Novembre 2021 : les 8 tendances actuelles de l'opération coronavirus, par Makia Freeman

Publié le 1 Décembre 2021

Opération Coronavirus : les tendances du mois de novembre

« En un coup d’œil : L'opération Coronavirus continue de se dérouler dans le monde entier. Certaines personnes ont percé à jour l'arnaque, mais pas encore une masse critique. Ces tendances COVID montrent que l'humanité n'est pas encore à un point de basculement où la liberté peut triompher de la tyrannie. Il est fort probable que de nombreux mois (voire des années) difficiles nous attendent.

 

Voici les dernières tendances COVID, qui font suite à celles que j'ai résumées en août, septembre et octobre de cette année. Les manifestations de masse dans le monde entier sont un bon signe que certains se sont réveillés à la tyrannie, mais pas encore assez pour arrêter l'agenda, qui progresse de diverses manières. Il semblerait que les choses doivent encore empirer avant de pouvoir s'améliorer. Voici 8 tendances COVID en date de novembre 2021.

Tendance COVID # 1 :

L'Australie force les résidents des tribus (aborigènes) à rejoindre les camps d'isolement COVID. La tyrannie en Australie ne cesse de s'intensifier.

Le ministre en chef du Territoire du Nord, Michael Gunner, donne du fil à retordre au dictateur Dan (le premier ministre du Victoria, Dan Andrews). Vous pouvez écouter la diatribe de Gunner ci-dessous, alors qu'il essaie de manière belliqueuse de prétendre que quiconque s'oppose à ses mandats draconiens en matière de vaccins est un anti-vaxx, quel que soit son statut vaccinal personnel et qu'il ait été ou non vacciné lui-même. C'est de la folie sociopathe.

Gunner a fait appel à l'armée australienne pour rassembler et enlever 38 Australiens indigènes et tribaux (Aborigènes), et les détenir de force dans les camps de quarantaine nouvellement construits pour le COVID, et qui sont des camps d'isolement, de détention et d'internement. Camps de concentration serait peut-être un meilleur terme. Ces camps sont construits dans le monde entier, y compris au Canada, aux États-Unis (État de Washington) et dans d'autres États australiens comme Victoria et Queensland. Certains prétendent que les résidents des tribus ont été vaccinés de force. La situation semble catastrophique. Les chefs des tribus australiennes lancent un SOS au monde entier :

« Nous avons besoin que l'attention internationale se concentre sur ce qui se passe ici dans nos communautés. Le gouvernement du Territoire du Nord fait vacciner de force notre population, fait pression sur elle, utilise des militaires, des officiers de police étrangers, des militaires locaux et des officiers de police locaux pour l'inciter à prendre cette arme biologique. Ils n'informent pas les gens, ils les mettent en rang, ils font pression sur eux. Ils leur disent qu'ils ne peuvent pas manger dans les magasins. Ils ne peuvent pas quitter la communauté. Ils ne peuvent pas aller faire leurs courses ailleurs. Ceux qui s'enfuient... de cette vaccination forcée ou qui s'enfuient pour trouver de la nourriture se voient infliger une amende de 5 000 dollars pour avoir quitté la communauté. C'est donc la loi martiale. C'est un crime de guerre. C'est un crime contre l'humanité, et tout ce qui est appliqué à l'humanité a été essayé sur les populations tribales de ce continent. Nous sommes les cobayes. Nous sommes le terrain d'essai pour tout. Ce qu'ils font dans notre communauté en ce moment - ne pensez pas que parce que vous vivez dans les grandes villes, vous n'êtes pas concernés. C'est un galop d'essai pour le reste du pays et le reste du monde... ils ont essayé le revenu universel [de base]... le programme du Nouvel Ordre Mondial - tout a été essayé et pratiqué sur les peuples tribaux souverains de ce continent.

Ce qu'ils font maintenant, c'est qu'ils nous imposent cette arme génocidaire, par la coercition, par la force, par le soulagement d'obtenir une taxe, de la nourriture ou de l'argent - ils font pression sur nous de toutes les manières possibles. Maintenant ils y vont avec l'armée. Ils verrouillent des communautés entières. Ils ne laissent pas les gens entrer ou sortir...

Notre peuple a peur, notre peuple a peur... C'est de la torture ! Ne vous méprenez pas ! C'est de la torture ! Nous demandons à la communauté internationale de porter cela à l'attention du monde entier. »

Tendance COVID # 2 :

l'Autriche retourne en situation de confinement.

Les mesures de confinement ont été très présentes au cours des premiers mois de l'épidémie de COVID, et malheureusement, elles sont de retour. L'Autriche a récemment réintroduit les mesures de confinement, mais cette fois pour les non-vaccinés, dans le cadre de la tendance continue du COVID à punir les non-vaccinés, avec des images de la police arpentant les rues pour vérifier les papiers. Cette mesure a suscité une opposition importante, tant en termes de protestations populaires que de prise de parti de la police (voir ci-dessous). Les Pays-Bas ont mis en place un verrouillage partiel, tandis que la République tchèque a interdit aux non-vaxxés les événements et services publics. [NDLR : face à cette décision très critiquée, cinq jours après le 19 novembre, l’Autriche a finalement décidé de confiner l'ensemble de sa population.]

Tendance COVID # 3 :

la police autrichienne se rangerait du côté des manifestants.

Si certains policiers font respecter le confinement, d'autres ne le font pas. Certains policiers autrichiens se seraient rangés du côté des manifestants, bien que cela soit difficile à vérifier. Cet article cite un rapport du French Daily News :

« La police et l'armée refusent de contrôler les laissez-passer sanitaires au nom de la liberté et de la dignité humaine ". Ils se joindront à une grande manifestation contre la détention forcée le 20 novembre 2021 à Vienne. Quelques jours seulement après que le chancelier autrichien Alexander Schallenberg a pris la décision de restreindre les personnes non vaccinées, des politiciens et des syndicats appellent à un soulèvement de grande ampleur contre cette mesure purement fasciste. Le chef du Parti de la liberté (FPÖ), Herbert Kickl, a appelé à une "méga-manifestation" le 20 novembre à Vienne. Peu après, Manfred Haidinger, président de l'Union des forces armées d'Autriche (FGÖ), lui a emboîté le pas et s'est joint à l'appel dans une lettre publiée le 14 novembre. Il entend "défendre les droits et libertés fondamentaux". La FGÖ rappelle que tout le monde est autorisé à participer aux manifestations, même si elles se déroulent dans un espace confiné. »

Ce n'est pas la première fois que la police autrichienne se range du côté du peuple ; voici des images d'elle le faisant en janvier 2021.

Tendance COVID # 4 :

La FDA demande que les essais de Pfizer ne soient pas entièrement divulgués avant 2076.

Si vous pensiez que les 58 années de dissimulation de l'assassinat de JFK n'étaient qu'une anomalie américaine, détrompez-vous. La FDA, une agence capturée dans tous les sens du terme, vient d'avoir l'audace de demander à un juge, dans le cadre de cette affaire de FOIA, s'ils pouvaient divulguer les données des essais cliniques de Pfizer au rythme de 500 pages par mois - ce qui signifie qu'elles ne seraient pas entièrement divulguées avant 2076. Il s'agit des données grâce auxquelles tout le monde a appris que le faux-vaccin COVID de Pfizer était - vous connaissez le mantra - "sûr et efficace". La FDA peut donc parcourir les 329 000 pages de Pfizer très rapidement pour fournir une EUA (Emergency Use Authorization) pour un vaccin, mais il lui faut maintenant 55 ans pour rendre les fichiers publics. Hmmm.

On peut supposer qu'ils ont choisi 50-60 ans pour que toutes les personnes impliquées dans la fabrication, l'autorisation ou l'approbation du faux-vaccin soient incapables ou mortes. Les contrôleurs du NWO insistent pour que tout le monde "suive la science" alors qu'ils cachent la science et mènent des expériences humaines de masse dans le monde entier, sans précédent historique, en violation du consentement éclairé et d'autres critères du Code de Nuremberg.

En ce qui concerne le meurtre de JFK, même si les dossiers doivent être divulgués en vertu de la loi, cela ne signifie rien. Trump et Biden ont tous deux cédé aux demandes de la CIA de retenir les dossiers JFK alors qu'ils étaient légalement obligés de les publier.

Tendance COVID #5 :

Bill Gates, leader du NWO, met en garde contre la variole.

L'eugéniste, le geek de l'informatique, le chef de file de l'escroquerie COVID et le leader du NWO (Nouvel Ordre Mondial) Bill Gates a de nouveau fait les gros titres, cette fois-ci en affirmant que l'humanité doit s'entraîner aux jeux de germes pour se préparer à la résurgence de choses comme... la variole ? Attendez, cette maladie n'a-t-elle pas été éradiquée il y a 100 ans ? Eh bien, apparemment non, et avec Gates et ses amis, vous pouvez être sûr qu'elle pourrait bien être ressuscitée (après avoir été simulée de manière appropriée et adéquate, bien sûr). Le site web d'une société appelée SIGA qui fabrique un médicament contre la variole appelé TPOXX (approuvé par la FDA) cite Gates :

"La prochaine épidémie pourrait trouver son origine sur l'écran d'ordinateur d'un terroriste désireux d'utiliser le génie génétique pour créer une version synthétique du virus de la variole."

C'est un triste reflet de l'état actuel de l'humanité que Gates soit toujours en liberté et qu'il présente ses visions dystopiques comme une programmation prédictive, alors que les preuves sont si accablantes qu'il avait prévu cela. Les orchestrateurs du NWO préparent-ils la prochaine escroquerie, cette fois autour de la variole ? Il semblerait que oui.

Tendance COVID # 6 :

Les jeunes athlètes meurent en masse.

Une tendance récente du COVID est le nombre inquiétant d'athlètes et de joueurs de sport qui sont morts subitement, en particulier de problèmes cardiaques. Cet article mentionne que "le journal allemand Berliner Zeitung a publié un rapport cherchant à expliquer pourquoi un nombre inhabituellement élevé de joueurs de football professionnels et amateurs se sont effondrés récemment". Il est bien connu que le vaccin COVID a provoqué des myocardites, péricardites, inflammations cardiaques et autres problèmes cardiaques. Cela arrive à des athlètes du monde entier.

Tendance COVID # 7 :

Les effets de dépeuplement du vaccin se font sentir.

Le Canada enregistre une forte augmentation de mortalité chez les nouveau-nés.
Un médecin de Toronto, au Canada, du nom de Dr Nagase, a dénoncé l'augmentation spectaculaire de mort-nés au Canada. Vous pouvez regarder et écouter son témoignage ici. Il connaît les statistiques de base et a donc pu percevoir qu'il y avait un gros problème. Il révèle de façon choquante que sur les 86 décès de bébés mort-nés survenus entre janvier et juillet à Waterloo, en Ontario, 100 % des mères avaient été vaccinées. Est-ce l'agenda de la dépopulation qui se met en place ?

« Les docteurs Daniel Nagase, MD, et Mel Bruchet, MD, font la lumière sur un nouveau désastre de santé publique que les gouvernements et les médias grand public ont occulté. Des doulas qui travaillent dans des hôpitaux pour femmes et enfants ont dénoncé un taux alarmant de mortalité chez les nouveau-nés en Colombie-Britannique, au Canada.

Le Dr Nagase a indiqué que les doulas avaient enregistré 13 mort-nés en 24 heures en Colombie-Britannique. Il a énoncé une autre statistique horrifiante qui provient de Waterloo, en Ontario. De janvier à juillet, le Dr Nagase affirme qu'il y a eu 86 mort-nés. Le taux habituel de mortalité lié aux nouveau-nés est de 5-6 par an, mais le taux surprenant de Waterloo est de 14-15 par mois. Le Dr Nagase a déclaré avoir confirmé, à partir du rapport de Waterloo (Ontario), que les 86 bébés mort-nés étaient tous issus de mères entièrement vaccinées". »

Tendance COVID # 8 :

La supercherie des définitions.

J'ai développé ce point de manière plus complète dans mon récent article Être totalement vacciné est une destination sans fin, mais je vais l'évoquer à nouveau brièvement ici. Si vous ne pouvez pas gagner la guerre de l'information sur des bases équitables où les faits l'emportent sur la propagande, vous pouvez toujours avoir recours à la modification des définitions pour cacher la vérité. Le CDC insiste pour définir ceux qui ont pris le vaccin COVID comme "non vaccinés" si cela fait seulement 14 jours ou moins qu'ils l'ont pris. De cette façon, si ces personnes se blessent ou meurent de complications ou d'effets indésirables, elles sont comptabilisées dans les statistiques officielles comme des blessures ou des décès non vaccinés. Ni l'OMS ni les CDC n'ont modifié leurs définitions des termes clés que sont le vaccin, la vaccination et l'immunité collective ; l'OMS a également modifié sa définition de la pandémie il y a plusieurs années. Le Dr Fraud-ci a déclaré qu'il souhaite (c'est-à-dire que le NWO souhaite) que la définition de "totalement vacciné" change. Le point essentiel à retenir est le suivant : le NWO veut ce qu'il veut. Il est prêt à dire n'importe quoi, quelles que soient ses contradictions et ses modifications de l'histoire, pour faire avancer son programme.

Réflexions finales

Bien que les tendances COVID énumérées ci-dessus représentent un progrès de la tyrannie à bien des égards, il est très significatif que les forces de l'ordre, qu'il s'agisse de la police ou de l'armée, décident de désobéir à leurs ordres et de se ranger du côté du peuple, comme cela s'est produit en Autriche. Le programme du COVID du NWO s'effondrera lorsque les forces de l'ordre élèveront leur conscience et élargiront leur perception, car ils refuseront alors naturellement de suivre des directives injustes. Le très petit groupe de manipulateurs du NWO s'appuie fortement sur des fantassins inconditionnels pour mettre en œuvre tous leurs édits et règlements COVID, et leur contrôle de la narration est ténu. Pendant ce temps, alors que les effets néfastes et souvent mortels du faux-vaccin COVID continuent de ravager la population mondiale de tous âges, y compris les enfants à naître, on peut se demander combien de temps il faudra avant que la vérité n'atteigne un point de basculement où elle pourra clairement l'emporter sur tous les mensonges de l'escroquerie dans l'esprit de beaucoup. » Makia Freeman (Traduit avec DeepL)

Source

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaye ; n'hésitez à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

 

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation) Infos

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRotheCiné:4 (invitation) Docs

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :