Kla.TV | Un débat objectif s'impose : le vaccin à ARNmessager modifie-t-il nos gènes ?

Publié le par Marguerite Rothe

Transcription de la vidéo

« Les partisans et les détracteurs des nouveaux vaccins Covid-19 sont actuellement divisés en deux camps de plus en plus irréconciliables. Ce que certains vantent comme étant le remède dans la lutte contre le Covid-19, d'autres le considèrent comme un danger en raison de ses éventuels effets secondaires. Si vous suivez la couverture médiatique grand public, vous constaterez un déséquilibre flagrant. Car toute critique ou réticence face au vaccin contre le Covid-19 n'est pas entendue ou est ridiculisée. Le résultat est qu'aucun débat scientifique sérieux pour ou contre n'a lieu.

Un très bon exemple de cela est le sujet suivant : « Les vaccins à ARNm modifient-ils nos gènes ? ». À ce propos, le magazine Focus écrivait le 19 novembre 2020 :

« Les conspirationnistes et les opposants à la vaccination [...] s'opposent déjà à une éventuelle approbation de ce vaccin. Le raisonnement : La technologie utilisée pour ce vaccin est nouvelle et non testée, disent-ils, et modifie l'ADN humain. Cela pourrait déclencher des cancers et des maladies auto-immunes. »

Pourquoi les scientifiques sont-ils immédiatement diffamés comme conspirationnistes et opposants à la vaccination simplement parce que dans leurs recherches ils ont découvert des dangers et qu'ils alertent leurs semblables ? Pourquoi la parole unanime de l'industrie pharmaceutique, de la politique et des grands médias ne peut-elle pas être remise en question ?

Avec des sujets aussi importants, qui affectent la santé de toute la population, nous avons besoin, de débats ouverts animés par des personnes compétentes. C'est l'essence même du travail scientifique, les scientifiques fixant de nouvelles lignes directrices et réfutant les théories antérieures sur la base de ce qu'ils ont observé et mesuré.

Avant de revenir à la question « Les vaccins à ARNm modifient-ils nos gènes ? », expliquons d'abord pour mieux comprendre la différence entre l'ADN et l'ARNm : l'ADN stocke toutes nos informations génétiques dans chaque cellule du corps. On pourrait le comparer à un livre de cuisine, où sont stockées toutes les recettes de chaque processus du corps. L'ARNm a une structure similaire à celle de l'ADN, il sert à notre corps à copier une seule « recette » à la fois et à la transporter au bon endroit pour qu'elle puisse être – au sens figuré – transformée en « repas ». Dans l'organisme, la substance souhaitée est ensuite produite à l'aide de l'ARNm.

Revenons maintenant à la question « Les vaccins à ARNm modifient-ils nos gènes ? » À ce jour, les faits suivants sont connus à ce sujet : En général, le corps humain ne peut pas traduire l'ARNm en ADN car il lui manque une enzyme pour le faire. Mais normalement, le corps traduit l'ADN en ARNm, afin qu’avec cette « copie » de l'information génétique de l'ADN, qui lui est similaire en structure, il produise des protéines. Par conséquent, les critiques des nouveaux vaccins Covid-19 sont à juste titre attaquables lorsqu'ils signalent d'éventuelles lésions de l'ADN, comme si c'était une conséquence inévitable des vaccins à ARNm.

Néanmoins, ces préoccupations ne doivent pas être balayées d’un revers de main comme des « théories de conspiration ».

Si le corps humain reçoit artificiellement l'enzyme manquante, qu'il ne peut pas produire lui-même, alors il peut traduire quand même l'ARNm en ADN. Cela peut être le cas si des rétrovirus ou des lentivirus sont présents en même temps dans l'organisme, car ils apportent précisément cette enzyme, appelée transcriptase inverse. Ces rétrovirus peuvent donc favoriser l’introduction de l'ARNm du vaccin dans l'ADN humain. Il est à noter que selon un groupe de chercheurs en Italie, par exemple, une « contamination » avec ces rétrovirus a pu être détectée dans le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Ce n'est pas non plus une « théorie de conspiration ». Dans les milieux scientifiques, c’est un sujet connu que les cultures de cellules contenant les substances de base des vaccins peuvent contenir des contaminants tels que ces rétrovirus, par exemple. Ils peuvent entrer dans les vaccins grâce aux cultures cellulaires. Et c'est précisément ce qui rend les vaccins à ARNm si dangereux en termes d'altération potentielle de l'ADN.

Mais les autres effets secondaires déjà observés du vaccin innovant ne doivent pas être relégués au second plan, ni dissimulés. Par exemple, Kla.TV a rapporté dans son émission en allemand « Vaccin Covid-19 : plus de risques pour la santé que la maladie elle-même ? » que des réactions auto-immunes ont été observées lors d'expériences avec les vaccins à ARNm sur des animaux. De même, les réactions excessives du système immunitaire qui se sont produites lorsque les animaux testés déjà vaccinés ont été exposés à l'agent pathogène font partie des effets secondaires possibles et connus du vaccin Covid-19. Ces réactions excessives du système immunitaire sont également connues sous le nom de tempête de cytokines (= les cytokines provoquent une grosse réaction inflammatoire) et ADE (= risque accru de maladie par la vaccination). En outre, la thrombose, l'embolie et la pneumonie associées aux vaccins (VAED) ont été déjà reconnues lors des essais de vaccins contre le SRAS. (À titre d'explication, le SRAS est aussi un coronavirus.) La littérature scientifique sur ce sujet est en fait accessible à tous.

En résumé, il est clair que nous devons désormais être très vigilants, partout dans le monde, sur la direction que prennent les choses : les débats scientifiques doivent-ils être honnêtes, nuancés et critiques, ou doivent-il devenir une campagne de diffamation ciblée ?

Comme les vaccins Covid-19 sont encore au « stade expérimental », il est d'autant plus important que ces corrélations connues soient ouvertement discutées, et ce avant que d’autres vaccinations de masse aient lieu. »

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://lbry.tv/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Publié dans Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :