Le rayonnement de la 5-G intensifie-t-il les maladies à coronavirus ? (Vidéo VF)

Publié le par Marguerite Rothe

 5G
Transcription de la vidéo

« En raison de la propagation très rapide des maladies à coronavirus dans le monde entier, la

question se pose de savoir quelles en sont les causes possibles. Dès le 6 avril 2020, les médecins allemands spécialistes en médecine environnementale, ainsi que le Dr Joachim Mutter, le célèbre spécialiste en médecine environnementale, et le professeur Karl Hecht, ont écrit une lettre ouverte sur cette question à la Chancelière Angela Merkel et à diverses autres personnalités politiques. Ils y écrivent :

« Mis à part le degré d'infectiosité du virus, c’est surtout la réceptivité de « l'hôte » qui joue un rôle, c'est-à-dire concrètement si le système immunitaire fonctionne bien ou non et si des anticorps spécifiques au virus manquent ou s’ils ont déjà été produits. [...] Selon de nombreux experts indépendants de l'industrie, la technologie des hautes fréquences pulsées est désormais considérée comme l'une des causes des nombreux problèmes de santé rencontrés aujourd'hui. [...] On a également détecté des influences des signaux à haute fréquence sur le système immunitaire, comme par exemple une concentration d'infections près des stations émettrices. »

Vous pouvez accéder au texte intégral en cliquant sur le lien ci-dessous (en allemand).

https://ul-we.de/wp-content/uploads/2020/04/Appell-Corona-und-Mobilfunk-Aerzte.pdf

On peut donc garder à l’esprit qu'il existe des recherches montrant que le rayonnement de la téléphonie mobile entraîne un affaiblissement du système immunitaire et donc une augmentation de la fréquence des infections. Cela peut donc entraîner une augmentation de l'incidence des infections à coronavirus, par exemple.

Un biologiste espagnol du nom de Bartomeu Payeras Cifre a publié en avril une étude qui examine si dans les régions soumises à un plus grand rayonnement 5G, il y a eu plus de cas d’infections à coronavirus.

Bartomeu Payeras Cifre est un biologiste spécialisé en microbiologie qui travaille à l'Université de Barcelone et a publié plusieurs articles de recherche. L'étude a profité des données officielles sur la pandémie de Covid19 publiées quotidiennement. La méthode utilisée consistait à comparer le nombre de cas d'infection par le Covid19 pour 1 000 habitants entre des pays dotés et des pays non dotés de la technologie 5G. Entre autres, elle a également comparé les régions d'un même pays avec et sans technologie 5G et les villes d'un même pays avec et sans technologie 5G. Par exemple, il a examiné les chiffres des pays ou villes suivants : Saint-Marin, Italie, Espagne, Barcelone, Madrid.

L'étude complète est disponible avec le lien ci-dessous.

http://www.radiationdangers.com/5g/study-shows-direct-correlation-between-5g-networks-and-coronavirus-outbreaks-2/ 

Voyez maintenant un extrait des résultats de l'étude :

« Les résultats obtenus montrent une relation claire et étroite entre le taux d'infection par le coronavirus et l’emplacement des antennes 5G [...].

- « L'effet frontière » est significatif, typique et unique dans cette pandémie. Il montre des différences claires entre des pays voisins avec et sans installations 5G. Il est particulièrement significatif que les pays limitrophes de la Chine présentent des taux d'infection très faibles. Cela ressort également de la comparaison entre le Mexique et les États-Unis ou entre le Portugal et l'Espagne, etc.

- Le cas de Saint-Marin est particulièrement important. Il a été le premier État au monde à installer la 5G. Et donc l'État dont les citoyens ont été exposés le plus longtemps aux radiations 5G – et (l'un des) premiers États du monde à avoir eu des infections, ce qui est très suspect.

- Il est très significatif que sur le continent africain, où les ressources sanitaires sont rares mais où la 5G n'existe pas, le taux d'infection est très faible. Une exception à cela : l’Afrique du Sud, qui a des antennes 5G et qui a également les taux d'infections les plus élevés d'Afrique.»

Mesdames et Messieurs, au vu de cette étude décisive, qui a montré un lien entre les rayonnements 5G et les maladies à coronavirus, les responsables politiques et les autorités sanitaires sont maintenant appelés à prendre des mesures supplémentaires. Afin de protéger la population, toutes les influences extérieures susceptibles d'affaiblir le système immunitaire et de rendre les personnes sensibles aux maladies à coronavirus doivent être immédiatement stoppées. Un affaiblissement du système immunitaire peut être déclenché non seulement par le rayonnement des téléphones portables, mais aussi par d'autres facteurs tels que la pollution de l'environnement ou une mauvaise alimentation.

Les médecins de l'environnement appellent donc aussi à l'arrêt de la 5G et à la fin de l’irradiation forcée omniprésente de la population ! Lorsque les politiciens et les autorités sanitaires responsables auront mis cela en œuvre, cela montrera que l’intérêt à protéger la population contre les maladies est bien réel. »

Sources et liens : ici 

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://lbry.tv/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

Mon Linktree

https://linktr.ee/margueriterothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :