Une imposture française : On se fout de leurs turpitudes, mais qu'ils arrêtent de violer nos esprits !

Publié le 22 Décembre 2021

Un homme peut faire tout ce qu'il veut, charcuter son corps, s'habiller avec des robes, modifier le langage, refaire les lois, il ne peut pas devenir une femme. 

Ce que dit la physiologie :


« Lou Schuler, auteur et journaliste spécialisé dans le fitness, écrit que l'écartement des genoux est naturel en raison des différences physiques inhérentes aux hommes, qui font de l'écartement des genoux la "position assise la moins stressante pour les hommes" :
Voici ce qui se passe lorsque quelqu'un comme moi est assis avec les genoux serrés : La boule ronde située au sommet du fémur va se coincer contre le bord extérieur de l'acétabulum (la cavité de la hanche), mettant à rude épreuve le labrum qui tapisse la cavité. Pour me mettre dans cette position, je dois activer les muscles adducteurs de l'intérieur de mes cuisses. Cela déclenche automatiquement une résistance des muscles abducteurs de mes cuisses externes, créant une tension qui peut remonter jusqu'au bas du dos. Dès que je relâche la contraction, mes cuisses s'écartent, laissant un espace d'environ 15 pouces à partir du centre de chaque rotule, soit plus des trois quarts de la distance nécessaire à un bon écart masculin... Les femmes, en revanche, ont un bassin plus large et des cuisses qui s'inclinent plus naturellement vers la ligne médiane du corps, plutôt que de s'en éloigner. S'asseoir avec les genoux rapprochés est une position sans stress la plupart du temps, bien que cela change pendant la grossesse, lorsque le poids du ventre pousse les genoux vers l'extérieur.»
(Traduit avec DeepL) Source
 

Bref, un homme peut faire tout ce qu'il veut, charcuter son corps, ingurgiter toute la pharmacopée chimique disponible, s'habiller avec des robes, changer les mots, refaire les lois, il ne peut pas devenir une femme.
On se fout de leurs turpides, on demande juste qu'ils arrêtent de mentir, de vouloir nous imposer leur perversité, d'arrêter de violer nos esprits, nos âmes.

 

©Marguerite Rothe

Que chacun se fasse sa propre opinion avec une bonne résolution d'image

 

Ce segment est tiré du film documentaire sur Brigitte Macron : ici

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :