Quels sont ceux qui contrôlent le monde ? Ces 0,001 % qui razzient la planète en toute impunité

Publié le par Marguerite Rothe

D'une certaine manière, ils jouent au Monopoly. Sauf que dans leur règle du jeu à eux, la case prison n'existe pas (du moins, pas encore). Nous les connaissons, forcément. Même s'il y a de temps à autre un péquin qui vient nous seriner le contraire dans les oreilles : « Non, non, les amis, les véritables maîtres du monde, PERSONNE ne sait qui sait. » (genre, vous ne pourrez jamais mettre la main dessus, quoi qu'il arrive). Je n'y crois pas. La chose est impossible quand on a affaire à des individus infligés affligés d'une telle mégalomanie. Au point d'avoir la folle croyance d'être plus puissants que le Tout Puissant. Ha ! Ha ! Alors c'est vrai que le grand public ne connaît pas leurs trombines, mais leurs opposants si. Vous voyez ce que je veux dire ? Car chez ces gens-là, les rivalités existent aussi – la malveillance en sus, ils ne sont pas autrement faits que le commun des mortels. Et lorsqu'on se prend pour Dieu, on a la certitude absolue que rien ne peut nous atteindre, et subséquemment, l'on éprouve le besoin d'être adoré. C'est irrépressible. Ces monstres ne se cachent pas, mais c'est ce qu'ils s'appliquent à nous faire accroire. En instillant dans l'esprit la fable des « Maîtres de l'ombre. ». Encore une fois : Ha ! Ha ! Nous savons qui ils sont, et les autres, leurs proches ennemis, savent les trouver... Ces gens-là manigancent à la faveur de l'obscurité et sur le très long terme ? Ils rêvent et œuvrent à la conquête d'un pouvoir absolu ? Alors ils ont du temps et du bonheur à perdre ! La liberté elle, n'a pas de limites sur l'échelle du temps. Personne ne peut l'entraver. Personne ne peut la réduire au silence. Simplement parce que la Liberté est la mère du Temps. Rien de moins, rien de plus.

©Marguerite Rothe

En une heure de temps, ce court documentaire donne un aperçu de ce qui se passe actuellement dans le monde sur le plan économique, et même géopolitique. Les systèmes mondiaux, organisés en une monstrueuse toile d'araignée, sont mis en avant, donnant ainsi quantité de pistes au spectateur pour que celui-ci puisse entreprendre ses propres recherches. Enfin, si la vidéo se concentre sur la situation aux Pays-Bas, cela ne doit pas entraver la réflexion. Car ce documentaire traite directement des méfaits du mondialisme. De son emprise planétaire. En vérité, l’auteur, Tim Gielen, pense que  les gens du monde entier pourront s’y reconnaître.

« De l'endroit où l'on se trouve au début de la journée, jusqu’à la fin de celle-ci, tout ce que nous faisons, utilisons ou consommons est assujetti à ces méga-corporations. Et nous croyons être libres alors que nous sommes esclaves ! »

Mondialisme versus Mondialisation

 

Comme l’indique Pierre Hillard, sur la quatrième de couverture de son ouvrage L'Atlas du mondialisme :

« À notre connaissance, c'est le premier atlas à traiter du mondialisme à ne pas confondre, comme nous l'avons expliqué dans cet ouvrage, avec la mondialisation. »

En effet, la mondialisation est un mouvement naturel inhérent à toutes les civilisations, et qui existe depuis les temps les plus reculés de l'histoire humaine. Car l’Homme, intrépide, a toujours voyagé le plus loin qu’il lui était possible de le faire, que ce soit sur terre ou sur mer, pratiquant à cette occasion l’échange et le troc avec les peuplades qu'il rencontrait. Tandis que le fameux mondialisme, dont les élites ne cessent de nous rebattre les oreilles, est un projet caché derrière un concept. Un non-sens. En elle-même, cette idéologie aboutit à la destruction massive du vivant et des peuples en particulier. Une idéologie mise en pratique par un petit groupe de prédateurs déterminés à s'accaparer toutes les richesses du monde. M.R.

Précision importante sur l'affirmation de Kla.TV à partir de 10:12, qui dit : 

 

« Si ces banksters se disent juifs, ils ne le sont pas, car le vrai juif n'a pas le droit de revendiquer des intérêts selon le Lévitique 25:37 :

“Tu ne lui donneras pas ton argent contre des intérêts, et tu ne lui donneras pas ta nourriture contre un supplément” ».

C'est une contre-vérité. La citation est incomplète ; la voici telle que livrée dans la Bible :

« Tu ne tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu, et ton frère vivra avec toi. Tu ne lui prêteras point ton argent à intérêt, et tu ne lui prêteras point tes vivres à usure. Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui vous a fait sortir du pays d'Égypte, pour vous donner le pays de Canaan, pour être votre Dieu. » Source

En effet, selon la tradition hébraïque, les juifs n'ont pas le droit de prêter à intérêts à leurs coreligionnaires. L'usure ne pouvant être pratiquée qu'à l'encontre des Gentils ou des apostats (autrement dit : ceux qui ne sont pas Juifs). Voir ici

M.R.

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Publié dans Enquête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :