Paradoxe du Covid : les médias ont beau hurler à la terreur, les Français ne se font pas vacciner pour autant

Publié le par Marguerite Rothe

Curieux, non ? Au quotidien, en une sinistre litanie via les médias de masse, les autorités nous martèlent que le Covid-19, et maintenant ses "variants", sont près de nous achever. Et nous tarabustent pour que l'on se fasse vacciner afin d'être protégés d'un virus dont le taux de mortalité est très peu significatif ; ce qu'explique fort bien dans cette vidéo l'épidémiologiste Laurent Toubiana (notez bien ce qu'il dit à la fin de l'entretien à propos du "conseil scientifique" de l’Élysée). 

La population a donc en face d'elle un "Conseil scientifique" dont elle ne sait rien, des gouvernants qui se contredisent à tout bout de champ, mais s'autorisent des mesures telles que :

  • des confinements à répétition,
  • une obligation de porter un masque qui, dans le cas présent, ne protège pas d'un virus, mais perturbe cependant gravement les petits enfants,
  • une obligation de distanciation sociale nuisible à la santé mentale (personnes vulnérables cloîtrées dans les Ehpad),
  • Etc.

qui frisent la tyrannie, la persécution.

Bien. OK.

Alors voilà ma question :

pourquoi les Français ne se ruent-ils pas sur le vaccin qui va leur sauver la vie ?

Parce que peut-être ont-ils tout simplement compris – même s'ils ne se l'avouent pas ouvertement –, que tout cela n'est qu'une vaste fumisterie. Parce que l'épidémie, transformée en "pandémie", grâce à une vicieuse manipulation du langage et des chiffres, a causé moins de morts que la grippe saisonnière. Et plus simplement encore : parce que s'il y avait eu un virus extrêmement virulent, hautement mortel, ils n'y auraient pas tous ces charlatans et traîtres à pérorer sur les plateaux de télévision occupés à proférer des énormités plus grosses qu'eux, comme l'a fait le directeur général de la santé Jérôme Salomon, lorsque tout honte bue, il a comparé le Covid-19 à la pandémie de peste de 1347 ou à celle de la grippe espagnole de 1917. Inouï.

Oui,
ils ont osé, et continuent  

de nous prendre pour des cons. Voilà pourquoi les Français, ces courageux Gaulois, ne se font pas vacciner.

©M.R.

« La France n'a utilisé que la moitié de ses doses alors que 1,2 million de doses d'AstraZeneca sont inutilisées en Allemagne  

La France n'a utilisé qu'environ la moitié des doses qu'elle a reçues depuis le début du déploiement de l'UE fin décembre, selon le site web CovidTracker.fr. 

Plus de 7,7 millions de doses ont été délivrées depuis le 26 décembre, mais seulement 3,97 millions ont été administrées aux patients, dont la moitié sont des secondes doses. 

Cela signifie que seulement 2,66 millions de personnes ont reçu une injection quelconque, contre 18,69 millions au Royaume-Uni où les deuxièmes doses sont retardées. 

Seulement 126 000 doses d'AstraZeneca ont été distribuées depuis que l'injection a été approuvée le mois dernier.  

En Allemagne, le président du comité des vaccins, le professeur Thomas Mertens, a déclaré que le pays disposait d'un stock de 1,2 million de piqûres d'AstraZeneca qu'il avait du mal à épuiser. 

C'est un problème, sans doute pour le moment. Nous avons environ 1,4 million de doses de vaccin AstraZeneca en stock et seulement 240 000 environ ont été données aux gens", a-t-il déclaré.

Interrogé sur l'émission Today de la BBC Radio 4 pour savoir si la décision de son comité de ne pas recommander le vaccin pour les moins de 65 ans était à blâmer, il a admis : "Cela pourrait faire partie du problème". 

Il a ajouté : "Bien que nous ayons toujours déclaré que cela n'avait rien à voir avec la sécurité du vaccin - nous n'avons jamais critiqué le vaccin pour son manque de sécurité - nous avons déclaré, et c'est exact, que la quantité de données sur ce groupe de personnes âgées n'était pas vraiment importante. 

Mais je ne pense pas que cela ait été un problème majeur. Le problème majeur était toutes les nouvelles qui avaient été diffusées sur l'efficacité du vaccin qui était beaucoup plus faible que celle des vaccins à ARNm [Pfizer et Moderna]. » (Traduction DeepL)

Article complet en suivant le lien ci-dessous : 

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://lbry.tv/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Publié dans Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :