La main dans le sac ! EudraVigilance tripatouille les données relatives aux décès d'enfants causés par les injections

Publié le par Marguerite Rothe

Grâce à certains enquêteurs citoyens, qui sont d'une extrême vigilance, nous arrivons à prendre les criminels de la Grosse Pharmacie en flagrant délit de manipulation de l'information. Après l'INSEE, qui fait disparaître les décès d'enfants :

Après le VAERS, où 150 000 enregistrements on littéralement disparu de la base de données, voilà le tour d'EudraVigilance (le site européen de pharmacovigilance) d'être pris en flagrant délit de tricherie (l'archive, au cas où) :

« Ce rapport enregistré en Avril 2021 a maintenant disparu. Plus aucun mort de moins de 11 ans avec Moderna à présent, c’est magique.
On continue avec un autre rapport disparu : Arrêt cardiaque à 6 ans attribué au vaccin Moderna, rapporté par Moderna eux mêmes.
Encore une autre fiche Eudravigilance manquante ! Une fillette de 7 ans qui a fait un accident vasculaire cérébral et une paralysie faciale après vaccination Pfizer, cas rapporté par Pfizer eux-mêmes… le rapport s’est envolé. 
Cette fiche-là n’a pas été expurgée du système, mais elle y figure maintenant sans aucune mention de l’âge (tous les âges ont été effacés de toutes les fiches il est vrai), ni même, plus étonnant (ou pas vraiment, en fait), du groupe d’âge, qu’il fallait ici escamoter.»
NB : je ne sais pas comment savoir à quel(s) pays correspondent ces captures d'écran. Le fait est qu'il y a des enfants qui meurent, empoisonnés par les in·jec·ssions. PDF correspondant en bas de page. 

 

Des enfants, au-dessous de douze ans meurent de la vaquessination contre le K0vyde ?

En effet, au mois de juin dernier, l'information (l'archive) m'était rapidement passée sous les yeux. Ils étaient 5 272 garçons et filles de moins de 12 ans à avoir reçu au moins une dose de vaccin.

Dans le détail :

  • 2 264 étaient âgés de 0 à 4 ans,
  • 1 086 de 5 à 9 ans,
  •  1 922 de 10 ou 11 ans.

972 d’entre eux sont complètement vaccinés. Ce sont des chiffres pour la France, ailleurs, en Europe, je n'ai rien pu trouver. 

Ces petits ont été conduits à l’abattoir par des parents totalement inconscients. Des hommes et des femmes auxquels la corporation mafia médicale a fait croire que ces injections allaient aider leurs progénitures fragiles à passer au travers de la pandémie sans encombres. Ces pères et mères manipulés ont abandonné leurs enfants aux mains de monstres, qui se sont servi d'eux comme de cobayes. Ces enfants ont reçu l'injection d'une soupe chimique expérimentale qui ne bénéficie d'AUCUNE autorisation de mise sur le marché ! À cause d'une pandémie fabriquée de A à Z, pour un virus qui n'a JAMAIS  été isolé.

Après moins d'un trimestre, les résultats commencent à tomber. Ils sont catastrophiques. Voilà pourquoi il faut absolument les cacher au grand public. Il ne faut surtout pas effrayer les futures familles qui devront bientôt conduire leurs petits au vaccinodrome pour recevoir l'injection potentiellement mortelle, sinon débilitante. 

#sauverlesenfants

©Marguerite Rothe

[VF] The sequel to The the fall of the Cabal • Part. 17

L'ère du dépeuplement… La vérité derrière les vaccins.

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Publié dans Enquête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :