Salomon, trois fonctions et autant de revenus à la clef ! Délectable fromage républicain...

Publié le 4 Février 2022

Toute honte bue, et armé d'un culot sans pareil, Jérôme Salomon (à qui je ne confierai pas ma santé pour rien au monde), auditionné par les députés le 23 avril 2020, déclarait, à propos de la « pandémie » de Covid-19 :

Dans l'histoire, elle peut être comparée à la pandémie de peste de 1347 ou à celle de grippe espagnole en 1917, a-t-il poursuivi. Ces dernières avaient tué plusieurs dizaines de millions de personnes, mais elles ont été des pandémies qui ont installé petit à petit leurs effets sur plusieurs années.

Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé

Implantant ainsi l'effroi, pour ne pas dire la terreur, dans des millions de cerveaux. Cet homme, indigne, est responsable d'un nombre incalculable de ruines, de décès, de suicides. C'est le premier gouvernement français où des petits enfants se suicident ! À tout le moins, il mériterait la prison. Eh bien non, pas dans cette France devenue une république bananière, où c'est la malhonnêteté que l'on récompense grassement. M.R.

_________________________

La nomination de Jérôme Salomon au Conseil d’administration de l’OMS, faux départ et vrai cumul de fonctions, par Liliane Held-Khawam 

 

« Cette fiche qui présente le directeur général de la santé publique française m’a interpellée. On le voit cumuler des fonctions lourdes qui nécessitent des pleins temps… Comment fait-il? Cumule-t-il salaires et rétributions? Est-ce autorisé? Qui savait que M Salomon était membre du Conseil d’administration de l’OMS? Etc.Etc.Etc.

Je n’avais pas encore publié ces données tant ces conflits d’intérêts finissent par devenir indigestes. Mais ce matin, alors que je faisais un tour sur Facebook, je suis tombée sur cette capture d’écran.

Mais que l’on se rassure, je ne vais pas remettre une couche sur le cas Buzyn ou Tedros. Nous avons déjà assez avec ce qui a déjà été publié.

Cependant de voir Mme Buzyn à l’OMS m’a rappelé les données sur M Jérôme Salomon qu’elle avait elle-même recruté au poste de directeur général de la santé en 2018. Et de penser que les deux occupent des postes-clés de l’OMS et au même moment, j’avoue que cela donne une très forte impression de copinage.

Je me trompe peut-être, il ne s’agit peut-être que de leurs compétences uniques en France et à l’international. En fait, dans ce petit monde de la santé publique, les carrières des individus sont indestructibles. Ils ont beau être sur la sellette, ils rebondissent toujours, et même toujours plus haut. Regardez Bill Gates lui-même. Il est devenu le médecin et pharmacien de l’humanité juste à la sortie de son gigantesque procès sur sol américain.

Moi qui ai participé à nombre de processus de sélection de responsables de haut niveau, j’avoue que je ne saisis pas le phénomène. Pire, c’est tellement gros que cela me fait rire devant mon écran.

La fiche Wikipédia de M Salomon

 

Wikipédia nous dit que M Salomon est un médecin infectiologue et haut fonctionnaire français. Spécialiste de santé publique, il est directeur général de la Santé depuis le 8 janvier 2018 (nommé par Agnès Buzyn).

Problème. Je me souvenais qu’au mois de juillet 2021 M Salomon avait rendu son masque, selon Libération.

Et Libération d’expliquer le 15 juillet 2021 que Le directeur général de la Santé, l’un des visages de la crise du Covid, est «appelé à d’autres fonctions», sans pour autant que l’on en connaisse la teneur. Point.

Bref, en gros, les médias de masse nous disent en choeur que le monsieur s’en va, qu’il a une autre fonction, et que l’on n’en sait pas plus. Au moins 3 informations semblent poser problème..

Faux départ.

 

M Salomon quitte son poste à la Direction générale de la santé selon les médias, et pour Wikipédia il y serait toujours. Troublée par cette contradiction, j’étais sûre que les divers fact checkers veillaient sur l’info qui sortait de chez eux. Du coup, j’ai mis en doute Wikipédia et suis allée faire mes recherches sur le Net. Et voilà que le 25 novembre 2021, M Salomon faisait toujours son point santé, racontant que les hôpitaux étaient remplis de « non-vaccinés ».

Petite parenthèse: Les méthodes de calcul affichés sur la carte de la Johns Hopkins surestiment considérablement les chiffres Covid. Or, les biais qui concernent la Grande-Bretagne concernent de même tous les pays de la planète… France comprise, ce qui nous ramène à M Salomon.

 

 

 

 

Continuer la lecture de l'article de Liliane Held-Khawam en suivant le lien ci-dessous :

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes, si vous êtes intéressés

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Revue de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article