L'info en questions #64 (extrait) | Entretien avec le géopolitologue Morad El Hattab

Publié le par Marguerite Rothe

« Dans cette 64e édition de votre émission hebdomadaire, nous avons le plaisir d'accueillir Morad El Hattab, écrivain et géopolitologue, spécialiste du Moyen-Orient et des questions stratégiques; surnommé le « Président des enfants » en référence à son combat contre la pédocriminalité.

Depuis 5 ans de procédures, Morad El Hattab interpelle à visage découvert, avec beaucoup de courage, sur des affaires pédocriminelles qu'il dénonce pour sauver des centaines d’enfants violés et torturés quotidiennement en France ; il questionne sur la déviance déontologique de certains agents de la DGSI et leurs très graves manquements dans le cadre de la sûreté de l’Etat : corruption de mineurs et révélations publiques de lieux visés par des attentats terroristes. »
L'info en questions.

___________________________________

Petite clarification :

Quand Monsieur Morad El Hattab évoque le fait qu'en France il disparaît un enfant toutes les dix minutes, voilà ce que j'ai trouvé sur le sujet (PDF plus bas) :

En 2019, il a été enregistré 51 287 signalements de disparitions d’enfants auprès des forces de l’ordre (chiffres fournis par le ministère de l’Intérieur)

  • 49 846 étaient des fugues
    • 1/3  l’enfant revient de lui-même dans les 48 à  72 heures
    • 1/3 dans les trois mois
    • 1/3 concerne les disparitions de longue durée (errance ou enlèvement parental, signale le PDF) Pourquoi ne pas évoquer les réseaux pédocriminels ? Un tiers d'enfants qui disparaissent, cela fait 16 615 enfants.
      • Existe-t-il un pourcentage concernant les enfants qui réapparaissent très tardivement ?
      • Ou bien sont-ils considérés comme définitivement disparus ? 
      • Des enfants de moins de 15 ans, si l'on tient compte des chiffres renseignés sur le PDF
  • 19 007 concernait des enfants de moins de 15 ans
  • 918 étaient des disparitions inquiétantes (pas de pourcentages des affaires résolues ?)
  • 523 étaient des enlèvements parentaux

Si je ne me trompe pas dans mon raisonnement, cela fait tout de même un gros tiers d'enfants qui disparaissent sans laisser de trace nulle part. 

Je vous engage vraiment à décrypter ce que dit le journaliste gratte-papier au service fact-checking de l'AFP sur le sujet - clic-image pour accéder à l'article :

Appréciez, les guillemets qui entourent le mot fantasme. Quant à la Dame Burbau, qui « estime » que les disparitions criminelles de mineurs représentent entre 2 et 10 cas par an, elle doit avoir de la gadoue dans les yeux. Pour ne rien dire de plus. Mais quelle honte ce pays. Quelle honte ces journalistes. Quelle honte que tous ces bons samaritains !  Appréciez aussi le camembert :
49 846 fugues, et zou, passez muscade ! Les 16 615 enfants (le 3e tiers, le groupe qui disparaît longtemps, très longtemps... comptabilisé, mais pas vraiment comptabilisé. Un flou artistique du comptage, de la statistique... ) sont passés sous silence ; doit-on également ajouter à ces 16 615 enfants les 918 disparitions qui semblent être inquiétantes ad vitam aeternam ? Appréciez aussi le fait d'avancer des pourcentages, plutôt que des chiffres. Toute cette duplicité, quelle dégueulasserie. Je suis très en colère. #sauverlesenfants

©Marguerite Rothe

Extrait de la vidéo : L'info en questions nº 64

 

Sujets abordés :
Corruption ; terrorisme ; justice française ; affaire Merah ; Affaire Epstein ; affaire Lelandais ; trafic d'êtres humains ; adrénochrome et meurtres rituels ; Covid-19 & politique ; Cassandre ; Gilets Jaunes.
 
La vidéo intégrale : ici
Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :