La Grande prostituée de l’Apocalypse de Saint Jean vous présente le vaccin Covid-19

Publié le par Marguerite Rothe

La pourpre, l'écarlate, les diamants, l'érotisation de la bouche et de la langue, la coupe remplie d'abominations... Rien ne manque. 

Comme le Pass Sanitaire démontre qu'il n'a rien à voir avec la santé, ces vidéos font de même. Le premier est en relation directe avec le contrôle des populations, et les secondes, fortement érotisées, n’ont qu’un seul but : faire récolter un maximum de fric aux laboratoires pharmaceutiques. 

Mais, présentement, le summum de la pourriture c'est de voir que ces publicités ont été commandées par l'UNICEF

La grande prostituée de Babylone

Je vous ai déjà expliqué que la petite clique qui tire les ficelles du grand bazar planétaire ne peut s'empêcher de nous en mettre plein la vue avec pléthore de symboles. Ces publicités le démontrent une nouvelle fois. Le cynisme et le mépris qu'ils éprouvent à l'encontre des peuples sont sans limites. Ici, ne tenant aucun compte du fait que leur organisme [l'UNICEF] est supposé prendre soin de la petite enfance, les responsables ont fait réaliser des publicités où il est impossible de ne pas faire le lien entre prostitution et pédophilie. Associer la luxure à la petite enfance est une vraie dégueulasserie. 

M.R.

Chapitre 17 de l'Apocalypse de Saint Jean

Puis l'un des sept anges qui portaient les sept coupes vint me parler en ces termes : « Viens, je te montrerai le logement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux,

avec laquelle les rois de la terre se sont souillés, et qui a enivré les habitants de la terre du vin de son impudicité. »

Et il me transporta ces esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, et ayant sept têtes et dix cornes.

Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate; et richement parée d'or, de pierres précieuses et de perles ; elle tenait à la main une coupe d'or, remplie d'abominations et des souillures de sa prostitution.

Sur son front était un nom, nom mystérieux: « Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. »

Le chapitre entier : ici

Le travail photographique de Lindsay Adler, la vidéaste...

Quand on regarde son travail, on comprend tout de suite avec qui elle a signé. 

La Grande prostituée de l’Apocalypse de Saint Jean vous présente le vaccin Covid-19La Grande prostituée de l’Apocalypse de Saint Jean vous présente le vaccin Covid-19
La Grande prostituée de l’Apocalypse de Saint Jean vous présente le vaccin Covid-19La Grande prostituée de l’Apocalypse de Saint Jean vous présente le vaccin Covid-19

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaye ; n'hésitez à vous abonner sur l'une de mes chaînes si vous êtes intéressés

 

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation) Infos

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRotheCiné:4 (invitation) Docs

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe