« L’espérance de vie résiduelle » justifie-t-elle le crime de masse ?

Publié le par Marguerite Rothe

Les « inutiles », tous ceux qui ne sont pas performants, ou qui ont une durée de vie résiduelle (selon le Dr Laurent Alexandre (voir la vidéo plus bas)), comme les personnes très âgées, tous ceux-là sont ciblés pour être "vaccinés" en priorité... Je n'avais pas encore entendu parler de la décision de faire vacciner en priorité les personnes touchées par la trisomie 21. C'est fait.

Dans une vidéo, Georgia Pouliquen dit :

« Ces catégories de personnes qui sont visées par le vaccin sont exactement les mêmes qui ont été exterminées par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.»

En effet, il est bien difficile de ne pas faire la comparaison.

Les habitants des pays pauvres africains sont eux aussi vaccinés en priorité. Tout cela ne choque personne ? D'un côté, il y a ceux qui servent de cobayes, et de l'autre, ceux dont l'organisme ne résistera pas aux molécules du pseudo vaccin. 

Notre raison, notre entendement regimbe, mais tout cela est visiblement et très réellement un crime de masse. Et il est en train de se produire, en ce moment, sous nos yeux sidérés par l'horreur. Par la terreur. Ceux qui tiennent en ce moment les rênes du pouvoir sont des monstres.

©Marguerite Rothe 

Ce pauvre type est persuadé être du bon côté de la barrière, alors qu'ils n'est qu'un vulgaire pion. 

Mes vidéos sur Brighteon / Bitchute / Rumble

(Alternatives à YouTube)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/ (en cours d'aménagement)

Suivez-moi sur le réseau GAB 

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :