RADIO QUÉBEC | Trump et la continuité du gouvernement (C.O.G. / Continuity of government)

Publié le par Marguerite Rothe

Cogitant sur le fait des troupes toujours présentes à Washington DC, je me demandais ce que cela pouvait bien signifier. Comme n'importe quel quidam, je croyais naïvement que la découverte de la fraude monumentale des démocrates aux élections serait l'apothéose du mouvement de libération de la tyrannie globaliste. Ben non. Je n'avais pas encore saisi à quel point le problème est profond, complexe, ni de sa taille absolument gigantesque.

La « continuité du gouvernement » (COG), j'en ai entendu parler pour la première fois en lisant L'effroyable imposture, de Thierry Meyssan. Pendant quelques heures, le jour du 11 septembre 2001, les États-Unis, sous le coup d'une attaque terroriste majeure, le Chef d'État-major des armées des États-Unis a pris les commandes du pays. C'est, selon Alexis Cossette-Trudel, la situation que nous avons actuellement aux États-Unis. Son raisonnement se base sur la fraude qui a eu lieu, perpétrée par des ennemis extérieurs (la Chine, entre autres) et domestiques. La tentative de prise de contrôle d'un pays est un acte de guerre. Par ailleurs, il est bien possible que la dispersion du Covid dans la nature le soit également. La période où cela s'est produit avait probablement quelque chose à voir avec les futures élections américaines – The Great Reset étant la cerise prévue sur la gâteau. Ce qui se déroule en ce moment, sous nos regards effarés, c'est une nouvelle guerre. Mais sous une forme que nous n'avons encore jamais vécue, puisqu'elle est cyber-bactériologique. Je vous invite à visionner, si ce n'est déjà fait, le film de Mike Lindell (en 8 parties entièrement doublées en Français), la cyber attaque de la Chine y est prouvée à 100 %.

Au fond, ce «retard » dans l'action, est une nouvelle plutôt rassurante, parce que ça veut dire que l'opération de démantèlement de l'État profond se poursuit. La tâche est ardue, pleine de risques pour tous les acteurs. Comprenez-vous pourquoi les GAFAM se sont dévoilés, allant jusqu'à censurer un chef d'État ? L'État profond joue en ce moment toutes ses meilleures cartes. La bête est dangereuse, et elle le restera jusqu'à son dernier souffle. C'est un monstre.

MAJ du 19 février :
Selon Jen Psaki, la porte parole de la Maison Blanche, il faudra attendre quelques mois (passage vidéo à 13 mn 21) avant que le président Biden n'accueille un dirigeant étranger à la Maison Blanche... (Curieux, non ?)

Je crois vous avoir déjà touché deux mots de ma dernière lecture : Meurtre par injection, d'Eutace Mullins. J'ai fini ce livre sur les genoux, catastrophée par l'ampleur de l'arnaque, par la compréhension de la mainmise d'une clique de prédateurs hors normes sur la quasi-totalité du monde. De la complexité de leur machination. Déjà, Mullins les citait dans Les secrets de la Réserve fédérale. Ce sont toujours les mêmes, partout, toujours, depuis le milieu du 19e siècle (disons, pour la lignée de ceux qui oeuvrent de nos jours ; la malfaisance étant endémique et éternelle) 

Les mêmes, qui ont commandité (comploté) les attentats du 11 Septembre 2001. Les mêmes, qui pillent, exterminent (communisme), ruinent, affament les peuples (Holodomor), dépouillent les États. Les mêmes, qui ont fait de la maladie un revenu lucratif presque éternel ; d'une part en s'emparant du contrôle de l'accès au soins (d'abord aux États-Unis, puis dans le reste du monde, que chacun connait sous le nom de Big Pharma), et d'autre part, en montant de toutes pièces les arnaques du cancer, puis celle du Sida, et enfin aujourd'hui, celle du Covid (si vous lisez Meurtre par injection, mes mots vous apparaîtront clairs comme du cristal). Faites vos recherches, et n'ayez pas peur de mettre les mains dans le cambouis, de vous aventurer en terrain miné, défendu, par ceux-là mêmes qui cherchent à vous réduire en esclavage. La prédation de cette clique est immense. Au point que l'esprit peine à se la représenter. Pour autant, cela ne doit pas nous décourager. Au contraire, cette prise de conscience doit avoir un effet stimulant pour notre intellect ; pour notre résolution à nous engager, afin qu'adviennent résolument les voies du bon, du bien, et du beau.

©Marguerite Rothe

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://lbry.tv/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Traducteurs

Vous appréciez avoir des nouvelles d'outre-frontière ? Pensez à remercier chaleureusement les jeunes traducteurs, voire à leur donner un petit coup de pouce financier ; ils font un travail formidable ; grâce à eux, on a la chance d'accéder à de l'information inédite ! 

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :