Tripatouillage de l'ADN : dinguerie ou malveillance ?

Publié le par Marguerite Rothe

Le fait que Big Pharma (l'une des étiquettes de l'État profond) ait décidé de tripatouiller la structure de l'ADN du vivant (humain compris), est plus que douteux. Pour ma part, je leur prête les pires intentions. Ces gens précipitent l'humanité au tombeau. M.R.

Pour visionner la vidéo, suivre le lien ci-dessous :

Transcription de la vidéo

« Si le récent verrouillage forcé de notre économie mondiale n'est que la phase 1 d'un plan de domination mondiale bien conçu, alors il faut s'attendre à un verrouillage mondial de l'ADN dans la phase 2. Cette émission explique ce que l'on entend par verrouillage de l'ADN. "

Tout le monde sait que les humains ne peuvent plus utiliser qu'environ 10 % de leur puissance cérébrale. Mais personne ne sait exactement ce qui bloque depuis des milliers d'années notre accès aux 90 % restants - et surtout qui le bloque. Ce à quoi pourrait ressembler une vie avec un cerveau à pleine puissance est cependant démontré par ceux qu'on appelle les « talentueux rares », c'est-à-dire les « savants » : Kim Peek a lu 12 000 livres une seule fois - et il les connaît maintenant tous par cœur. (1) Un autre savant peut facilement calculer de tête jusqu'à la 35e décimale après la virgule. Stephen Wiltshire peut dessiner Rome en détail de mémoire, après l’avoir survolé en avion pendant seulement 45 minutes. Orlando Serrell et d'autres gardent en tête des calendriers entiers avec des détails quotidiens sur des décennies, ils peuvent mémoriser des annuaires téléphoniques entiers ou, comme Christopher Taylor, parler 20 langues avec facilité - ou même comprendre le langage des animaux. (2) Il y a même des personnes avec une vision de rayons X. (3) Et la grande question demeure : Qui diable bloque toutes ces puissantes capacités en nous ? Où sont passés nos 90 % de capacité cérébrale ? Il y a déjà 3 000 ans, l'un des initiés les plus sages de tous les temps a révélé un secret fondamental qui pourrait nous aider. Il a dit : « Ce qui a été, c’est ce qui sera à nouveau ; et ce qui est arrivé, c’est ce qui arrivera à nouveau. Et rien de nouveau ne se lèvera sous le soleil. » (4) Appliquons ce principe dès maintenant : Nous reconnaissons que nous, qui étions très doués, nous avons été soumis à un traitement dégradant à un certain moment par une certaine personne. Comme toutes les capacités sont liées à un ADN intact, il faut supposer qu'à un moment donné, une intervention dans notre ADN, qui nous est cachée aujourd'hui, a dû avoir lieu. De récentes découvertes archéologiques prouvent qu'il y a des milliers d'années, il existait déjà des cultures très développées, comme celle des Égyptiens, qui étaient bien supérieures à notre niveau technologique actuel. Aujourd'hui encore, nous ne pourrions même pas nous approcher de la construction d'œuvres d'art telles que les pyramides - quiconque prétend le contraire nie la réalité. Nous laissons ici de côté le pourquoi et le comment. Au lieu de cela, nous posons la question déductive sur le principe révélé ci-dessus « Ce qui sera, a été » : une sorte de tragédie de l'ADN se profile-t-elle quelque part de nouveau ? Y a-t-il quelque chose en vue qui voudrait altérer, influencer ou changer l'ADN humain ? Et la réponse est sans équivoque : Oui ! Bill Gates et l'OMS propagent leur dernier développement de vaccin : leurs nouveaux vaccins sont conçus pour intervenir directement sur notre ADN. (5) [www.kla.tv/16174] Et cette vague expérience, qui n'a pas du tout été testée en raison de l'urgence exigée, est imposée au monde entier. Une intervention directe dans l'ADN de tout le monde - et ce par le biais d'une vaccination obligatoire - doit être interdite d'urgence ! Seuls Dieu et le diable savent si cette réglementation obligatoire conduira à un verrouillage de l'ADN en chacun de nous.

Une chose est sûre : « Ce qui était, c’est ce qui sera à nouveau... » Cela signifierait que l'humanité a déjà été très développée et qu'elle a perdu ses plus grands talents par le biais d’un tel verrouillage : Ensuite, une intervention forcée dans leur ADN aurait entraîné chez l’immense majorité la perte d'environ 90% d'intelligence ou de capacité. Qui pourrait être intéressé par une telle réduction de notre talent presque divin ? Ici aussi, s'applique le principe « Ce qui sera, a été là avant ». L'histoire montre que les élites dirigeantes se sont toujours intéressées au plus grand nombre possible d'esclaves bon marché. Ceux-ci ne doivent pas être trop intelligents pour ne pas prendre leur destin en main. Mais pas trop stupide non plus afin qu'ils puissent encore subvenir à leurs besoins et s'adapter. À tout moment, certaines élites ont ouvertement qualifié toutes les personnes n'appartenant pas à leur cercle « d'animaux ou de bétail stupide ». Aujourd'hui, ces élites se procurent des machines à intelligence artificielle qui sont censées contrôler et surveiller le peuple ordinaire. En Chine, des robots se déplacent déjà dans les locaux commerciaux et les rues, surveillant par exemple les mesures de protection contre le coronavirus et intervenant de leur propre chef si les gens ne respectent pas la distance ordonnée, ne portent pas de masque, apparaissent en trop grand nombre, etc. Bill et Melinda Gates, avec leur OMS, propagent l'idée qu'il n'y aura pas de normalité tant que toute la population mondiale n'aura pas été vaccinée avec leur vaccin modificateur d'ADN. Qu'est-ce que cela nous apprend ? Ou, pour le dire autrement : à quoi cela pourrait-il mener ? Cela signifie que dans un avenir proche, une grande partie de l'humanité pourrait être réduite à moins de 10 % d'intelligence disponible, qui pourrait alors être encadrée par l'intelligence artificielle, c'est-à-dire les robots. Un tel scénario d'horreur pourrait dégénérer en la plus grande traite d'esclaves de tous les temps. Il est déjà prouvé que la traite des esclaves est plus importante aujourd'hui qu'à tout autre moment de l'histoire. Outre les centaines de millions de travailleurs à un dollar, la traite des femmes, les esclaves sexuels et autres, il faut aussi penser aux innombrables enfants du Tiers-Monde qui doivent creuser des trous dans la terre pour trouver de l'or, de l'argent, du cobalt et autres. Ce qui ressemble une fois de plus à de la science-fiction est malheureusement une amère réalité : un nouveau gouvernement mondial avec son nouvel ordre mondial est sur le point de s'affirmer - un gouvernement mondial qui a déjà annoncé sans honte une vaccination obligatoire modifiant l'ADN. Alors sauve qui peut ! La seule façon de vous sauver est de diffuser largement des émissions comme celle-ci et de ne pas cesser d'informer vos semblables sur ce que la nouvelle domination mondiale des Big Pharma, c'est-à-dire les dominateurs de l'OMS, de la Fondation Bill & Melinda Gates, etc. est censée faire de l'humanité tout entière. Utilisez tout le matériel utile de tous les lanceurs d’alerte libres et indépendants sur internet." » I.S.

1) FOCUS Online : https://www.focus.de/gesundheit/ratgeber/gehirn/tid-12850/inselbegabung-der-mega-savant-kim-peek-1951-bis-2009-salt-lake-city-usa_aid_355177.html

(2) Dokumentarfilm: „Expedition ins Gehirn“ : 00:35 ff – 01:53 Orlando Serrell – 02:40 Kim Peek – 04:20 Stephen Wiltshire – 05:45 Matt Savage – 07:05 Alonso Clemons – 07:50 Christopher Taylor

(3) Natasha Demkina – das Mädchen mit dem Röntgenblick, (Original: The Girl With X Ray Vision) https://youtu.be/PKo5xVpYJRQ

4) Ancien testament. Livre de l’Ecclésiaste 1:9 (5) „Coronavirus-Impfstoff: Milliardenschwerer Pharma-Profit trotz Gesundheitsrisiken?“ – Interview mit Del Bigtree, www.kla.tv/16174

Ceci est un montage Photoshop. Il représente une chimère ; quelque chose qui se situe entre l'homme et le cochon. On n'ose imaginer jusqu'où pourrait aller l'imagination des malades mentaux qui sont aux manettes de la planète.

Dans un autre registre (mais pas si éloigné que ça, au fond), interrogez-vous pour essayer de comprendre quel pourrait être l'intérêt de collectionner des parasites (vidéo). Imaginez : des puces modifiées génétiquement, capables de répandre une maladie qui ne toucherait qu'une catégorie d'humain...  S'intéresser aux puces, cela n'a rien d'extraordinaire, ce qui l'est, c'est que ça soit ces gens-là qui le soient. Curieux, non ? Sans vouloir faire du mauvais esprit, ce sont les mêmes qui financent à coup de milliards différents laboratoires et autres clubs de réflexion sur la recherche médicale. M.R.

Singapour, un robot-chien qui veille à la distanciation "sociale"

Enfants en esclavage dans les mines de cobalt à ciel ouvert

« Mon smartphone est-il lié au travail des enfants ?»

Sans rire. Ces gens-là ont tous les culots. Ils n'ont honte de rien. Parce que ce sont les populations peut-être, qui décident de faire mener un train d'enfer à la la consommation ? De pourrir la planète ? Qui décident que : pour ne pas avoir l'air d'être un tocard, un horrible conservateur, il faut changer son téléphone tous les ans, voire tous les six mois ?

À lire :

Propaganda : comment manipuler l'opinion et changer les habitudes de vie des populations.

 #puces #cobalt #esclavage