Grande-Bretagne | Méga prisons, ou futurs camps d'internement covid ? Et en France ?

Publié le par Marguerite Rothe

Pour contacter John : john@mkffs.co.uk

 

 

Et donc RT (Russia Today) a offert 100 000 euros à John O'Looney pour qu'il garde le silence... Voilà. En soi, ça, c'est une preuve.

 

Quand John O'Looney a évoqué de nouveaux et très grands centres pénitenciers, ma curiosité a été piquée au vif (vidéo ci-dessus calée sur le passage concerné). En effet, si l'économie de la Grande-Bretagne est à l'agonie (mais quel pays dans le monde de nos jours n'est pas loin de rendre gorge ?), alors pourquoi les gouvernements font-ils construire de telles prisons ? Sans barreaux, comme ici, dans le nouveau complexe carcéral de Wellingborough (Northamptonshire), en Angleterre ? Prévue pour accueillir 1680 détenus, la prison sera environnée de terrains paysagers qui comprendront une zone horticole et quatre terrains de football où les prisonniers pourront faire de l'exercice. La prison de  Wellingborough représente un coût de 253 millions de livres sterling.

S'en vient ensuite la Glen Parva, la deuxième prison annoncée pour être remplacée par une mégaprison, qui devrait coûter 170 millions de livres sterling. Sa capacité d’accueil sera 1 617 prisonniers, et est censée employer 809 personnes. Le complexe d’origine avait ouvert ses portes en 1974, et il était prévu pour n’accueillir que de jeunes détenus. Le dernier prisonnier est parti en 2016. Longtemps, les habitants de la région ont pensé que le projet de rénovation avait été abandonné. Ce n’était pas le cas, et les travaux de rénovation ont commencé à partir de 2018...

The Glen Parva actuel (fermé)
Maquette du nouveau centre pénitencier The Glen Parva

En Angleterre, mais aussi au Pays de Galles, avec la prison de Berwyn. Ce complexe a été mis en service en 2017. Il a été conçu pour abriter 2 100 hommes, nous explique wikipédia, et sera une prison de catégorie C.  Cependant, en 2019, ce complexe n'est rempli qu'à seulement 60 %. Le BBC.com nous apprend également qu'au : « HMP Berwyn : la plus grande prison du Pays de Galles voit la violence augmenter.»

 
Et en France ?

 

Eh bien la république bananière qu'est devenue la France n'est pas en reste. En 2017, on apprenait par France Bleu que 24 sites avaient été retenus pour la construction de nouvelles prisons. Au total, 10.100 places (notez le double "1") supplémentaires vont être créées dans ces nouveaux établissements. Nombre de places auxquelles s'ajoutent 2.513 places de préparation à la sortie de prison, et qui seront dans des quartiers spécifiques.

Ça, c'était en 2017. Alors que depuis des décennies les problèmes du nombre de places manquantes, comme ceux de l'insalubrité des prisons françaises pourrissent dans les cartons du ministère concerné ? Et là, comme par enchantement, alors que la France est au bord de l'effondrement économique, ils vont construire des prisons ? Ben oui.

clic-image pour voir les lieux et le nombre des places prévues

Parce que depuis 2017 nos petits tyrans n'ont pas chômé. Le 19 avril 2021, le gouvernement dévoile les sites retenus pour accueillir les nouvelles prisons. Une annonce qui entre dans le cadre du "Plan 15.000 places" voulu par Emmanuel Macron. Le petit Macron, briffé par ses supérieurs. En l’occurrence papy Schwab, le boss du Forum Économique mondial, le mec qui ressemble à un pachyderme quelque peu empoté, mais qui en fait, est plus dangereux qu'une veuve noire planquée dans l'ombre. Un grand malade. Ces futures prisons ne seraient pas plutôt des structures qui feront office de camps d’internement pour les réfractaires à la piquouse covidesque ? Mon petit doigt me dit que c'est de l'ordre du possible.

Pour vous familiariser avec Klaus, vous pouvez lire cet article, concernant son livre : The Great Reset.

Le petit Macron est un « Young Global Leader »

L'un des soldats formés par le Forum Économique mondial pour détruire l'ancien monde

 

Clic-image pour agrandir • Les « Young Global Leaders » de 2004 : Alexander Soros Tulsi Gabbard Mark Zuckerberg David de Rothschild Megan Rapinoe Maria Bartiromo Emmanuel Macron Peter Buttigieg Rosberg Rio Ferdinand Amal Clooney RH. Crown Prince H.R.H. Crown Princess Haakon of Norway Mette-Morit of Norway  Jens SpahnClic-image pour agrandir • Les « Young Global Leaders » de 2004 : Alexander Soros Tulsi Gabbard Mark Zuckerberg David de Rothschild Megan Rapinoe Maria Bartiromo Emmanuel Macron Peter Buttigieg Rosberg Rio Ferdinand Amal Clooney RH. Crown Prince H.R.H. Crown Princess Haakon of Norway Mette-Morit of Norway  Jens Spahn

Clic-image pour agrandir • Les « Young Global Leaders » de 2004 : Alexander Soros Tulsi Gabbard Mark Zuckerberg David de Rothschild Megan Rapinoe Maria Bartiromo Emmanuel Macron Peter Buttigieg Rosberg Rio Ferdinand Amal Clooney RH. Crown Prince H.R.H. Crown Princess Haakon of Norway Mette-Morit of Norway  Jens Spahn

Il paraît que ceux-là n'y étaient pas. Mais je n'ai pas pu vérifier, même avec la Wayback Machine

 

Le rôle des « Young Global Leaders »

 

« Les jeunes leaders mondiaux participeront à l'"Initiative 2020", une initiative globale visant à définir conjointement une vision pour un avenir meilleur. Les jeunes leaders mondiaux développeront ensuite des stratégies mondiales innovantes qui pourront être traduites en décisions et actions nécessaires à prendre aujourd'hui. L'initiative 2020 bénéficiera d'une grande visibilité publique afin de sensibiliser les décideurs aux questions clés et de les inciter à s'engager dans des actions concrètes.

Les Young Global Leaders ont leur propre structure de gouvernance autonome mais agissent en étroite collaboration avec le Forum économique mondial. » (Traduction DeepL)

Source

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe