Un pas de plus dans la répression du peuple australien vient d’être franchi

Publié le par Marguerite Rothe

Mais pas envers n’importe quels australiens : des aborigènes, pour commencer, histoire de prendre la température...

Mise en scène de l'infirmière (qui n'en est peut-être pas une), en train de piquouser ; évidemment, c'est ce que sont censées faire les infirmières en pleine plandémie. Cinéma ! Movie ! Kino ! Qu'est-ce qui ne relève pas de la mise en scène, de nos jours, dans ce monde au bord de l'agonie spirituelle ? 

Le visage triste de cette femme, probablement à qui l'on a demandé de vêtir sa meilleure tenue pour une scène qui dure deux ou trois secondes, raconte tout ce qu'il y a à savoir.

L'Aboriginal Medical Services Alliance et les conseils fonciers du Nord, des Tiwi et des Anindilyakwa se sont déclarés : « confiants dans le fait que le gouvernement du NT prend toutes les mesures appropriées » pour protéger les communautés concernées. 

Sans déconner. Leurs semblables se font embarquer sous escorte militaire pour être enfermés dans un camp concentrationnaire, et ils sont confiants ? 

Le 20 novembre 2021, Michael Gunner, ministre en chef du Territoire du Nord, annonçait la mise en confinement sévère de tous les membres de deux petites localités – l'une étant le hameau de l'autre – du nord du pays : Binjari (195 habitants) et Rockhole (40 habitants) ; Rockhole est si petit, que ZhujiWorld.com ne le recense même pas dans sa base de données !

Ces dix personnes sont toutes des Australiens indigènes âgés de 17 à 78 ans, ce qui porte à 31 le nombre de cas recensés sur le territoire.

Dans son intervention, Michael Gunner laisse entendre qu’il y aura certainement davantage de « cas covid-19 » qui devront être mis en quarantaine.

Et donc, pour « isoler » ces dangereux infectés par le Covid, et les cas « contacts », également incriminés, le msinistre en chef a fait appel à l’armée pour transférer les uns et les autres dans le « camp de quarantaine » d’Howard Springs. Moins de vingt personnes déplacées sous escorte militaire ! Le message est assez clair ?

 Le pas a été franchi dans la répression. Mais pas n’importe comment. Ni envers n'importe qui. Ces salopards ne se sont pas attaqués aux nombreux Australiens urbanisés, mais à la communauté aborigène, peu nombreuse et sans véritables défenses.

Les aborigènes sont les derniers descendants des premiers habitants de l’Australie (depuis au moins 40 000 ans). Je vous laisse réfléchir à ça.

Mike Adams (Health Ranger) a fait une longue intervention sur le sujet, la vidéo est ici (anglais)

M.R.

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaye ; n'hésitez à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

 

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation) Infos

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRotheCiné:4 (invitation) Docs

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe