Je globalise, tu globalises, ils globalisent... Itou la santé !

Publié le 23 Février 2022

 
Ils sont fous.

 

L'extraordinaire, c'est que tout ce petit monde de dingues spécule sur ce que les individus devraient faire ou ne pas faire afin de ne plus nuire à la planète. Tout y passe : consommation, pollutions en tout genre, déforestation, gaspillage, et que sais-je quoi d'autre encore ; la liste des maux est interminable. Sauf que dans tout ce fatras de « mauvais comportements », jamais, jamais, jamais, n'est pointé le désastre engendré par les radiations électromagnétiques. De plus en plus intenses. Le pet de la vache du coin étant forcément coupable, mais surtout pas Elon Musk, et ses milliers de satellites. Surtout pas la Banque ni les marchands. Surtout pas. Pour ça, il y a le dos des peuples sur lequel on peut cogner à l'envi. Des âmes et des figures innocentes sur lesquelles on peut glavioter. À l'envi. À propos desquelles on peut se marrer (sans masque) : les gueux sont si drôles ! Des populations entières dont on peut se servir comme des cobayes. Etc.

Ce « on », c'est vous les parasites, les prédateurs, les gaspilleurs ; vous, les membres du pouvoir occulte, dissimulés sous des oripeaux de banquiers, de marchands, ou de philanthropes. 

Toujours cette même petite clique, qui ravage, se gave, ment, trafique, dissimule. Cette même clique, qui garde par-devers elle les grandes inventions qui feraient avancer l'humanité à pas de géant. Comme l'énergie libre, qui résoudrait tant de problèmes humains. Leurs mensonges sur le pétrole, sur l'eau, et sûrement sur un tas d'autres choses, que nous ne soupçonnons même pas. Vous l'ignorez, bien évidemment, mais vous êtes les êtres les plus misérables du monde.

Bref, revenons au sujet.

K. Schwab

Encore une drôle d'idée, que celle d'une santé globale. On croirait entendre le mage de Davos. Le concept « One Health » ; l'inclusion est partout, même chez des gens supposés intelligents. Parler de santé globale, c'est n'avoir rien compris à l'harmonie. C'est seulement démontrer que le monde n'est plus capable de rien d'autre qu'entendre rebondir, encore et toujours, jusqu'à l’abrutissement, le tintement de l'argent dans l’escarcelle des marchands. Plus, toujours plus.

Ils ont commencé avec le paSS sanitaire, poursuivi avec le paSS vaccinal. Là n'est pas la finalité. Tout cela n'était qu'une mise en bouche. N'oublions pas qu'ils veulent nous contrôler. Totalement. Tous. L'Identité Numérique est prête. Tout est fin prêt. Avec elle, ils sauront tout de vous : qui vous êtes, ce que vous êtes, votre santé, vos finances, ce que vous consommez, vos moeurs, vos croyances, votre impact carbone sur la planète ; et, de la même manière qu'il n'y aura pas un endroit sur Terre pour vous cacher pour échapper aux ondes électromagnétiques espionnes, il n'y aura rien de vous qui leur échappera. Il s'en vient un état d'esclavagisme pour lequel il n'y a pas de mot. Et tout ça pour quoi ? Pour le pouvoir, pour l'argent.

L'adoration de la matière, voilà la malédiction. 

Il n'y a pas grand-chose d'autre à comprendre. Tout le reste, c'est de la gnognotte, comme dirait l'autre.

©Marguerite Rothe

Source

Un collabo de plus

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :