Pierre Hillard | Après le covid, une cyberattaque mondiale ?

Publié le par Marguerite Rothe

Source

« Quel avenir nous réservent nos "élites" mondialisées ? Depuis l'arrivée du covid et les troubles qui en ont découlé, les oligarchies du monde entier semblent vouloir accélérer leur politique sur les peuples. Dans ce numéro de "Politique & Éco" (14 juin 2021), Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, dresse le panorama, véritable continuum, de l'idéologie mondialiste des origines à nos jours : de l'ouvrage Utopia, paru en 1516, de Thomas More, en passant par l'esprit des Lumières, l'Union paneuropéenne internationale, jusqu'aux dessins des différentes organisations comme le FMI ou le Forum économique international de Davos de Klaus Schwab, qui redoute une cyberattaque mondiale susceptible de provoquer l'effondrement du système financier international. Un entretien de salubrité publique... à diffuser en masse ! » 

Source

En relation avec l'esprit kabbaliste, une vidéo de Patrice Bouriche

 

« Le timing de l’apparition de l’épidémie et celui de la création du vaccin aux alentours de la grande conjonction ont simplement pour objectif de forcer les peuples d’Occident à accepter le sacrifice voulu par les Kabbalistes afin de célébrer l’entrée de Saturne dans le faux Verseau efféminé (en 2020 et présent jusqu'en 2023). On comprend mieux pourquoi le Great Reset constitue en réalité un véritable Holodomor vaccinal 2.0, soit la Grande lessive ou le Grand sacrifice des peuples des pays chrétiens fomenté par la Kabbale mondiale. Préparez-vous à tout car ces gens sont vraiment capables de tout ! » Patrice Bouriche.

L'holodomor (La famine ukrainienne)

 

« En 1929, les bolcheviques sous Staline annoncèrent leur premier plan quinquennal pour l’industrialisation rapide de la Russie et la collectivisation de l’agriculture dans toute l’Union soviétique. […] Le processus de collectivisation fut extrêmement perturbateur pour tout le monde et extrêmement impopulaire. Bien que ce processus se soit déroulé plus ou moins en même temps en Russie, les Ukrainiens y avaient résisté, au point que l’ensemble du processus fut localement paralysé. Les paysans Ukrainiens refusèrent de coopérer et ils allèrent même jusqu'à abattre leurs animaux de ferme au lieu de les remettre à l’État.

Le bolchevik Lazare Kaganovitch

Staline et Kaganovitch n’allaient pas accepter cela. En 1932, ils déclenchèrent une campagne de terreur contre les Ukrainiens, dont la brutalité fut sans précédent.

Vingt-cinq mille jeunes militants fanatiques du parti furent envoyés pour forcer les 10 millions de paysans ukrainiens à s’installer dans les fermes collectives. Lorsque ces 25 000 militants se révélèrent incapables de mener cette tâche à bien, une force importante de la Tchéka reçut l’ordre de procéder à des exécutions massives dans le but d’intimider la population. La résistance se poursuivit sans relâche, ce qui entraîna une orgie de massacres généralisés. Des quotas d’abattage furent même fixés. Mais les Tchékiste ne parvenant pas à tenir ces quotas, Staline envoya son assistant Lazare Moïsseïevitch Kaganovitch. [...] Kaganovitch fixa le quota d’exécutions par fusillades à 10 000 Ukrainiens par semaine. Mais il n’y avait pas assez de Tchékistes pour tuer autant de gens, alors Kaganovitch et Staline optèrent pour une méthode beaucoup moins chère et beaucoup plus efficace d’assassinat de masse : la famine. » Extrait du livre Le sale Boche raconté aux braves gens, de Benton L. Bradberry.

Source vidéo

Si la vidéo "tressaute", la mettre en pause quelques instants, le temps pour elle de se charger (observez la barre de progression gris foncé devant la gris clair, en "pause", elle continue d'avancer), puis reprendre la lecture.
Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Mon Linktree

https://linktr.ee/margueriterothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe