Coup d'État mondial des GAFAM | Blackout virtuel sur l'Occident

Publié le par Marguerite Rothe

 

Éjectée de Twitter avec seulement 76 followers, je fais partie de la gigantesque purge organisée par les GAFAM qui vient de s'abattre sur le monde libre ces dernières 48 heures. Je dois préciser que, parmi d'autres, je "suivais" D. Trump, le général Flynn, Sydney Powell, L. Lin Wood, la Flotus, et la Maison-Blanche.

Peu importe, l'heure est gravissime. La Bête immonde crache et mord tout ce qui se trouve sur son chemin. 

Pouvez-vous croire que le président des États-Unis, Donad J. Trump, a été censuré comme un vulgaire quidam ? Que Twitter a suspendu son compte ?

Que les fournisseurs d'accès Internet sont entrés dans la danse pour clore le bec à la dissidence ?

Et pourtant, l'homme n'a jamais appelé à la haine

Et pire encore, si c'est possible : Google, Apple et Amazon bloquent le réseau social Parler afin d'étouffer les voix dissidentes, mais aussi celles des peuples.

Beaucoup de rumeurs circulent : la plus prégnante est celle d'un blackout de l'Internet. N'allez pas chercher l'information sur les chaînes télévisées et de radios d'État, vous n'apprendrez rien. 

À propos du coup d'État fomenté par l'État profond (alias : le marais, la Cabale, etc.), qui visait à voler les élections américaines (fraude en lien avec l'apparition du Covid-19 et le déclenchement du The Great Reset) afin d'instaurer son "Nouvel Ordre Mondial", je vous propose d'écouter la vidéo qui suit, avec Robert Steele (ancien espion américain) et deux lanceurs d'alerte : Simon Parkes et Charlie Ward. 

Écoutez bien ce qu'ils expliquent au sujet de l'invasion du Capitol :

Le 7 janvier 2021, David Steele, Simon Parkes et Charlie Ward se réunissaient pour évoquer les événements du 6 janvier qui ont eu lieu à Washington D.C.
À entendre nos trois lanceurs d'alerte, ce qui est arrivé était un piège (des patriotes), et il a fonctionné du feu de Dieu. Ils nous donnent aussi beaucoup d'informations de niveau géopolitique. Les faits qui se passent actuellement aux États-Unis sont à rapprocher, selon Robert D. Steele, à ce qui ressemble à une opération secrète de l'OTAN de type Gladio.

Aujourd'hui (10/10/2021), je viens de trouver sur Twitter une vidéo dans laquelle un avocat transmet  les aveux de complicité de Leonardo SpA (Italie), dans la fraude qui a eu lieu le 3 novembre lors des élections américaines. Vidéo qui fait écho aux informations transmises par Robert Steele, Simon Parkes et Charlie Ward.

C'est ÉNORME !

Transcription de la vidéo

Retranscription (anglais) en bas de page : ici. pensez à DeepL, si vous n'êtes pas anglophone

Cet événement est à relier dans l'affaire de la fraude, avec l'intervention des forces spéciales américaines qui a eu lieu le 28 novembre 2020 à Francfort, en Allemagne, pour récupérer les serveurs informatiques utilisés pour une fraude électorale de grande envergure à l'encontre du président Donald J. Trump.

« L'examen ultérieur des serveurs sécurisés a permis de prouver que la Chine, l'Iran et la Russie étaient impliqués dans la tentative de coup d'État contre le président Donald Trump, dont on prouvera qu'il a remporté une victoire écrasante pour le peuple américain, a révélé M. McInerney.»

Dans la vidéo de nos trois compères, la France est citée... 

En tout cas, on se souviendra de l’intervention de l'avatar de Jupiter, bavant à bouche que veux-tu sur ceux qui en ont après la démocratie, oubliant, quelque peu, qu'il se comporte lui-même comme un tyran. Il va bien falloir qu'un jour les endormis finissent par comprendre ce qu'est exactement le discours inversatoire. Ce sont eux les complotistes, pas nous, qui tentons à toute force de les démasquer.

Chers abonnés, les temps sont difficiles, dangereux, nous sommes en guerre ; bien que non conventionnelle, celle-ci n'en reste pas moins bien réelle. Très peu s'en rendent compte, mais nous sommes à deux doigts d'un avenir où le mot "liberté" ne signifiera plus rien. Notre job, à nous, pauvres inconnus, c'est de faire passer l'information autant que faire se peut. Ensemble, nous sommes forts !

©Marguerite Rothe

Over the next 10-14 days, you will learn shocking information about many of our government officials & wealthy elite. Child sex trafficking and pedophilia are the worldwide pandemic. Revelations will relate to Joe Biden, Barack Obama, Chief Justice John Roberts, Hillary Clinton, Nancy Pelosi, Mike Pence, Jeffrey Epstein, Bill Gates, and thousands more. I have seen the evidence. It is conclusive. This truly is the battle between good & evil.

-- LLinWood linwood Sunday, January 10, 2021

Traduction

« Au cours des 10 à 14 prochains jours, vous apprendrez des informations choquantes sur un grand nombre de nos fonctionnaires et de notre riche élite. Le trafic sexuel d'enfants et la pédophilie sont la pandémie mondiale. Les révélations porteront sur Joe Biden, Barack Obama, le juge en chef John Roberts, Hillary Clinton, Nancy Pelosi, Mike Pence, Jeffrey Epstein, Bill Gates et des milliers d'autres.

J'ai vu les preuves. Elles sont concluantes.

C'est vraiment la bataille entre le bien et le mal. » L. Lin Wood.

La riposte

Me rejoindre sur Odysee / Brighteon / Bitchute / Rumble

(alternatives à YouTube)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/ (en cours d'aménagement)

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation) (Actu)

LA DÉSINFORMATION EN ACTION

 

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :