Foutage de gueule | Mi-temps festive à l'Élysée : masques pour les « loufiats » et liberté de mouvements pour les invités

Publié le par Marguerite Rothe

RÉPUBLIQUE BANANIÈRE

 

Sur GAB, je tombe sur ça :

Ce 15 octobre 2021, j'apprends que notre petit Macron a participé à un match de foot pour une oeuvre caritative. OK, pourquoi pas après tout ? Surtout avec les présidentielles qui se rapprochent à grands pas, rien n'est à négliger. Et tout est bon pour redorer son blason auprès du petit peuple : "ces cons", ces "sans-dents", ces "riens du tout", et autres "sang pourri" etc., comme ils nous appellent entre-eux. S'ils pouvaient imaginer le mépris qu'ils nous inspirent, les pauvres... 

Bon, ils ont récolté 50 000 euros pour l'hôpital de « La mère et l'enfant », à Kaboul, en Afghanistan, et le chef de l'État a vraiment bien tapé dans le ballon, le journal Le Figaro en a fait ses choux gras :

Jeudi à Poissy, Emmanuel Macron a chaussé les crampons avec le Variétés Club de France pour disputer un match de football caritatif contre une sélection du personnel soignant du centre hospitalier de Poissy/Saint-Germain-en-Laye. Devant 2.000 spectateurs au stade Léo-Lagrange, le président de la République a joué 75 minutes et a inscrit un but sur penalty. Son équipe, composée de nombreuses anciennes gloires du ballon rond (Christian Karembeu, Robert Pirès, Marcel Desailly, Alain Giresse, Dominique Rocheteau…) s'est facilement imposée (6-1).

https://www.lefigaro.fr/sports/football/foot-3e-mi-temps-festive-a-l-elysee-pour-macron-et-le-varietes-20211015

Après ces heures palpitantes, tout ce petite monde s'est retrouvé dans l'une des salles du palais de l'Élysée pour une petite sauterie. Et c'est là où le foutage de gueule nous saute à la gorge :

Dans la photo d'illustration de l'article, on voit nettement tous les invités se congratuler sans masque ni distanciation sociale, on aperçoit même le Véran clope au bec en grande conversation... Tandis que sur le pourtour de la salle, se tient toute la domesticité, dûment masquée, ou plutôt : muselée, bâillonnée... 

Plus loin, dans l'article, on lit qu'une vidéo, publiée sur le compte Instagram du Variétés Club de France et reprise sur Twitter, a été supprimée. 

Trop tard.

Je vous la relaye plus bas.

Regardez-les gesticuler, s'amuser, pendant qu'à nous, les gueux, on nous impose masques, piquouses et pass sanitaire. Comment ne pas avoir envie de mordre ? 

Combien a coûté cette sauterie ? On a encore du pognon pour ce genre de conneries ? Je vous invite à lire les commentaires des lecteurs du Figaro, ils en ont gros sur la patate, comme on dit.

Marre de toute cette guignolade.

M.R.

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaye sur Odysee ; n'hésitez à vous abonner sur mes chaînes Odysee si vous êtes intéressés

 

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation) Infos

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRotheCiné:4 (invitation) Docs

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe