma volonté, contre mon intérêt, mais que faites-vous quand vous entrez dans une pièce et que vous voyez un faucon et un terroriste... que faites-vous quand personne ne veut l'entendre ?"

Espérons que l'administration Trump voudra l'entendre. Le dénonciateur de Benghazi, Nicholas Noe, vu ici assure aux téléspectateurs que Parrot a des preuves abondantes pour étayer tout ce qu'il dit, qui implique les trois derniers directeurs de la CIA dans la dissimulation de Ben Laden en Iran toutes ces années. Noe dit : "Hillary, Biden et eux ont monté ce plan pour transférer Ben Laden au Pakistan pour un meurtre de trophée... juste avant la réélection d'Obama".

Il dit que le fait que ce soit un double qui ait été tué au Pakistan en 2011 n'a pas d'importance, car le paiement de 152 milliards de dollars a eu lieu à cause de cette transaction. "Et, bien sûr, les palettes d'argent sont des pots-de-vin, n'est-ce pas ?

"...Hillary avait repris le programme d'armes clandestines et avait commencé à vendre ses armes par là...et ils n'en avaient pas vraiment besoin, parce que nous avions déjà fourni les armes...donc cela n'avait même pas besoin d'arriver...Donc, Hillary reprend le programme clandestin de Marc Turi... premièrement, elle n'avait pas d'autorisation, deuxièmement, le Département d'Etat ne vend pas d'armes, troisièmement, la raison pour laquelle elle l'a fait est qu'elle voulait vendre des missiles Stinger par Benghazi pour abattre l'équipe des 6 SEAL.
"Ils ont abattu la SEAL Team 6 en utilisant un missile Stinger qui leur a été vendu par Hillary Clinton à partir d'une cache d'armes du Qatar, que la CIA y avait mise. De gros problèmes, ici...

"En ce moment, nous donnons l'audio et les documents à plusieurs organes de presse différents...

"Ce n'est que la première étape, mais... nous allons avoir quelques documents et un son qui est irréfutable - tellement accablant - Joe Biden - foutu ! Hillary, le Département d'État - foutu !

"Tous ceux qui sont impliqués dans cette affaire vont être pendus pour ça, à mon avis... c'est assez évident de voir que c'est de la trahison...

"Ce n'est qu'un début, nous avons beaucoup plus de documents, d'audio de - je ne veux pas le donner...

"Je ne peux pas vous dire qui, mais un membre du Congrès a tout. Je suis content d'avoir pu faire ça. Donc, rien ne pourra l'arrêter." » (Traduction DeepL)

Source en suivant le lien ci-dessous :

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :