Les racines pédophiles et propagandistes de Netflix

Publié le par Marguerite Rothe

MAJ
Version disponible en français !

 

 

Pour les non-anglophones : l'essentiel, cette vidéo explique que l'un des créateurs la Société Netflix est directement apparenté avec la famille Freud. Nous parlons bien du psychanalyste Sigmund Freud, cocaïnomane notoire qui, en une interprétation inversatoire de premier plan quant à sa propre sexualité, nous a inventé le complexe d’Œdipe... (lire l'article traduit ci-dessous pour découvrir qui était en réalité cet homme). Ensuite, dans la famille Freud, il y a le "double" neveu, Edward Bernays, celui qui a fourni les clés intellectuelles aux grands capitaines d'industrie et aux hommes politiques de son époque pour les aider à comprendre comment manipuler les foules. En suivant, il y a le petit-fils de Sigmund Freud, Sir Clement Freud, exposé dans des allégations d'abus sexuels sur des enfants. Enfin, il y a le petit-neveu d'Edward Bernays, Marc Bernays Randolph, cofondateur et le premier PDG de Netflix. Netflix, et ses séries pourrisseuses d'âmes : 13 reason why (Au-delà des raisons) ; La première tentation du Christ, une série anti-chrétienne et pro LGBTQ+WXZ ; et le film pro-pédophile de Maïmouna Doucouré : Mignonnes (Cuties) (analyses du film ici et ici)

M.R.

Sigmund Freud
« Avertissement : ceci pourrait changer votre idée de qui était réellement le "Père de la psychanalyse".
 

Dites le nom de Freud et presque tout le monde saura qui il est et le rôle fondamental qu'il a joué dans la création de la psychothérapie. C'est-à-dire qu'ils connaissent l'image officielle que l'on projette de lui.
Mais peu d'entre nous savent réellement quel genre d'homme il était, comment il a vécu sa vie et quels types de pensées et de concepts il nourrissait.
La plupart des gens, lorsqu'ils ont besoin d'aide, se tournent vers ce qu'ils croient être les professionnels de la santé. Ils confient leur esprit et leur monde intérieur au professionnel et espèrent sortir de la séance plus clair et plus sain qu'avant. Mais n'est-il pas important de savoir sur quelles théories fondamentales le psychologue fonde son travail et quels effets ces théories peuvent avoir sur le traitement de ceux qui en ont besoin ?
Pour devenir psychologue ou thérapeute, il faut s'inscrire à l'université et obtenir un diplôme. Pendant ces études, l'étudiant doit étudier et mémoriser les théories du père fondateur, Sigmund Freud. Ses théories sont soigneusement compilées dans des manuels édités et révisés. Ce que ces manuels excluent intentionnellement, ce sont les aspects sombres et destructeurs de ses pratiques et théories.
Mais est-ce vraiment utile à la société de dissimuler les aspects désagréables et de ne présenter que les parties présentables ? Comment pouvons-nous prendre des décisions en connaissance de cause lorsque toute la vérité ne nous est pas accessible ?


1. Un fervent consommateur de drogues

 

Consommateur et promoteur enthousiaste de la cocaïne, il a utilisé cette substance fréquemment jusqu'à sa mort en 1939. En fait, il aimait tellement cette drogue qu'il la distribuait activement à ses amis et associés, ce qui, dans certains cas, a entraîné une dépendance à la drogue, comme avec son ami intime Ernst von Fleischl-Marxow.

2. Défenseur de la pédophilie

 

Lorsque Freud s'est lancé dans la psychanalyse, il a rencontré de nombreux cas de personnes dites hystériques qui présentaient des symptômes et des comportements alarmants à l'âge adulte. Sans surprise, la plupart de ses patients, au milieu des années 1890, ont déclaré avoir subi des abus sexuels dans leur enfance. Il a d'abord proposé que la plupart des maladies mentales étaient liées à des abus sexuels précoces (théorie de la séduction), mais quelques années plus tard, il a fait un virage à 180 degrés et a conclu que les souvenirs d'abus sexuels de ses patients n'étaient que des fantasmes et étaient complètement inventés. Cette nouvelle théorie a été baptisée "sexualité infantile".
En fait, il a sérieusement présenté une théorie dans laquelle la cause n'était pas la prédation des adultes sur les enfants, mais le fait que l'enfant lui-même convoitait ses parents et recherchait le plaisir corporel/sexuel de ceux-ci. [c'est moi qui souligne]

Comme le décrit l'Encyclopédie Internet de Psychologie : "D'après sa description des instincts ou des pulsions, il s'ensuit que, dès la naissance, l'enfant est poussé dans ses actions par le désir du plaisir corporel/sexuel, que Freud considère en termes presque mécaniques comme le désir de libérer l'énergie mentale. Initialement, les nourrissons obtiennent cette libération, et tirent ce plaisir, de l'acte de succion. Freud appelle donc ce stade de développement "oral". Vient ensuite un stade où le lieu du plaisir ou de la libération d'énergie est l'anus, en particulier lors de la défécation, ce qui est appelé stade "anal". Ensuite, le jeune enfant développe un intérêt pour ses organes sexuels comme lieu de plaisir (le stade "phallique"), et développe une profonde attirance sexuelle pour le parent du sexe opposé, et une haine du parent du même sexe (le "complexe d'Œdipe").
Donc les enfants fantasment sexuellement sur leurs parents et c'est pourquoi ils ont des problèmes à l'âge adulte... oh, c'est pourquoi...
Vous parlez d'un éclairage total...


3. De sérieux problèmes avec les femmes

 

Sa relation aux femmes était pour le moins perturbée et il n'a jamais vraiment développé de relations saines avec une personne significative. Il considérait les femmes comme faibles, vaniteuses, jalouses et dépourvues d'un bon sens de la justice. Il pensait que les problèmes des femmes provenaient essentiellement du fait qu'elles n'avaient pas de pénis. Il allait même jusqu'à prétendre que les femmes étaient le problème de la société. Sympathique.

En fait, beaucoup d'éléments indiquent qu'il avait plus que des relations "amicales" avec ses amis masculins et, à en juger par la correspondance épistolaire découverte avec Wilhelm Fliess par exemple, il semble que la relation était passionnée, intime et très probablement de nature homosexuelle. Dans une lettre écrite en réponse à une connaissance qui lui confiait avoir rêvé de Freud nu, il répondait : "Tu t'imagines sans doute que j'ai d'autres secrets que ceux que je me suis réservés, ou tu crois que (mon secret) est lié à une peine particulière, alors que je me sens capable de tout gérer et que je suis heureux de la plus grande indépendance qui résulte du fait d'avoir surmonté mon homosexualité".

4. L'abus générationnel dans la famille

 

C'est un fait peu connu que le père de Freud a agressé ses propres enfants et qu'ils présentaient tous des symptômes distincts de détresse et de traumatisme. Une chose qui a profondément troublé Freud et probablement une autre raison pour laquelle il a abandonné la théorie de la séduction et proposé la théorie de la sexualité infantile. Une façon pratique d'expliquer les abus.
Comme il l'écrit dans une de ses lettres à une époque où il s'engageait dans une auto-psychanalyse. ''Malheureusement, mon propre père était un de ces pervers et est responsable de l'hystérie de mon frère (dont tous les symptômes sont identifiables) et de celle de plusieurs jeunes sœurs.''
Aujourd'hui, il est communément admis que les victimes d'abus sexuels, lorsqu'elles n'ont pas abordé et résolu le traumatisme, ont tendance à transmettre, dans des fréquences plus élevées, la violence à la génération suivante.

Anna, la première et la préférée des filles de Freud, montrait des signes de détresse et de maladie mentale qui lui ont valu plus tard la description d'une "adolescente jalouse, dépressive, masochiste, anorexique et homosexuelle latente". Au début de l'adolescence, elle a développé une psychopathologie sévère, consistant en des fantasmes sado-masochistes accompagnés de masturbation compulsive, un trouble de l'alimentation et une dépression. Symptômes de maltraitance infantile, ça vous dit quelque chose ?

5. Un toxicomane acharné

 

Fumant jusqu'à 20 cigarettes par jour, il finit par développer un cancer de la bouche en 1923. Pendant les 16 années qui ont suivi, il a subi 33 opérations chirurgicales et s'est fait poser une grande prothèse pour séparer son sinus de sa mâchoire. Malgré tout cela, il n'a jamais cessé de fumer et cette mauvaise habitude l'a conduit à la mort.


6. Entre de bonnes mains ?


Dans le livre ''The Assault on the Truth, Freud's Suppression of the Seduction Theory'', l'auteur Jeffrey Moussaieff Masson présente courageusement de nouveaux éléments choquants tirés de lettres et de documents émis par Freud et son entourage. M. Masson est bien placé pour le savoir, puisqu'il était auparavant le directeur de projet des Archives Sigmund Freud et devait en devenir le prochain directeur, mais il a été licencié en 1981 à la suite d'un différend sur l'interprétation d'autres documents controversés de Freud. En homme courageux qu'il est, il a choisi de ne pas garder le silence sur les informations qu'il a trouvées et, au détriment de sa propre carrière, il a préféré dire la vérité sur cette affaire.
Plusieurs faits troublants ont été révélés dans le cadre de ses recherches :

  1. une patiente traitée par Freud en 1900, puis rejetée comme un cas de paranoïa, a fini par se pendre dans une chambre d'hôtel.
  2. Freud était excessivement préoccupé par l'argent et le convoitait. Dans une lettre il écrivait que l'argent était "un gaz hilarant pour moi".

En de nombreuses occasions, il a tenté de manipuler ses clients pour qu'ils lui donnent de l'argent, abusant ainsi de la confiance qui lui était accordée. Dans un article publié dans le New York Times, il est révélé que "dans un cas peu connu qui a manqué de peu de devenir un scandale majeur, les chercheurs disent que Freud a incité deux patients à divorcer de leur conjoint et à se marier entre eux. De plus, il laissait entendre que l'homme devait faire une généreuse donation à son fonds psychanalytique."
Quel professionnalisme. » (Traduction DeepL) Suriana
 

Source

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Mon Linktree

https://linktr.ee/margueriterothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe