VAERS : Augmentation de 1100 % de décès chez les militaires américains qui ont reçu l'injection | EudraVigilance : le seuil des 40 000 morts a été franchi

Publié le 24 Mars 2022

Mars 2022 – Il y a eu plus de décès par vaccin signalés par le VAERS dans notre armée [américaine], que de décès par COVID, expose l'avocat Todd Callender. Cette augmentation est de 1100 %. « C'est un génocide. », dit-il. Source

 

Le chiffre paraît incroyable. Mais, si l'on se rapporte à l'étude Harvard Pilgrim, il est bien possible que celui-ci soit sous-évalué. En effet, le rapport établissait il y a quelques années, selon leurs analyses, que la déclaration des effets indésirables provoqués par les vaccins était sous-évaluées, et ne représentait que 1 % de la réalité.

Le PDF

Les nouvelles ne sont pas meilleures en Europe. Le seuil des 40 000 morts a été franchi ce mois-ci. La catastrophe se chiffre aujourd'hui à 41,834 décès, et à près de 4 millions de cas d'effets secondaires. Source

 

Clic-image pour accéder à la source

Oui, vous lisez bien : près de 4 millions d'effets secondaires ont été recensés. Ça à l'air énorme, mais, là aussi, vu le nombre d'événements indésirables de la liste fournie par Pfizer, on peut douter et se laisser à penser que nous n'avons pas les bonnes estimations. Pour ceux qui souhaiteraient faire eux-mêmes ce calcul, c'est faisable et pas très compliqué si l'on maîtrise un peu Excel, il y a un tuto-vidéo : ici

https://phmpt.org/wp-content/uploads/2021/11/5.3.6-postmarketing-experience.pdf

Traduction :

« Pfizer publie sa liste des effets secondaires des vaccins. Wow. 

Pfizer voulait que vous attendiez jusqu'en 2085 pour savoir que le vaccin que vous avez pris a 9 PAGES d'effets secondaires. Commencez par la page 30. Je n'ai jamais rien vu de tel. »

 

Je crois que personne – ou du moins, pas chez les scientifiques – n'a jamais rien vu de tel. 

Selon le site express.co.uk :

« lorsque Pfizer a demandé l'approbation de la FDA, ils étaient au courant de près de 158 000 événements indésirables liés à leur vaccin et ont demandé que ces documents restent scellés pendant 75 ans. [...]Mais de nouveaux documents, qui auraient été obtenus après que des médecins, des professeurs et des journalistes ont déposé une demande en vertu de la loi sur la liberté d'information auprès de la Food and Drug Administration (FDA), font état de nouveaux "effets indésirables" » 

Toujours selon l'Express.co.uk, :

« Un juge fédéral du Texas a ordonné à la Food and Drug Administration de rendre publiques les données sur lesquelles elle s'est fondée pour homologuer le vaccin COVID-19 de Pfizer. C'est la première fois que le public est autorisé à accéder aux données que Pfizer a soumises à la FDA à partir de ses essais cliniques pour justifier l'homologation du vaccin COVID-19. Lorsque Pfizer a demandé l'autorisation de la FDA, elle avait connaissance de près de 158 000 effets indésirables de son vaccin et a demandé que ces documents restent scellés pendant 75 ans. »

La LISTE DES ÉVÉNEMENTS INDÉSIRABLES D'INTÉRÊT PARTICULIER, comme ils disent, commence page 30. On comprend pourquoi Pfizer voulait que ces documents restent scellés pendant 75 ans. 

Le PDF à télécharger ci-dessous et à diffuser autant que faire se peut :

Mes vidéos sur :

(Alternatives à YouTube)

Je ne publie pas ici toutes les vidéos que je relaie ; n'hésitez pas à vous abonner sur l'une de mes chaînes si vous êtes intéressés

https://rumble.com/user/MargueriteRothe

https://www.brighteon.com/channels/margueriterothe

https://www.bitchute.com/channel/t7d7dQcXI6q9/

https://odysee.com/$/invite/@MargueriteRothe:8 (invitation)

Suivez-moi sur le réseau GAB 🐸

(Alternative à Twitter)

https://gab.com/MargueriteRothe

Rédigé par Marguerite Rothe

Publié dans #Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :