Effets biologiques des radiations électromagnétiques, par The CovidBlog

Publié le 9 Février 2022

 « Les signaux micro-ondes de faible niveau peuvent provoquer la mort par crise cardiaque ou par des pathologies neurologiques résultant de la rupture de la barrière hémato-encéphalique. Les micro-ondes peuvent modifier les structures membranaires, diminuer le taux d'hémoglobine dans le sang, réduire les temps de coagulation et diminuer le nombre de leucocytes. En d'autres termes, les infrastructures et les appareils à micro-ondes sont des armes silencieuses pour une guerre tranquille contre le corps humain. »

_________________________

Nulle part ou se cacher

 

« C'est un fait indiscutable que les personnes à qui l'on a injecté de l'ARNm transmettent des protéines de pointe par excrétion à tous ceux qui les entourent, en particulier les non-vaccinés. Pfizer a admis le phénomène d'excrétion dans ses propres documents. Le Dr Luigi Warren, l'un des pionniers de la technologie des ARNm injectables, a également admis que l'excrétion est un phénomène réel. Nous savons également qu'il existe une technologie de vaccins auto-diffusants qui se propagent d'un humain ou d'un animal à un autre simplement en étant à proximité d'un humain ou d'un animal "vacciné".

Moins de gens connaissent les liens entre COVID-19, les "machins" et la technologie 5555GGGG. Les médias grand public rejettent tous ces liens en les qualifiant de "théorie du complot". Mais la plupart des humains comprennent que les radiations en général sont mauvaises pour eux, notamment parce qu'elles provoquent le cancer. La technologie haut débit de cinquième génération ("cinquegée") :-) a été déployée dans le monde entier de 2019 à 2021 "sans étudier les risques pour la santé humaine et l'environnement." Elle a également été déployée alors que la majeure partie de l'humanité occidentale était enfermée chez elle.

Des millions de personnes à travers le monde ont choisi/choisissent de se faire injecter des sérums expérimentaux d'ARNm et d'ADN de vecteur viral en 2021. D'autres ont été/sont contraints de se faire injecter pour sauver leur emploi, pour avoir le "droit" de voyager et de vivre une vie normale, etc. Mais une minorité vocale dans le monde occidental choisit de préserver l'humanité naturelle. Malheureusement, il est de plus en plus difficile pour les humains purs et naturels de conserver ce statut. La mue est l'ennemi des non-vaxxés. La cinquegéeeee est l'ennemi de toute l'humanité.

Saignements post-ménopause après une exposition au spike.

 

Les histoires d'exposition à la protéine Spike par l'excrétion, et les symptômes qui en découlent, sont troublantes et d'une grande portée. Les femmes non-va xx ées vivant et/ou ayant des rapports sexuels avec des hommes va xx és excluent essentiellement la possibilité d'avoir des enfants à partir de ce moment-là. En fait, les femmes non-va xx ées qui travaillent parmi une main-d'œuvre va xx ée mettent en danger leur capacité à procréer.

Au moins une femme a récemment déclaré se sentir "bizarre et étourdie" après avoir eu des rapports sexuels avec son petit ami vacciné. Les trolls lui ont immédiatement conseillé de faire un test de grossesse et ont fait plusieurs autres plaisanteries de mauvais goût. Mais la situation est évidemment à surveiller en ces temps surréalistes.

De nombreuses femmes font état d'une activité menstruelle étrange après une exposition aux protéines Spike via l'excrétion. Il est vrai que nous connaissons ce problème depuis un certain temps. Mais il est manifestement plus courant et plus répandu qu'on ne le pensait à l'origine, touchant peut-être toutes les femmes du monde occidental. Les saignements post-ménopause sont apparemment assez courants. Des femmes de 70 ans ont soudainement de nouveau des règles après avoir côtoyé des personnes ayant reçu le «VousSavezQuoi » :-)

Les saignements post-ménopause sont un signe de cancer de l'utérus, de cancer du col de l'utérus et/ou de polypes utérins, selon la Cleveland Clinic. Selon la Mayo Clinic, les saignements post-ménopause ne sont pas normaux et doivent être immédiatement évalués. Le Dr Gina Mantia-Smaldone du Fox Chase Cancer Center de Philadelphie a fait passer les saignements post-ménopause pour un signe certain de problèmes potentiellement mortels.

Nous savons que les injections inhibent la capacité naturelle de l'organisme à combattre divers cancers. Le Dr Craig Wax, médecin généraliste dans le New Jersey, a été banni de Twitter quelques heures après avoir laissé entendre qu'il existait un lien entre les injections d'ARNm et d'ADN de vecteur viral, et le cancer. Il est maintenant au moins le troisième médecin que nous avons couvert sur ce blog à faire des liens similaires.

Maux de tête post-exposition, problèmes cardiaques, etc.

 

Il n'y a pas de limite à ce qui peut ou ne peut pas vous arriver après une exposition aux protéines de pointe via l'excrétion. Bien sûr, beaucoup de gens hésitent à en parler par crainte d'un retour de bâton.

Un homme non-va xx é a décrit des sensations de "coup de poignard" dans son cœur après avoir été en présence de sa petite amie va xx ée. La petite amie a elle-même développé des problèmes cardiaques post-injection.
Au moins deux personnes non-vaccinées ont rapporté des épisodes d'éternuement "comme l'inhalation d'un spray au poivre" en présence de personnes ayant reçu le vaccin.
Les jeunes femmes exposées aux protéines spike par le biais de l'excrétion ont également des problèmes menstruels.

La 5555Gée, deuxième cause de coïncidences

 

Le Dr Riina Bray est un médecin canadien et une scientifique de l'environnement. Elle a mis en garde le monde dès 2015 contre la technologie 4-G et les dommages causés par les champs électromagnétiques à toute vie sur Terre. Plus récemment (2019), elle a parlé de ce qui arrivait aux personnes qui vivent dans des pays où la cinquegéééé avait déjà été déployée. Maux de tête, fatigue, acouphènes, problèmes cardiaques, problèmes de système nerveux, etc. sont/étaient les symptômes les plus courants de la surexposition ("maladie des micro-ondes") aux rayonnements 5-5-5-G.

Bien entendu, tous ceux qui lisent régulièrement ce blog savent que les maux de tête débilitants, les problèmes cardiaques et les troubles neurologiques (problèmes de système nerveux) sont également des effets indésirables courants des injections d'ARNm et de vecteur viral d'ADN. Ces symptômes sont également cohérents avec les récits dominants liés au COVID-19.

De plus, même les médias grand public ont rapporté que des dizaines de milliers de personnes souffrent d'acouphènes (bourdonnements d'oreilles) post-injection. Ainsi, la 55-5-5-G et tous les autres rayonnements électromagnétiques auxquels les populations occidentales sont exposées, provoquent les mêmes problèmes médicaux que les injections et le soi-disant COVID-19. C'est à dessein.

Verizon a lancé ses premiers réseaux 5.5.5.5..G dans quatre villes américaines en octobre 2018. Deux de ces villes étaient Los Angeles et Houston. Dans une autre coïncidence, Houston et Los Angeles étaient deux des villes américaines les plus durement touchées par les cas dits COVID-19 en 2020. Mais New York a été l'épicentre de tout le COVID en 2020.

La chaîne CBS Channel 2 à New York a rapporté en 2017 que des milliers de "tours mystérieuses" étaient en train d'être érigées près des sites de transport public dans toute la ville. Les régulateurs ont refusé de répondre aux questions des journalistes sur l'utilité de ces tours.

Les effets de la 5.5.5.5.G dans le monde réel

 

Il y a deux faits indiscutables ici. Les États-Unis ont été verrouillés pendant la majeure partie de 2020 lorsque les tours 5....G ont été érigées à travers le pays. Ainsi, personne n'a vu ce qui se passait. Deuxièmement, la " pandémie " COVID-19 a parfaitement coïncidé avec le déploiement massif de la technologie 5G.

Un abonné au COVID Blog nous a envoyé un livre intitulé Magnétobiologie du professeur Vladimir M. Binhi. Nous savions déjà que la 5G émet sur la bande de fréquence des 60 GHz. Le professeur Binhi a précisé que les molécules d'oxygène se déstabilisent à la fréquence de 60 GHz, rendant impossible l'absorption desdites molécules par l'hémoglobine du sang humain. En d'autres termes, quelques respirations profondes de cet air compromis provoquent un manque d'oxygène dans le sang, entraînant une hypoxémie et/ou une hypoxie.

 
MISE À JOUR le 8 janvier 2022
Une étude de septembre 2021 publiée dans le Journal of Clinical and Translational Research a conclu ce qui suit :
 

Il existe un chevauchement substantiel dans la pathobiologie entre le COVID-19 et l'exposition aux rayonnements des communications sans fil (RCT). Les preuves présentées ici indiquent que les mécanismes impliqués dans la progression clinique du COVID-19 pourraient également être générés, selon les données expérimentales, par l'exposition au rayonnement des communications sans fil. Par conséquent, nous proposons un lien entre les bioeffets néfastes de l'exposition au rayonnement des appareils sans fil et le COVID-19.

La toux, l'essoufflement, les fluctuations du rythme cardiaque, etc. sont tous des signes d'un faible taux d'oxygène dans le sang. Là encore, ce sont également des symptômes du COVID-19. Mais le problème le plus urgent avec la 55555.G est le cancer. Dans un communiqué de presse de 2011, l'Organisation mondiale de la santé ("OMS") a déclaré que les champs électromagnétiques de radiofréquence sont potentiellement cancérigènes pour l'homme. Mais l'OMS a veillé à ne classer ces rayonnements que dans le groupe 2B des agents cancérigènes afin d'éviter les poursuites judiciaires et les réactions négatives.

Les smartphones en général sont dangereux pour la santé humaine. Une méta-analyse publiée en 2010 dans le Journal of Clinical Oncology a révélé "une association néfaste entre l'utilisation du téléphone et le risque de tumeur". Une étude de 2014 publiée dans la revue à comité de lecture Occupational & Environmental Medicine a conclu qu'il existait "une association possible entre l'utilisation intensive du téléphone portable et les tumeurs cérébrales."

Une étude de cas réalisée en 2013 sur quatre femmes âgées de 21 à 39 ans a révélé qu'elles avaient toutes développé un cancer du sein après avoir porté des smartphones dans leur soutien-gorge pendant plus de 10 heures par jour pendant plusieurs années.

Tech Republic a rapporté que 80 % des États-Unis ont une couverture CinqueGééé, mais que seulement 12 % des appareils grand public sont compatibles avec la 5-5-5-5.G. Quoi qu'il en soit, une enquête Pew d'avril 2021 a révélé que 85 % des Américains possèdent des smartphones dotés au moins de la technologie Quatre G. C'est aussi un fait que les injections d'ARNm et d'ADN de vecteur viral contiennent de l'oxyde de graphène, un puissant émetteur de radiofréquences.

Nous allons tous mourir un jour. Cela fait partie de l'être humain, tout comme la socialisation avec d'autres humains. Mais à ce stade, il faut être très sélectif quant aux interactions sociales si l'on souhaite prolonger cette expérience humaine.

Ce blogueur a déclaré il y a quelques semaines qu'il allait voir sa famille pendant les vacances, bien qu'ils aient tous été vaccinés. Cela signifie Noël, mais pas Thanksgiving. Et avant la ou les visites, des super doses de vitamine D3, de zinc et de thé aux aiguilles de pin blanc seront consommées. Une autre tasse de thé sera consommée à mon retour à la maison.

Ce blogueur a également mentionné avoir vécu hors réseau, mangé du poisson frais, des herbes sauvages et respiré l'air des montagnes pendant plus de quatre ans. Ces périodes ont probablement prolongé ma durée de vie en m'éloignant des villes et de toutes les radiations. Mais les humains sont des créatures sociales par nature. Maintenant, nous sommes obligés d'éviter la plupart des humains pour notre propre santé et bien-être. Nous ne pouvons même pas sortir normalement car maintenant la première question doit être "êtes-vous pur ou OGM ?".

Tout ce que vous pouvez faire est d'atténuer les dangers et de prendre les meilleures décisions pour vous et votre famille. Il y a au moins 20 pyramides d'Orgonite dans la maison de ce blogueur. On dit qu'elles absorbent les radiations. Débarrassez-vous des fours à micro-ondes. Ne placez jamais un smartphone sur votre oreille et ne dormez jamais à côté d'un smartphone. Utilisez des oreillettes et n'appelez quelqu'un qu'en cas d'absolue nécessité. N'utilisez jamais de smartphones dans des endroits clos comme les voitures. C'est comme si vous étiez assis dans un micro-ondes.

L'apocalypse zombie est là, comme l'ont annoncé les Centers for Disease Control (CDC). Le CDC a littéralement publié un roman où "les lecteurs suivent Todd, Julie et leur chien Max alors qu'une nouvelle maladie étrange commence à se répandre, transformant des gens ordinaires en zombies". S/O au commentateur "Car" pour l'avoir signalé. Nous y voilà. J'espère que vous vous êtes préparés pendant tout ce temps.

Restez vigilants et protégez vos amis et vos proches. » The CovidBlog (Traduit avec DeepL)

Effets biologiques des radiations électromagnétiques (PDF) 

Source

Ils se foutent de notre poire jusqu'à quel point ?

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :