#OctobreRouge | Russiagate (le complot Clinton contre Trump) : déclassification des notes de John Brennan, ancien directeur de la CIA

Publié le par Marguerite Rothe

Joyeux 1er octobre ! Melania Trump 😎 Joli clin d'oeil aux patriotes et aux soldats numériques !

Je ne sais plus qui a dit qu'en politique, le hasard n'existe pas. Cette maxime se vérifie encore une fois avec "l'hospitalisation" du Président Trump (sérieux, il avait contracté le "Covid" ?), et l'annonce d'une déclassification majeure de documents administratifs.

En effet, tout de suite après le retour du président Trump, le lundi 5 octobre au soir à la Maison Blanche, et l'annonce le lendemain de la déclassification des notes de l'ancien directeur de la CIA John Brennan, incitent fortement à la spéculation. Notes qui impliquent gravement le bonhomme [Brennan] dans le complot échafaudé par Hillary Clinton en vue de discréditer D. Trump. L'objectif ? Faire en sorte que Donald ne soit pas élu à la présidence des États-Unis, en le faisant passer pour un traître. C'est que cette femelle diabolique avait sacrément chaud aux fesses. Pourquoi ? parce qu'à l'époque de la dernière campagne présidentielle, en 2016, D. Trump lui avait promis la prison. Il semblerait bien aujourd'hui Madame Clinton va enfin payer pour la destruction des 30 000 e-mails stockés illégalement sur son son serveur personnel. Courriers électroniques qui l'impliquaient directement dans des affaires de haute trahison contre l'État Américain (faites vos recherches).

Tout cela me paraît orchestré de main de maître. Et lorsque j'écoute le discours du 5 octobre de D. Trump,  outre les paroles de réconfort du chef à son peuple, j'entends la satisfaction d'un commandant qui revient victorieux d'une difficile mission. Impression confortée le lendemain par la nouvelle de la déclassification de documents majeurs pour commencer à s'occuper sérieusement du cas Clinton (et de sa clique).

Hâte de voir ces grands criminels bouclés à GITMO, leur vraie place dans le monde. D'ailleurs, leurs "chambres" y sont prêtes depuis un bon moment déjà. (faites vos recherches)

Octobre Rouge : la chasse est ouverte ! Les (vrais) comploteurs sont en passe d'être démasqués !

©Marguerite Rothe

« Une source a déclaré que les notes manuscrites de Brennan ont été prises après avoir informé Obama sur le sujet »

« EXCLUSIF : Le directeur du renseignement national John Ratcliffe a déclassifié mardi les documents qui ont révélé que l’ancien directeur de la CIA John Brennan avait informé l’ancien président Obama du prétendu « plan » d’Hillary Clinton visant à lier le candidat Donald Trump à la Russie, comme « un moyen de distraire le public de son utilisation d’un serveur de messagerie privé » à l’approche des élections présidentielles de 2016, a appris Fox News.

Ratcliffe a déclassifié les notes manuscrites de Brennan – qui ont été prises après qu’il ait informé Obama sur les renseignements reçus par la CIA – et un mémo de la CIA, qui a révélé que les responsables ont renvoyé l’affaire au FBI pour une éventuelle action d’investigation.

Le bureau du directeur du renseignement national a transmis les documents déclassifiés aux commissions du renseignement de la Chambre et du Sénat mardi après-midi.

« Aujourd’hui, sous la direction du président Trump, j’ai déclassifié des documents supplémentaires concernant les activités de surveillance et d’enquête en cours du Congrès », a déclaré M. Ratcliffe dans une déclaration à Fox News mardi.

Une source familière avec les documents a expliqué que les notes manuscrites de Brennan ont été prises après avoir informé Obama sur la question.

« Nous obtenons des informations supplémentaires sur les activités russes à partir de [EXPURGÉ] », a indiqué Brennan. « CITE [résumant] la prétendue approbation par Hillary Clinton d’une proposition de l’un de ses conseillers en politique étrangère visant à diffamer Donald Trump en suscitant un scandale alléguant l’ingérence du service de sécurité russe », peut-on lire dans les notes de Brennan.

Les notes précisent « le 28 juillet ». Dans la marge, Brennan écrit « POTUS », mais cette partie des notes est caviardée. » Suite et fin de l'article sur : Dissept.com (Les DéQodeurs)

Article Original en suivant le lien ci-dessous :

 

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :