Trahison : L'Agence européenne des médicaments persiste et signe : les avantages du vaccin AstraZeneca prédominent sur les inquiétudes

Publié le par Marguerite Rothe

« Alors que de nombreux pays européens, dont l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Espagne et le Portugal, suspendent par précaution l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca, l'Agence européenne des médicaments (EMA) reste « fermement convaincue » des bénéfices du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, annonce Emer Cook, sa directrice, après le signalement de caillots sanguins possibles mais sans lien avéré à ce stade. La directrice de l'Agence européenne des médicaments (EMA) affirme que l'agence « examine » les effets « indésirables associés à tous les vaccins » contre le coronavirus, alors que l'agence enquête sur des cas de caillots sanguins potentiellement liés au vaccin AstraZeneca. »

Emer Cook

 

« En novembre 2016, Emer Cooke a été nommée chef de la réglementation des médicaments et autres technologies de la santé à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève. À ce titre, Mme Cooke est chargée de diriger les travaux mondiaux de l'OMS sur la réglementation des technologies de la santé (médicaments, vaccins, diagnostics, produits et dispositifs de lutte antivectorielle), de coordonner les équipes chargées de la réglementation (normes et standards, préqualification, renforcement des systèmes de réglementation) et de collaborer avec les États membres et les partenaires internationaux pour garantir la qualité, la sécurité et l'efficacité des technologies de la santé appropriées. Mme Emer Cooke a obtenu son diplôme en pharmacie au Trinity College de Dublin, en Irlande. Elle est également titulaire d'une maîtrise en sciences et en administration des affaires, également obtenue à Trinity. De 1985 à 1988, elle a occupé plusieurs postes au sein de l'industrie pharmaceutique irlandaise avant de rejoindre l'autorité irlandaise de réglementation des médicaments en tant qu'évaluatrice pharmaceutique en 1988. En 1991, elle a rejoint l'EFPIA, l'association européenne de l'industrie pharmaceutique, en tant que responsable des affaires scientifiques et réglementaires à Bruxelles. De septembre 1998 à juillet 2002, elle a travaillé dans l'unité "Produits pharmaceutiques" de la Commission européenne, après quoi elle a été nommée chef de secteur pour l'inspection à l'Agence européenne des médicaments (EMA) à Londres. Vers la fin de l'année 2008, Emer a pris en charge le poste nouvellement créé d'agent de liaison international. Elle est devenue chef des affaires internationales dans le cadre de la réorganisation de l'EMA et est restée à ce poste jusqu'en novembre 2016. »

Source

 

Et donc, cette femme ne nous veut que du bien, n'est-ce pas ?
Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://lbry.tv/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

Mon Linktree

https://linktr.ee/margueriterothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe