Projections | D'ici à 2025, l'organisme Deagel prévoit une dépopulation mondiale massive

Publié le par Marguerite Rothe

MAJ du 19 août 

Pourquoi effacer, plutôt que faire une MAJ et fournir quelques explications dans la foulée ? Il n'y a pas meilleure façon d'opérer pour induire le doute dans les esprits. M.R.

 

« Mercredi le 25 décembre 2019, j’écrivais un article très consulté et partagé, s’intitulant : “L’organisme Deagel prévoit la dépopulation mondiale massive de 50 à 80% d’ici 2025”. Cet article fut publié exactement un mois avant que l’Organisation mondiale de la santé n’alerte dans un premier temps la République populaire de Chine et ses autres États membres, puis prononce l’état d’urgence de santé publique de portée internationale, et trois mois avant que l’épidémie de Covid-19 ne soit déclarée pandémie par l’OMS (Wikipédia). Je me dois aujourd’hui de revenir sur ce premier article puisque Deagel a décidé de supprimer étrangement ses prévisions 2025 de son site internet, dans le but évident de camoufler les données dans le cadre de la crise internationale que nous vivons actuellement. Par chance, nous avons toujours accès aux archives grâce à Wayback Machine, ce qui nous permet de démontrer que ce qui a été publié il y a près de deux ans n’était pas de la fausse information. » Guy Boulianne La suite ici

Fin de la mise à jour
Identités des parasites en bas de page

 

Historiquement, un changement dans le paradigme économique a entraîné un nombre de morts qui est rarement souligné par les historiens traditionnels.

Deagel

Deagel, une véritable organisation de renseignement pour le gouvernement américain, prévoit une dépopulation mondiale massive de 50 à 80% d’ici 2025. Peu de gens connaissent ce site internet et encore plus affirment que l’organisation n’existe pas légitimement. Malgré la suppression écrasante de son importance, les documents de WikiLeaks ont révélé qu’il était légitimement utilisé comme matériau de référence dans un rapport Stratfor sur les capacités technologiques de la République populaire de Corée du Nord.

Selon son propre site internet, Deagel fournit des nouvelles et des renseignements sur l’aviation militaire internationale et les technologies de pointe. Le site internet contient des articles datant de 2003, mais on en sait peu sur les vrais propriétaires. De nombreux chercheurs en ligne ont confondu ce site par erreur avec « deagle.com » qui appartient à Edwin A. Deagle, Jr., assistant du secrétaire à la défense et du secrétaire adjoint à la défense.

Les rapports de Deagel, en particulier les recherches susmentionnées sur la Corée du Nord, ont également été fournis au président lors des briefings présidentiels. Deagel fournit ainsi des informations qui sont ensuite utilisées par les communautés de renseignement mondiales et les gouvernements. Voici une liste partielle des partenaires et clients connus de Deagel, selon leur propre site Web : le National Security Agency, l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), l’Agence russe d’approvisionnement en matière de défense, Stratfor, la Banque mondiale et les Nations Unies.

L’intérêt de ces prévisions, c’est que le site de Deagel n’a pas de conflit d’intérêts dans ces prévisions. Ce sont littéralement des mercenaires. Le site analyse quels budgets seront alloués à quels marchés pour acheter des avions militaires. C’est tout ce qui leur importe vraiment. Ces prévisions s’appuient sur le rapprochement de différents rapports, accessibles au public, d’institutions telles que la CIA, le FMI et l’ONU. Ils comprennent également une petite quantité de données provenant d’une variété de « sources de l’ombre » comme les gurus du net. Mais toutes ces sources sont sur internet. La liste est en constante évolution. Les prévisions de croissance ou de déclin de la population, les dépenses militaires et la parité de pouvoir d’achat dans tous les pays du monde ont quelque peu fluctué, mais, depuis 2015, une prédiction n’a pas changé : la Chine sera la plus importante économie de la planète en 2025.

Dépopulation mondiale massive de 50 à 80%, selon Deagel. 
Projections | D'ici à 2025, l'organisme Deagel prévoit une dépopulation mondiale massive
Projections | D'ici à 2025, l'organisme Deagel prévoit une dépopulation mondiale massive
Projections | D'ici à 2025, l'organisme Deagel prévoit une dépopulation mondiale massive
Projections | D'ici à 2025, l'organisme Deagel prévoit une dépopulation mondiale massive
Projections | D'ici à 2025, l'organisme Deagel prévoit une dépopulation mondiale massive
Projections | D'ici à 2025, l'organisme Deagel prévoit une dépopulation mondiale massive

Cette organisation de renseignement hautement considérée a de sombres perspectives pour les États-Unis dans les années à venir, notamment une diminution de 81% de sa population, passant de 327 millions d’habitants en 2017 à 100 millions en 2025. En fait, elle prédit un sort cataclysmique similaire pour le Royaume-Uni, l’Australie, l’Allemagne, le Japon, le Danemark et d’autres pays alliés des États-Unis. Par exemple, selon Deagel, la population de la France passera de 67 millions d’habitants en 2017 à 39 millions en 2025, celle de l’Angleterre passera de 66 millions à 15 millions, celle de l’Australie de 23 millions à 15 millions, celle de l’Allemagne de 81 millions à 28 millions, tandis que la population du Canada passera de 36 millions d’habitants en 2017 à 26 millions en 2025.

Pour rendre les choses encore plus étranges, une déclaration sur la page de prévisions de Deagel prétend apparemment que les mouvements de population sont dus au suicide et nous assure que l’organisation n’est pas « un marchand de mort ou de culte satanique » :

« Historiquement, un changement dans le paradigme économique a entraîné un nombre de morts qui est rarement souligné par les historiens traditionnels. Lorsque la transition des zones rurales vers les grandes villes s’est produite en Europe, de nombreuses personnes incapables d’accepter le nouveau paradigme se sont suicidées. Ils se sont suicidés par un facteur psychologique. Ce n’est pas courant mais c’est vrai. Une nouvelle crise associe d’anciens modèles bien connus à de nouveaux. Nous ne sommes pas un marchand de mort ou de culte satanique ou d’armes car certaines rumeurs flottent sur Internet à ce sujet. »

Terminer la lecture de l'article en suivant le lien ci-dessous :

À juste titre, le journaliste canadien Guy Boulianne se plaint d'être injustement traité de complotiste. Pourtant, comme il nous le démontre encore une fois, outre la vidéo (voir plus bas) dans laquelle le grand malade mental Bill Gates parle ouvertement de dépopulation humaine mondiale, il nous relaye les photos d'un journal papier de l'époque qui avait repris l'information et l'avait publiée.

Clic-image pour agrandirClic-image pour agrandir

Clic-image pour agrandir

La vidéo qui va avec

Carnegie medal of philanthropy 2001

Bienfaiteurs ou parasites de l'Humanité ?

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe