« Qui trop embrasse mal étreint »

Publié le par Marguerite Rothe

Coronavirus, pandémie, covid-19, organisation mondiale de la santé, OMS, Bill gates, Donald Trump.

L'actualité (ou serait-ce le bon sens ?) va vite, très vite. On dirait même qu'elle vient de rattraper le covid-19...

Le 13 avril, l'OMS s'époumonait pour nous informer que le coronavirus était dix fois plus virulent que le H1N1. Quelques jours auparavant, c'était le Dr Michael Ryan, toujours de l'OMS, qui nous expliquait que maintenant que la contagion était éradiquée des rues, il allait falloir à présent aller dans les familles pour trouver ceux qui sont malades afin de les isoler dans un endroit sûr et digne... (Vidéo en bas de page, pour s'assurer que c'est bien la vérité). À croire qu'ils sont tous devenus fous à l'OMS.
Mais il est possible aussi que ces fous n'aient servi que de porte-voix ; celle de Bill Gates, en l’occurrence.

« Cette mainmise sur la santé mondiale, ce pouvoir acquis par Bill Gates au moyen de financements colossaux est mal connu de l’opinion publique noyée sous des informations si dithyrambiques à son sujet que les remettre en question s’apparente à un blasphème. Cette information univoque et le pouvoir colossal de Bill Gates posent donc un véritable problème de démocratie. » L'art de la fausse générosité, 2020, Lionel Astruc

Bref, il était grand temps que quelqu'un tape du poing sur la table, et c'est Donald Trump qui s'en est chargé. Il a décidé de suspendre la contribution américaine à l'OMS. Ce soir, il y en un qui ne doit pas décolérer. D'ailleurs, il trouve cette décision dangereuse. Son outil de propagande pour vaccins empoisonnés ici et ici est presque totalement décrédibilisé. Pour plus d'infos sur les vaccins frelatés, consulter sur le site Artemisia Collège l'énorme dossier réalisé par leur collectif.

©Marguerite Rothe

Sous-titres automatiques en Français dispo' en activant les icônes S.T et Paramètres.

« Tant va la cruche à l'eau, qu'elle se brise.»

et

« À quelque chose malheur est bon.»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :